Découvrir Le Belize par la mer

Par Figaronautisme.com
Samedi 25 mai 2019 à 12h41

Abrité par l’un des plus grands récifs coralliens du monde, le Belize et ses atolls isolés ourlés de plages de sable blanc, ses mouillages sûrs et ses magnifiques fonds coralliens, constituent à eux seuls une véritable invitation au voyage.

Laughing Bird Caye
Abrité par l’un des plus grands récifs coralliens du monde, le Belize et ses atolls isolés ourlés de plages de sable blanc, ses mouillages sûrs et ses magnifiques fonds coralliens, constituent à eux seuls une véritable invitation au voyage.

Situé en Amérique Centrale, le Belize, bordé au Nord par le Mexique, au Sud par le Guatemala et à l’Est par la mer des Caraïbes est un pays très diversifié, que ce soit en matières de culture, de faune et de flore. Entre les visites des temples mayas et les excursions culturelles, les nombreux sports nautiques, les balades à cheval, l’archéologie ou encore la pêche en passant pour l’observation des oiseaux et la découverte des différents écosystèmes, le choix est vaste. Mais pour les aficionados de nautisme, la meilleure manière de découvrir le pays et la beauté de ses paysages est sans nul doute par la mer.

Nautisme Article
St George's Caye

Nautisme Article
Belize City

Avec son climat subtropical et ses paysages de carte postale, le Belize, moins prisé des plaisanciers que d’autres destinations caribéennes comme les Grenadines ou encore les Antilles, est pourtant un véritable paradis pour les amateurs de navigation. Destination idéale pour les marins de tous niveaux et les croisières en famille grâce à des conditions de navigation faciles et de courtes traversées d’atoll en atoll qui s’effectuent le plus souvent à vue et en un seul bord, le Belize est bercé par des alizés de secteur Est qui soufflent de 15 à 22 nœuds sur la côte et les îles la plupart de l’année. Entre la côte et la barrière de corail, qui s’étend sur près de 350 milles, la houle est réduite, protégeant la zone de navigation et offrant ainsi des conditions idéales, d’autant que le marnage est très faible, n’excédant pas les 60 centimètres. Attention toutefois aux bancs de sable à l'approche des mouillages.

Nautisme Article
Hatchet Caye

Des paysages de carte postale

Nautisme Article
Ruines Maya

Avec ses 400 îles et cayes bordées par plus de 50 espèces de coraux durs et mous, le Belize a su garder son côté authentique. Paradis méconnu des touristes et plaisanciers, le pays vaut pourtant le détour et déroule sous les yeux des visiteurs des paysages dignes du Pacifique Sud. En découvrant le Belize et sa barrière de corail, vous aurez sûrement l’opportunité de croiser des requins-baleines, la frégate superbe et de nombreux autres oiseaux tropicaux et marins qui vous accompagneront pendant votre croisière. Vous pourrez également profiter de mouillages paradisiaques cachés derrière des atolls bordés de palmiers et de mangrove. Les amateurs de snorkeling ou de plongée sous-marine seront étonnés de la richesse des fonds marins. On recense au Belize plus de 500 espèces de poissons tropicaux.

Nautisme Article
Mennonites sur la rivière

Si vous souhaitez découvrir le Belize par la mer, sachez qu’il est possible de louer un bateau sur place. Faites une escale à Placencia, une petite ville typique au caractère tropical avec ses fleurs, ses bosquets, ses palmiers et ses maisons sur pilotis. En arpentant les rues de la ville, vous découvrirez l’hospitalité et la gentillesse de la population locale. À noter cependant qu’aucun poste d’amarrage n’est disponible au public. Si vous venez à Placencia avec votre propre bateau, vous pourrez mouiller à l’ouest de Placencia Cay, où vous pourrez vous abriter en cas de vents de secteurs nord-ouest à est. Une fois sur place, il serait dommage de ne pas prolonger votre séjour d’un ou plusieurs jours et de découvrir le pays de l’intérieur. Parmi les choses à ne pas manquer, on citera le Blue Hole, l’une des plus belles merveilles géologiques du monde, située sur Lighthouse Reef. Les vestiges des temples mayas ou encore la végétation dense et préservée du pays valent aussi le détour.

Nautisme Article
Silk Caye, Stann Creek

Un vol aller-retour Paris-Belize City début juin vous reviendra à 1100 euros en moyenne, avec une seule escale. Le budget peut encore baisser si vous acceptez de faire deux escales ! A Belize City vous pouvez vous loger pour un petit budget, que ce soit en hôtel ou en Airbnb (moins de 700 euros la semaine).

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.