Et si vous visitiez l'Australie... en voilier !

Croisières
Lundi 7 février 2022 à 15h41

C'est annoncé ! L’Australie projette d'ouvrir ses frontières aux voyageurs vaccinés à compter du 21 février prochain. Si vous trépignez d'enthousiasme à l'idée de rejoindre les terres chaudes de l’île, envisagez plutôt vos pérégrinations... par la mer !

Îles Whitsunday ©Sous licence CC/Hyul
C'est annoncé ! L’Australie projette d'ouvrir ses frontières aux voyageurs vaccinés à compter du 21 février prochain. Si vous trépignez d'enthousiasme à l'idée de rejoindre les terres chaudes de l’île, envisagez plutôt vos pérégrinations... par la mer !

Peu importe le terrain de croisière que vous choisirez, vous ne pourrez pas vous tromper. Pour un croisiériste étranger, le choix est donc difficile : combien de temps voulez-vous passer en Australie et que voulez-vous y voir ? D’ordinaire, lors d'un voyage autour du monde, les croisiéristes quittent les îles du Pacifique Sud pour se rendre en Nouvelle-Zélande pendant la saison des cyclones : une traversée difficile mais riche en récompenses.

De la Nouvelle-Zélande, beaucoup remontent vers le nord jusqu'au Vanuatu ou à la Nouvelle-Calédonie, puis vers l'océan Indien. Pour ceux-là, une courte escale en Australie, à Cairns, Thursday Island ou Darwin, est logique. Notez qu’une visite des îles Whitsunday et de la Grande Barrière de Corail ajouteront à la merveilleuse expérience de l'Australie tropicale !

Croisière sur la côte Est

Il existe une myriade d’alternatives adaptées aux distances que vous êtes prêt à parcourir. Deux options populaires sont de toucher terre près de Brisbane dans le Queensland et de naviguer vers le sud jusqu'à Sydney et retour, ou de continuer à naviguer jusqu'en Tasmanie. Si vous élisez ce deuxième itinéraire, nous vous recommandons de naviguer de « port en port » ; ceux-ci sont à quelques milles nautiques de distance. La traversée du détroit de Bass est toujours un défi mais l’effort est largement récompensé par la nature et les paysages époustouflants de la Tasmanie.

Nautisme Article
Darwin, Australie© Sous licence CC/Hyul

Entre la Nouvelle-Calédonie et l’Australie n’hésitez pas à participer au rallye annuel Go West ! (compte-tenu de la situation sanitaire, informez-vous sur les mesures et restrictions qui concernent les éditions 2022). Ce rallye facilitera votre entrée en Australie et il est toujours amusant de rencontrer des plaisanciers venus d’ailleurs !

Cap au sud !

Une fois le Bight traversé, l'Australie occidentale offre une toute nouvelle expérience de croisière. De longs récifs s'étendent le long de la côte, ce qui nécessite une navigation prudente. Mais pour ceux qui ont le goût de la vitesse et de l'endurance, la navigation vers le sud le long de la côte est de l'Australie est plus "épicée" ; surtout si vous participez à la Sydney Hobart Yacht Race ! Les yachts étrangers sont souvent encouragés à participer à la Hobart dans le cadre de leur voyage autour du monde.

Il existe également un circuit moins utilisé pour faire le tour du sud de l'Australie et remonter la côte ouest : le Great Australian Bight, une baie conseillée pendant les mois d’été de février et mars ! Ici une succession de systèmes de hautes pressions chasse les vents dominants de sud-ouest et permet des périodes de quatre à sept jours de bons vents d'est. Une croisière le long de la côte sud de l'Australie permet non seulement de visiter les zones de croisière moins connues de la Tasmanie sur la côte ouest sauvage, tout en ayant des villes comme Adélaïde à portée de main.

Au cours de cette croisière méridionale, vous ferez l’expérience de l’extrême générosité des Australiens envers les yachts de passage : l'une des récompenses de la navigation hors des sentiers battus dans un pays aussi vaste.

Nautisme Article
© Wiki Média

Navigation côtière

Dans le vocabulaire de la voile australienne, la "croisière" ne signifie pas la croisière en haute mer, mais principalement la navigation côtière de jour, du port au mouillage. La navigation côtière en Australie s'accompagne donc d'un grand nombre d'options intéressantes, souvent considérées comme un luxe par les plaisanciers étrangers, telles que l'Internet en continu jusqu'à 25 milles au large et un approvisionnement abondant (à chaque coin de rue, il y a un supermarché et un distributeur de billets).

Le bon timing

La saison de croisière dans le sud de l'Australie est à son apogée en janvier, février et mars. Cela signifie que vous pouvez naviguer vers l'Australie depuis, par exemple, la Nouvelle-Calédonie en septembre. Cela vous donne le temps de naviguer à loisir le long de la côte et de faire quelques excursions terrestres également.

Vous pouvez passer l'été en Tasmanie et remonter en mars, pour être à temps pour la fin de la saison des cyclones lorsque vous atteindrez à nouveau le Queensland. Si vous décidez de longer le Bight, vous devez quitter la Tasmanie fin janvier pour que votre traversée du Bight ait lieu en février ou mars.

Nautisme Article
Grande Barrière de Corail, Australie© Wiki Média

Entrée en Australie

L'Australie a la réputation d'être un pays difficile à pénétrer. En réalité, si vous vous préparez et préparez votre bateau, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Avant d'arriver en Australie, chaque membre d'équipage doit avoir un visa. Il en existe deux types. Le visa e-visitor qui est valable pour trois mois. Il est gratuit et peut être prolongé. L'autre visa est valable un an (entrées multiples) et coûte 140 dollars australiens. Les deux peuvent être demandés en ligne.

COVID19 : L'Australie rouvrira ses frontières aux touristes entièrement vaccinés le 21 février 2022.

"Cela fait presque deux ans que nous avons décidé de fermer les frontières de l'Australie", a expliqué M. Morrison à l'issue d'une réunion de cabinet sur la sécurité nationale, précisant que le pays "rouvrira ses frontières à tous les détenteurs de visas le 21 février".

"Si vous êtes doublement vaccinés, nous avons hâte de vous accueillir de nouveau en Australie".

Avant de partir consultez les prévisions de La Chaîne Météo Voyage !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…