Romain Attanasio a mis à l'eau son nouveau foiler

Course au large
Mardi 18 mai 2021 à 15h32

Fortinet, l'un des leaders mondiaux de solutions globales, intégrées et automatisées de cybersécurité, s’engage dans la course au large avec Romain Attanasio. Une nouvelle aventure pour le skipper qui entame un troisième cycle de quatre ans en vue du Vendée Globe 2024. Grâce à Fortinet et Best Western® Hotels & Resorts ainsi qu’à l’ensemble de ses partenaires historiques, il dispose désormais d’un bateau « volant » à la pointe de l’innovation et de la technologie. Mis à l’eau aujourd’hui à Lorient, il lui permettra de viser les résultats les plus prestigieux de la course au large.

©Fortinet - Best Western
Fortinet, l'un des leaders mondiaux de solutions globales, intégrées et automatisées de cybersécurité, s’engage dans la course au large avec Romain Attanasio. Une nouvelle aventure pour le skipper qui entame un troisième cycle de quatre ans en vue du Vendée Globe 2024. Grâce à Fortinet et Best Western® Hotels & Resorts ainsi qu’à l’ensemble de ses partenaires historiques, il dispose désormais d’un bateau « volant » à la pointe de l’innovation et de la technologie. Mis à l’eau aujourd’hui à Lorient, il lui permettra de viser les résultats les plus prestigieux de la course au large.

Il s’agit d’un des IMOCA les plus performant et spectaculaire de la planète. Conçu par l’architecte Guillaume Verdier et VPLP, mis à l’eau en 2015, c’est un concentré de technologie et d’innovation grâce notamment à ses foils, ces appendices qui permettent de « voler ». Sans une collision avec un chalutier à moins de 90 milles de l’arrivée, ce plan Verdier était en position de force pour remporter la dernière édition du Vendée Globe. Désormais, il arbore une nouvelle robe à dominante noire et bleue. Ces dernières semaines, ce monocoque est devenu Fortinet - Best Western. Et un homme, Romain Attanasio, entouré par une équipe dévouée et enthousiaste, s’évertuera à en tirer le meilleur jusqu’en 2024, date du prochain Vendée Globe.

Précédemment, le skipper disposait d’un bateau à dérive droite. Désormais, il change de dimension : son IMOCA actuel est donc capable de ‘voler’ et de s’offrir des pointes de vitesse impressionnantes. « Il s’agit du meilleur bateau de sa génération, confie Romain. Juste avant le Vendée Globe, Boris Herrmann y avait installé de nouveaux foils. Grâce à une équipe conséquente, le voilier a été entièrement optimisé, une nouvelle étrave installée et la coque consolidée pour supporter ce surplus de puissance. De plus, le gréement a également été changé. Ce bateau est tout simplement exceptionnel ! » Le monocoque a été mis à l’eau aujourd’hui à Lorient La Base, après trois nouveaux mois passés en chantier afin d’être renforcé et lui donner ses nouvelles couleurs.

Fortinet et Romain Attanasio : des valeurs communes

En effet, fort de ses deux Vendée Globe consécutifs, Romain Attanasio n’a jamais caché sa volonté de poursuivre l’aventure, d’aller plus loin, plus vite et de viser les places d’honneur dans les courses les plus prestigieuses. Et pour y parvenir, il peut compter désormais sur le soutien de Fortinet.

« Je suis très heureux de bénéficier du soutien de Fortinet dans cette aventure, » souligne Romain Attanasio. « Il s’agit d’une entreprise à la pointe dans le domaine de la cybersécurité, proposant des solutions toujours plus innovantes, performantes, évolutives et résilientes. La capacité de tous ses collaborateurs à relever la barre toujours plus haut tissent des parallèles avec la course au large ». Le marin se dit « fier » de porter haut les couleurs de Fortinet.

Best Western® Hotels & Resorts prolonge l’aventure avec enthousiasme

Si Fortinet permet à Romain Attanasio de viser haut lors des prochaines compétitions, le skipper le doit aussi à des partenaires fidèles dont certains l’accompagnent depuis son premier tour du monde, en 2016. « Je suis très touché par le soutien de ces entreprises tout au long de mes années de course en large », confie Romain Attanasio. Ainsi, à l’issue de son deuxième Vendée Globe, la grande majorité d’entre eux lui ont renouvelé leur confiance.

C’est le cas de Best Western® Hotels & Resorts qui s’est engagé à ses côtés, il y a un an malgré le contexte de crise sanitaire. Le groupe souhaitait alors prendre des initiatives fortes afin de continuer à faire rêver. Le Vendée Globe y a contribué et le groupe hôtelier poursuit son engagement en assurant toujours le co-naming de son bateau. « Aussi impactant que stimulant, ce partenariat ouvre de nouvelles opportunités à Best Western® Hotels & Resorts qui montre une nouvelle fois sa capacité d’adaptation à l’instar de toutes ses équipes qui ont fait preuve d’autant d’agilité que de résilience tout au long de la crise sanitaire. Cette course, c’est aussi la leur et le groupe est fier de partager cette nouvelle épopée avec ses collaborateurs et ses hôteliers. »  Pour Olivier Cohn, Directeur Général de Best Western® Hotels & Resorts France.

L’entreprise PURE, le club de partenaires et le club Sixième Océan qui réunissent de nombreuses entités, continuent également à ses côtés. « Du plus petit au plus grand, chacun est resté solidaire et nous permet de voir plus grand », apprécie Romain Attanasio.

Désormais, le skipper a hâte de retrouver les sensations du large. Les prochains jours vont servir à la prise en main de ce nouveau bateau afin d’emmagasiner de l’expérience à bord et de la confiance. Le skipper explique la suite : « il s’agit d’un bateau très technique, avec beaucoup d’électronique embarqué, de la fibre optique, des coefficients de charge à ne pas dépasser… Nous allons être particulièrement précautionneux et travailler dur pour s’y adapter progressivement ». Bientôt, l’heure sera déjà au retour à la compétition avec deux courses cet été – la Rolex Fastnet Race et le Défi Azimut – avant le grand rendez-vous de la saison : la Transat Jacques Vabre, du Havre jusqu’en Martinique, dont le départ sera donné le 7 novembre prochain.

FICHE TECHNIQUE                                     

Nom : FORTINET-BEST WESTERN

Port d’attache : Port-la-Forêt

Architectes : VPLP / Verdier

Chantier : Multiplast (Vannes)

Longueur : 18,28 m

Largeur : 5,70 m

Hauteur du mât : 29 m

Tirant d’eau : 4,50 m

Déplacement (poids) : 8 tonnes

Foils : oui

Surface de voiles au près : 290 m2

Surface de voiles au portant : 490 m2

Année de construction : 2015

Nombre de voiles embarquées : 8

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.