Floride : la barrière de corail menacée par un projet portuaire

Lundi 28 mars 2016 à 13h09

Mots clés : , ,

Pour attirer l'attention sur les risques encourus par la dernière barrière de corail des côtes américaines, le défenseur de l'environnement Philippe Cousteau et plusieurs associations ont demandé la modification d'un projet portuaire, preuves photos à l'appui.


sous licence creative commons Mickey Luigi Logitmark

Cet important programme de travaux prévoit en effet de draguer les fonds de Port Everglades, près de Fort Lauderdale (Floride, sud-est), pour élargir un canal et augmenter le tirant d'eau, ce qui permettrait de pouvoir accueillir de plus gros navires. Mais ce projet risque de sérieusement endommager la barrière de corail adjacente, la dernière de toutes les côtes continentales des Etats-Unis.

"Il y a un risque que les quelques coraux restants dans cette région soient très endommagés par l'approfondissement du port. Ce serait une tragédie, et considérant qu'il y a probablement du corail "corne de cerf" ici, ce serait carrément un crime fédéral".s'attriste le petit-fils du célèbre océanographe français Jacques-Yves Cousteau.En effet, ces coraux sont des espèces "menacées" et 98% ont déjà disparu, selon l'organisation non gouvernementale Miami Waterkeeper.

Les barrières de corail sont indispensables pour la survie des poissons et constituent une protection contre les tempêtes pour les côtes. Malheureusement, environ 80% des récifs sur les côtes de Floride sont morts depuis les années 1970 en raison de maladies, de tempêtes, du changement climatique ou du débordement des égouts.

Miami Waterkeeper et d'autres groupes de défense de l'environnement ont déposé une plainte contre le corps des ingénieurs de l'armée, qui dirigent le projet, pour mise en danger d'une espèce menacée.
Dimanche, des plongeurs ont commencé à photographier des parties du récif qui seront directement affectées, dans le but de faire le point sur la santé des coraux, avant et après les travaux.

Selon le projet, 4,8 hectares d'habitat artificiel pour des coraux doivent être installés, pour compenser le retrait de 4 hectares de récifs.


A lire aussi :
À la découverte de la Grande Barrière de Corail
L'acidification des océans menace la Grande barrière de corail australienne


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction