L'acidification des océans menace la Grande barrière de corail australienne

Samedi 27 février 2016 à 13h00

Mots clés : , ,

Le réchauffement climatique augmente l'acidification des océans et serait une menace directe pour la Grande barrière de corail australienne selon une récente étude.


sous licence creative commons Françoise

Selon une récente étude publiée dans la revue Nature Communications, le réchauffement climatique lié aux activités humaines et industrielles aurait un impact direct sur les coraux. Leur squelette est composé d'aragonite. La quantité de ce minéral est en train de diminuer du fait de l'absorption du gaz carbonique par les océans, qui deviennent de plus en plus acides. Sans aragonite, les coraux risquent de disparaitre. 

L'équipe de scientifiques à l'origine de ces conclusions a mesuré le taux d'aragonite de la Grande barrière de corail en Australie. Bien évidemment, avec plus de 2 300 km de long, il est impossible de parvenir à des résultats exacts. Cependant, d'après eux, "la diminution de l'aragonite va probablement être plus importante sur la Grande barrière que ce qui est prévu actuellement" par le GIEC (Groupement intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat). Selon le GIEC, l'acidité des océans a augmenté de 26% par rapport à l'ère pré-industrielle, ce qui met fortement en danger les récifs coralliens. D'après l'ONG WWF, un tiers de récifs coralliens ont aujourd'hui disparu.

 

A lire aussi :
Elévation du niveau des océans : un constat alarmiste à nuancer
La mangrove : zone refuge pour les coraux ?
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction