Jusqu'à quatre fois plus de navires en mer

Dimanche 14 décembre 2014 à 07h02

Mots clés : ,


Le trafic maritime mondial a connu une croissance sans précédent depuis le début des années 1990, a-t-on appris cette semaine auprès de l'Ifremer, qui a mené une étude en ce sens reposant sur l'analyse de 20 années de données satellites.

L'étude, de l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), publiée dans la dernière édition de la revue Geophysical Research Letters, souligne que l'océan Indien a connu l'augmentation la plus marquée.

 

Entre 1992 et 2012, "la densité des bateaux, c'est à dire leur présence en mer, a pratiquement quadruplé", explique Jean Tournadre, chercheur au Laboratoire d'océanographie spatiale de l'Ifremer, à Brest. "La pression s'est particulièrement accrue dans l'océan Indien, notamment dans le golfe du Bengale et la mer d'Arabie et dans les mers de Chine", constate le chercheur.

L'étude, qui a utilisé les données fournies par sept satellites, note que dans les autres bassins, en particulier dans l'Atlantique Nord, le Pacifique Nord et la Méditerranée, la hausse est certes moins forte que dans l'océan Indien, mais tout de même conséquente.

Elle note par ailleurs que toutes les routes maritimes connaissent une croissance significative, à l'exception de celles au large de la Somalie, où la piraterie a pratiquement arrêté le trafic depuis 2006.

Cette étude "est la première qui présente un état des lieux mondial de la navigation maritime sur une longue période", souligne Jean Tournadre, mettant en avant son indépendance vis-à-vis de la volonté des navires de reporter ou non leur position. Rappelant que le trafic maritime est la cause principale de pollution atmosphérique dans l'océan ouvert, il indique que, sur la route entre le Sri Lanka, Sumatra et la Chine, une des plus fréquentées au monde, la concentration atmosphérique en dioxyde d'azote (NO2), mesurée par satellite, a augmenté de 50% entre 1997 et 2010.

Ce niveau d'analyse a été rendu possible grâce à l'altimétrie satellite, technique radar habituellement utilisée pour mesurer par satellite le niveau de la mer, les courants océaniques et la topographie du fond des océans.

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction