Le nouveau ClubSwan 80 est en cours de construction !

Yachting
Samedi 6 mars 2021 à 10h07

La stratégie de Nautor's Swan concernant ses yachts ClubSwan a toujours été de créer une ligne de haute performance au sein de la famille des Swan, afin qu'ils puissent rivaliser au plus haut niveau du circuit de course professionnel. Aujourd'hui, le ClubSwan 80 est en cours de construction à Nembro, en Italie, au siège de Persico Marine.

La stratégie de Nautor's Swan concernant ses yachts ClubSwan a toujours été de créer une ligne de haute performance au sein de la famille des Swan, afin qu'ils puissent rivaliser au plus haut niveau du circuit de course professionnel. Aujourd'hui, le ClubSwan 80 est en cours de construction à Nembro, en Italie, au siège de Persico Marine.

"Nautor's Swan est l'une des rares marques à disposer d'une gamme de yachts aussi étendue. Cette variété de projets et de modèles répond à des besoins spécifiques, notamment en matière d'exécution", a déclaré Enrico Chieffi, vice-président du groupe Nautor. "Dans le but d'élargir notre gamme de produits, nous avons développé la stratégie consistant à créer des partenariats avec des constructeurs de premier ordre dans différentes parties du monde. Cela s'ajoute à la fierté de construire nos principaux yachts sur notre chantier naval de Pietarsaari, en Finlande". Le nouveau bateau de 80 pieds est maintenant une réalité. La première phase de construction a commencé au chantier Persico, où ils sont en train de laminer la coque. Cette phase importante est réalisée à l'aide de robots très avancés technologiquement pour obtenir une qualité et un poids optimaux.

Nautisme Article
© Persico Marine

Le ClubSwan 80 a été conçu pour être un yacht très rapide et très performant, dans la lignée de ses sœurs de la division ClubSwan Yachts, basée sur le concept des yachts monotypes. Tous les bateaux sont spécifiquement conçus pour la course côtière et la participation aux événements traditionnels du circuit Maxi, en particulier pour les vents légers à moyens. Le nouveau modèle est équipé d'une quille basculante de 4,75 m, qui s'avère être un excellent compromis entre une quille profonde très rapide et une quille suffisamment peu profonde pour permettre au yacht d'entrer dans les ports et les havres sans aucune limitation.

Le ClubSwan 80 est doté de deux safrans, comme c'est habituellement le cas pour ces nouvelles formes conçues par Juan Kouyoumdjian (comme le ClubSwan 36). Un canard rotatif a été choisi pour optimiser les performances en cas de course dans des vents légers/moyenset non pas principalement pour les courses au large comme le ClubSwan 125. "Le choix a été d'opter pour l'option la plus polyvalente, de réaliser un bateau qui puisse être plus compétitif dans des situations tactiquement difficiles. La technologie doit être optimisée en fonction de ce que vous recherchez, et c'est ce que nous essayons de faire à chaque fois", a souligné Enrico Chieffi. "Ce bateau va être une sorte de monstre. Il a été conçu pour être le 80 pieds le plus rapide jamais construit jusqu'à présent, sans aucun second en vue".

Nautisme Article

En plus de l'innovation et de la technologie, le ClubSwan 80 est construit dans un souci de durabilité. Pour la production des moules, Persico Marine utilise des matériaux recyclés, notamment de la fibre de carbone provenant de moules déjà utilisés. Le carbone est séparé de la résine, afin que le carbone puisse être réutilisé autant de fois que possible. En outre, les déchets de préimprégnés sont collectés par la Persico Marine et envoyés à une entreprise spécialisée dans les prothèses médicales. "Chez Persico, nous avons à cœur les thèmes de la durabilité et de l'économie circulaire", a fait remarquer Marcello Persico. Côté événements, le ClubSwan 80 rejoindra le circuit des régates durables, lancé par Nautor en 2019, qui implique l'organisation d'événements sans plastique et le soutien d'une organisation internationale durable.

L'aménagement intérieur du ClubSwan 80

Le yacht est doté d'un intérieur minimal et élégant, dans le but d'allier la très haute performance à un certain confort intérieur. Une version plus luxueuse avec un ensemble complet d'options est également possible, en étant pleinement conscient que cela peut affecter les performances de navigation. "On peut acheter du confort mais on ne peut pas acheter de la performance et c'est très important pour le concept de la classe One Design. Le yacht de base est donc le bateau le plus rapide et le plus léger que vous pouvez obtenir", explique M. Chieffi.

"La coque numéro 1 est actuellement en construction et notre objectif est d'avoir trois bateaux ClubSwan 80 sur l'eau pour les Rolex Maxi Worlds à Porto Cervo en 2022. Nous voyons cela comme un nouveau défi passionnant. Une classe de cette taille et de cette ampleur n'a jamais été réalisée et réalisée par quiconque dans le passé, mais nous pensons qu'il est temps de le faire. Et le projet et l'équipe sont uniques", explique M. Chieffi, qui gère également l'ensemble du projet avec l'aide d'une équipe d'experts internationaux.

Nautisme Article

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.