Les salons d’automne se préparent sous le signe du day-boat

Blog Geoffroy Langlade
Lundi 7 juillet 2014 à 12h20

A en croire les premières nouveautés 2015 qui s’annoncent dès maintenant, les salons nautiques d’automne comme Cannes, La Rochelle ou Gênes, en Italie, devraient confirmer l’influence des “day-boat”. Une catégorie de bateaux à moteur qui rassemble des unités de moins de dix mètres et concentre ce qui se fait de mieux en termes de style, de design, de performances et d’équipements. Au programme, des moteurs puissants, une ligne qui interpelle, une finition soignée et souvent une production confidentielle qui détermine le caractère élitiste du bateau.
Premier sur la liste, le chantier autrichien Frauscher présentera au Cannes Yachting Festival son tout nouveau 747 Mirage. Comme son nom l’indique, cette unité high-tech de 7,50 mètres au look minimaliste embarque une puissante motorisation in-board (diesel ou essence) pouvant aller jusqu’a 430 chevaux. Vitesse annoncée : près de 56 noeuds en pointe. Outre sa vivacité, le 747 Mirage arbore une silhouette épurée, oeuvre du designer Gerald Kiska. Sa carène au V profond et son step sur l’arrière confèrent à ce day-boat une ligne intemporelle.


Aquilia, une unité exclusive à l’esprit dolce vita


Egalement en avant-première à Cannes, du 9 au 14 septembre, IC Yacht lance l’Aquilia. Un magnifique day-boat de 9,50 mètres qui reprend la ligne d’un runabout des années trente avec une construction dernier cri : carène en infusion et renforts en carbone/kevlar. Etrave droite, pont minimaliste et pare-brise discret caractérisent cette unité fabriquée en série limitée. Son cockpit et sa petite cabine peuvent être entièrement personnalisés au goût du client. Côté motorisation, le day-boat italien ne fait pas dans la dentelle avec deux moteurs Volvo Penta de 220 chevaux chacun. En mer, le bateau est un bonheur. Il vire très sec et absorbe parfaitement les vagues. Au mouillage, l’Aquilia présente un dispositif à la proue qui s’ouvre et libére l’ancre à distance. L’Aquilia vise aussi la clientèle des yachts, souvent à l’affût de tenders originaux et exclusifs.


Le retour de Draco grâce à Windy


Dernier modèle choisi, le Draco 26 nous vient du nord de l’Europe et fait revivre une marque mythique norvégienne des années 60/70 qui avait disparu, quasiment au même moment que son fondateur Kåre Drangsholt. Moins ostentatoire, ce bateau à moteur propose un concept walkaround (avant non ponté), mais il dispose toujours d'un cockpit dégagé et d'une étrave droite haute sur l’eau qui vous protège des vagues et embruns. Bénéficiant de l’expérience et de la qualité de construction du chantier Windy (propriétaire de la marque), le Draco propose une motorisation hors-bord et différentes options comme un plancher en teck. Sa coque est entièrement personnalisable côté couleur, à l’instar d’une Mini ou d’une Fiat 500. Son style à la fois baroudeur et gentleman devrait séduire une clientèle habituée du Golfe de St Tropez comme de Deauville ou du Golfe du Morbihan et du bassin d’Archacon. Côté tarif, il faudra compter un budget de l’ordre de 140.000 euros.
 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.