Julie Laronde, office de tourisme de Nouvelle-Calédonie « Nous nous préparons activement à la reprise des activités »

Carnet de voyage
Vendredi 8 mai 2020 à 15h02

Entretien avec Julie Laronde, directrice de l'office de tourisme de Nouvelle-Calédonie, qui parle de la gestion de la crise sanitaire dans ce territoire français du Pacifique sud, mais également de la continuité de la promotion de la destination et de la reprise du tourisme.

Un îlot dans le lagon d'Ouvéa - la passe aux requins ©DR
Entretien avec Julie Laronde, directrice de l'office de tourisme de Nouvelle-Calédonie, qui parle de la gestion de la crise sanitaire dans ce territoire français du Pacifique sud, mais également de la continuité de la promotion de la destination et de la reprise du tourisme.

Quelle est la situation actuelle en Nouvelle-Calédonie ?

« La Nouvelle-Calédonie est le premier département d’outre-mer à avoir amorcé le déconfinement. Depuis le 4 mai et jusqu’au 14 juin inclus, de nouvelles mesures progressives sont mises en place dans le respect des gestes barrières et de la distanciation sociale. En plus des déplacements qui étaient déjà autorisés depuis le 20 avril, vient s’ajouter la réouverture des écoles, restaurants, bars et hôtels. Les manifestations et activités (sportives, culturelles, de loisirs, religieuses, coutumières, etc.) sont également autorisées. Pour les établissements de loisirs et les transports en commun où la distanciation sociale et l'identification des personnes ne sont pas possibles, le port du masque est obligatoire. Enfin, les compétitions sportives, les grandes manifestations et les discothèques restent interdites jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, le gouvernement calédonien continue à effectuer des tests et aucun nouveau cas n’a été révélé à ce jour. Dans les semaines et mois à venir, les activités touristiques reprendront progressivement, dans la mesure du possible. Bien entendu, notre activité dépendra de l’évolution de la crise dans d’autres pays, l’accès aérien à la Nouvelle-Calédonie se faisant via un transit par le Japon ou l’Australie.

Par conséquent, tant que les vols n’ont pas repris, notre priorité est de relancer le tourisme domestique en travaillant activement avec l’industrie locale. Pour soutenir ce secteur gravement impacté, nous commençons dès le 18 mai par une campagne de promotion d’envergure qui incite les Calédoniens à redécouvrir leurs régions et les encourager à « consommer » du tourisme calédonien. »

Comment s'est déroulé le rapatriement des touristes ?

« Le rapatriement des touristes s’est révélé être un véritable défi logistique depuis le 20 mars, date à laquelle le gouvernement a suspendu les vols internationaux à destination de la Nouvelle-Calédonie pour protéger sa population. Néanmoins, le gouvernement calédonien et Aircalin se sont montrés à la hauteur de la mission. Depuis le 3 avril, un plan de rapatriement est opéré en étroite collaboration avec la compagnie aérienne internationale calédonienne pour venir en aide aux touristes et aux Calédoniens. À ce jour, plus de 1 167 Calédoniens ont été rapatriés en Nouvelle-Calédonie tandis que 583 voyageurs ont pu quitter le pays. »

Nautisme Article
© Drones.nc / NCTPS

Comment continuez-vous à promouvoir la destination ? Quelles sont vos actions de communication ?

« Nous gardons un lien étroit avec les marchés à l’international. En métropole, nous communiquons régulièrement avec le grand public, les professionnels du tourisme et la presse. Nous souhaitons continuer à faire rêver les voyageurs de demain en partageant du contenu inspirant, des vidéos et des informations sur la destination. Nous avons tout récemment lancé la saison 2 de notre web-série « Caledonian Dream », disponible sur nos réseaux sociaux et sur www.caledoniandream.com/fr. Il s’agit du récit d’un road trip exceptionnel en Nouvelle-Calédonie, vécu par les cinq voyageurs gagnants du concours éponyme. Venus de 5 pays différents, ce sont plus de 10 000 internautes qui les ont sélectionnés parmi près de 1 000 candidats. Les 7 premiers épisodes sont d’ores et déjà accessibles.

Pour les professionnels du tourisme, nous avons également développé plusieurs outils afin qu’ils puissent continuer à se former sur la destination. Ils ont notamment accès un nouveau site dédié professionnel avec de nombreux outils d’aide à la vente, une toute nouvelle plateforme e-learning interactive, des informations pratiques, du challenge avec un système de badges et de score, des webinaires et une newsletter hebdomadaire. »

Avez-vous eu des annulations ou des reports ?

« La plupart de nos visiteurs ont dû reporter leur voyage. Ils attendent la fin de la crise et la reprise du tourisme pour pouvoir fixer de nouvelles dates. Celles-ci dépendront de l’évolution de la crise sanitaire à l’international dans les prochains mois, ainsi que de la reprise de l’activité aérienne et la réouverture des frontières au tourisme. »

Quelle est votre saison touristique habituelle ? L'impact de la crise sur celle-ci ?

« L’avantage de la Nouvelle-Calédonie est qu’avec son climat tempéré, on peut y venir à tout moment de l’année. C’est un atout clé qui nous permet une grande flexibilité. La crise et la fermeture des frontières ont suspendu temporairement les arrivées touristiques sur l’archipel sur ce début d’année mais l’intérêt des voyageurs pour la Nouvelle-Calédonie reste fort. Nous ne doutons donc pas que le tourisme repartira dès que cela sera possible. En attendant, nous nous préparons activement à la reprise des activités. »

Nautisme Article
Julie Laronde, directrice de l'office de tourisme de Nouvelle-Calédonie : Nouvelle-Calédonie Tourisme Point Sud (NCTPS)

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.