Erwin Bamps, Prestige Yachts : « il est important de continuer à investir dans cette période »

Bateaux à moteur
Samedi 6 juin 2020 à 6h30

Directeur Général de Prestige Yachts, Erwin Bamps a rejoint fin 2018 la marque de luxe du Groupe Bénéteau. D'origine hollandaise, ce dirigeant qui a passé une grande partie de sa carrière au Moyen-Orient et en Asie évoque la reprise post-confinement et le lancement de la nouvelle série XLine.

©Prestige Yachts
Directeur Général de Prestige Yachts, Erwin Bamps a rejoint fin 2018 la marque de luxe du Groupe Bénéteau. D'origine hollandaise, ce dirigeant qui a passé une grande partie de sa carrière au Moyen-Orient et en Asie évoque la reprise post-confinement et le lancement de la nouvelle série XLine.

Comment s’est passé toute la période de confinement au sein de la division Prestige Yachts ?

« On a été obligé de fermer nos usines en France car on ne savait pas comment gérer le risque. A l’origine, les sites n’étaient pas prévus pour ce genre de crise sanitaire et pour prendre en compte la distanciation sociale. Nous avons dû redessiner le processus de fabrication de nos bateaux. Pendant tout le confinement, nous nous sommes préparés à créer des lieux plus sûrs pour continuer à construire des bateaux en toute quiétude. Durant cette période, nous avons continué à finir plusieurs modèles en fin de chaîne, en équipe réduite, pour le contrôle de la qualité et les expéditions. Nous avons eu des problèmes pour le transport et les mises à l’eau qui étaient interdites. Sans compter des soucis avec les fournisseurs ou les sous-traitants qui étaient, eux aussi, confinés. En revanche, nous avons assuré le service après-vente des Prestige et continué le développement des nouveaux produits. L’équipe de R&D a pu travailler sur les nouveautés car il est important de continuer à investir dans cette période. Nous n’avons pas perdu de temps en termes de nouveautés, prototypes et de nouvelles technologies mais à l’inverse nous avons pris deux mois de retard dans la livraison et la construction des bateaux !  »

Nautisme Article
© JF Romero/Prestige Yachts

Et la reprise ?

« Il y a quelques semaines nous avons démarré, en toute priorité, la ligne de production de la Prestige X70 car c’est la nouveauté majeure de la prochaine saison. A ce jour, toutes les chaînes de fabrication fonctionnent. Nous avançons sur les commandes existantes et les livraisons reprennent partout dans le monde. Avec la reprise progressive de la navigation dans plusieurs pays européens et une belle météo, la clientèle exprime de nouveau le désir de partir en mer et de prendre possession de leur bateau. C’est le cas également en Australie ou aux Etats-Unis où l’on peut naviguer librement. Confiné sur un bateau reste plus agréable que de rester à la maison ! En conséquence, nous constatons, depuis quelques semaines, une hausse des commandes et des devis pour des yachts Prestige. Même si la saison est réduite, nos acheteurs réalisent que l’été n’est pas perdu… »

Nautisme Article
La future Prestige X70, lancement en septembre 2020. © Garroni

Cette situation atypique va-t-elle changer votre manière de communiquer auprès des clients ou prospects notamment sur les salons nautiques ?

« Bien entendu. Le monde a changé, nous devons vivre avec le virus pendant des mois voire une année supplémentaire. Le comportement des clients et plaisanciers va évoluer. Ce sera plus difficile de dîner avec eux, de les inviter à bord pour qu’ils puissent toucher le produit. C’est dommage car cela fait partie du lifestyle et du yachting. Un univers qui se situe entre l’industrie nautique, le tourisme et le luxe. Il faut trouver des solutions pour que les acheteurs se sentent proche du produit mais ce n’est pas évident. Le Groupe Bénéteau est agile. Nous avons la chance de posséder le plus grand réseau de distribution du monde donc on utilise cette force pour être capable d’inviter nos clients à visiter ou à naviguer à bord d’une Prestige. Si ce n’est pas possible nous proposons des salons virtuels et nous travaillons avec le réseau pour faire du live-streaming. Nous devons rester créatif et flexible pour parler aux clients du matin au soir, en utilisant tous les moyens numériques qui existent. Nous savons que nous sommes dans un monde beaucoup plus connecté et je pense que la transformation digitale va s’accélérer y compris dans les salons nautiques. C’est le bon moment ! L’expérience client va changer, entre la découverte de la marque sur internet et la livraison du bateau. Nous sommes en train de développer de nouvelles technologies pour rester en contact avec les clients, même en mer... »

La future Prestige X70 sera-t-elle prête cet automne ?

« Comme leader mondial de la vedette à flybridge, nous avons une vraie responsabilité dans la création des tendances du marché et de l'art de vivre. Nous avons imaginé la gamme XLine avec un maximum de volumes, à l’image d’une villa sur l’eau. La X70 permettra de naviguer en famille avec un maximum de confort et de sécurité. Nous avons déjà vendu plusieurs exemplaires, il y a une forte demande sur ce modèle. Le premier exemplaire sera mis à l'eau fin juin avant son lancement officiel au Cannes Yachting Festival en septembre. »

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.