Saintes-Maries-de-la-Mer

© Crédit Georges Vlassis

Au cœur du Parc de Camargue, espace protégé de plus de 90 000 hectares dans le delta du Rhône, la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer est l’un des plus beaux sites européens pour les adeptes de nature et de grands espaces. Elle offre de vastes étendues où taureaux et chevaux évoluent dans un décor préservé, peuplé de flamands roses et d'une grande variété d'oiseaux. Le village de pêcheur et les cabanes de gardians sur pilotis ont gardé tout leur caractère et leur spécificité et attirent toujours pour l'ambiance unique qui enveloppe ce site étonnant.

Pourquoi faire escale ?

Un site exceptionnel

Situées dans l’enclave protégée du delta du Rhône, entre le fleuve, la mer et la terre, les Saintes-Maries-de-la-Mer offrent un ciel azur, des étangs, de grands espaces sauvages, le soleil, la Méditerranée et une présence humaine limitée : rien d’étonnant alors que l’on retrouve sur ce territoire une biodiversité d’une richesse inestimable, avec plus de 340 espèces d’oiseaux recensées, ses taureaux noirs, ses chevaux blancs, ses flamants roses et sa flore exceptionnelle.

Un village de pêcheurs

La pêche est pratiquée, partout en Camargue : en mer, dans les étangs, dans les cours d’eau, dans le Rhône ou dans les canaux. Les principales espèces en présence restent les loups, les soles, ou les daurades, mais aussi les anguilles, les athérines et les crevettes. Côté coquillages, on trouve notamment, les huîtres plates, les moules et les tellines, de petits coquillages spécifiques des côtes sableuses de Camargue.
Le village, avec ses ruelles et ses maisons blanches et basses, conserve l’architecture d’un village de pécheurs traditionnel, où il fait bon flâner. La construction de bâtiments dont la hauteur dépasserait le toit de l’église est d'ailleurs totalement exclue.

Les cabanes de gardian

A l'ouest du village, une trentaine de cabanes sur pilotis surgissent entre la mer et l'étang des Launes. Les cabanes de gardians étaient les habitations des gardiens de troupeaux, ce sont les plus anciennes habitations de Camargue. Jusqu'au début du 20è siècle, elles étaient entièrement en roseau, mais comme elles ne résistaient pas aux intempéries, elles ont été progressivement remplacées par des cabanes plus solides qui ont toutefois gardé leur toit recouvert de roseaux. Les premières remontent aux années 1950, quand le cordon de terre entre la mer et l'étang des Launes était complètement sauvage. Elles servaient d’ailleurs aussi bien aux agriculteurs, aux bergers, qu’aux pêcheurs.
On les construit maintenant pour le plaisir de vivre dans une demeure de tradition. Très bel exemple d’architecture, elles sont bâtes à partir d’un plan simple, l’abside tournant toujours le dos au mistral.

Escapade sympa

Visiter un élevage de taureaux
Visiter un élevage de taureaux de race Camargue appelé ici Manade, c’est un moyen unique de découvrir la vie et le travail des gardians.
Si le taureau Camargue n’a jamais pu être domestiqué, il est élevé pour ses aptitudes au jeu et à la course. A cinq ans, le taureau devenu adulte, il reçoit alors un nom qui reflète l’attachement que les manadiers lui portent. S’il confirme ses aptitudes en Course de Protection, il accède à la Course à l’Avenir. Les meilleurs d'entre eux seront sélectionnés pour la Course aux As, qui est course la plus prestigieuse.

Mouillage le plus agréable

Port Gardian, petit port de pêche et de plaisance à proximité immédiate du village.

Plonger dans l'ambiance

Feuilleter un livre sur Van Gogh
Vincent Van Gogh a séjourné aux Saintes-Maries-de-la-Mer en juin 1888. Il se sentait bien dans ce pays et appréciait les villageois. Il se dit particulièrement content de son séjour, et envisage d’y revenir très vite. Au cours de son séjour, il peindra et dessinera plusieurs œuvres majeures comme Paysage des Saintes-Maries-de-la-Mer, ou encore Barques de pêcheurs aux Saintes-Maries que l'on peut admirer au Musée Van Gogh à Amsterdam.

Manitas de Plata
Assidu des fêtes des Saintes-Maries-de-la-Mer, Manitas de Plata (petites mains d’argent en espagnol), de son vrai nom Ricardi Baliaro, était un guitariste flamenco gitan de génie, né à Sète en 1921. Protégé de Django Reinhardt, il a connu une carrière internationale qui a démarré aux Saintes-Maries-de-la-Mer.
Ce sont les preneurs de son, Deben Bhattacharya et Lucien Clergue, qui le remarquent lors du pèlerinage annuel des gitans des Saintes-Maries, en 1955. Décelant la beauté et la pureté étonnantes de son interprétation, ils enregistreront un disque - Gitans au Saintes Maries de la Mer, 1957, Vogue - qui lancera sa carrière internationale. D'autres albums suivront, Aux Saintes-Maries-de-la-Mer (1966), Philips, et Manitas de Plata et ses guitares gitanes (1972) chez CBS.

Plusieurs films ont été tournés aux Saintes-Maries-de-la-Mer :
D'où viens-tu Johnny ? (1963), un western à la française de Noël Howard, avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan et Jean-Jacques Debout.
Crin-Blanc (1953), d'Albert Lamorisse, avec Alain Émery et Denys Colomb de Daunant.
La Course du lièvre à travers les champs (1972), film franco-italien de René Clément, avec Jean-Louis Trintignant, Robert Ryan et Lea Massari.

La salade camarguaise, la gardiane de taureaux, divers poissons, la telline et bien sûr le riz de Camargue, l'anchoïade, le gratin d'aubergines et le canard aux figues.

Se restaurer

Casa Romana

Ce sympathique restaurant situé dans les rues piétonnes propose une cuisine locale savoureuse avec des viandes grillées et des crustacés.
Rue Joseph Roumanille, tél. 04 90 97 83 33

L'Abrivado

Situé face à la mer, cet hôtel-restaurant situé à 50 mètres de la plage et des commerces propose des chambres sobres mais confortables.
2, rue Théodore Aubanel, tél. 04 90 97 84 02

A Fleur de Sel

Ce restaurant décontracté propose une carte de spécialités locales, taureau, plateaux de coquillages, homard et poissons grillés.
43 rue Frederic Mistral, tél. 04 90 97 83 42

Dormir

L'Estelle en Camargue, 5*

Cet hôtel très calme propose des chambres toutes différentes avec terrasse, il bénéficie d’un site exceptionnel au bord de l’eau, dans une oasis de verdure en pleine nature et d’une faune : cygnes, canards sauvages, chevaux camarguais.
D38 Route du Petit Rhône, tél. 04 90 97 81 02

Mas de la Fouque, 4*

Cet hôtel très confortable propose des chambres exceptionnelles, il dispose d’un bain à remous et d’un restaurant gastronomique.
Route du Petit-Rhône, tél. 04 90 97 89 01

Hôtel Mangio Fango, 4*

Situé à un kilomètre des Saintes-Maries-de-la-Mer, au milieu de grands espaces, cet hôtel propose des chambres très confortables. Il dispose d’un spa, d’une piscine chauffée et d’un restaurant gastronomique.
Route d’Arles D570, tél. 04 90 97 80 56

Que faire ?

Balade à cheval

Que vous soyez débutant ou confirmé, une balade à cheval de Camargue est incontournable pour découvrir en toute liberté les espaces préservés et les paysages incomparables.
Centre Équestre les Arnelles, Route d'Arles, tél. 06 86 60 15 15

Les plages

Onze kilomètres d'étendues de sable fin et lumineux se déroulent, invitant à la promenade. Le long du littoral, que ce soit du côté Est ou du côté Ouest, vous pourrez goûter aux joies de la plage. L’immensité de cette zone côtière permet de s’éloigner de la foule.

Observer les oiseaux et les flamands roses

La Camargue accueille tout un monde de migrateurs, trois cent quarante espèces d’oiseaux, qui s’installent au printemps pour séjourner jusqu’à l’automne. Marais et étangs sont habités par une faune très dense d’oiseaux : sauvagines, sarcelles, canards sauvages, bécasseaux, hérons ou pies de mer, tous nichent dans les marais. Mais la star du pays est sans conteste le flamant rose vif, resplendissant au soleil, il symbolise à lui seul la faune camarguaise. Et s’il est un élément familier du décor, il garde toujours son mystère et sa puissance de fascination. La Camargue est d’ailleurs le seul lieu de ponte des flamants en France : près de huit mille poussins voient le jour chaque année dans le delta. C'est également le lieu d’Europe où ils se réunissent en plus grande quantité.

Nature Paysages Oiseaux © Crédit Georges Vlassis - Office de Tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer
Abrivado des Bernacles © Crédit photo : Office de Tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer
Chevaux © Crédit photo : Georges Vlassis
Vue de la ville © Sous licence Creative Commons : Ania MENDREK
Notre Dame de la Mer © Sous licence Creative Commons : RONILE35
Fête Virginienco © Crédit : Georges Vlassis
Le Port de Plaisance © Crédit : J et G VLASSIS
Saintes-Maries-de-la-Mer - Paysages © Crédit J. et G. VLASSIS
Saintes Maries de la Mer Paysage © Sous licence Creative Commons Antonio CINOTTI
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.