Rolex Giraglia 2022 : impatience et lenteur du vent

Course au large
Jeudi 23 juin 2022 à 12h30

Une course née en 1953, et qui fêtera donc sa 70ème édition l’an prochain, fait forcément partie de l’histoire du yachting. Après deux années de pandémie, le retour de cette grande classique franco-italienne à son format traditionnel, était attendu impatiemment des deux côtés des Alpes. La participation de voiliers exceptionnels et un vent erratique lors de la course offshore ont fait entrer 2022 directement dans la légende.

©YCI - Rolex Giraglia 2022 - DR
Une course née en 1953, et qui fêtera donc sa 70ème édition l’an prochain, fait forcément partie de l’histoire du yachting. Après deux années de pandémie, le retour de cette grande classique franco-italienne à son format traditionnel, était attendu impatiemment des deux côtés des Alpes. La participation de voiliers exceptionnels et un vent erratique lors de la course offshore ont fait entrer 2022 directement dans la légende.

Cent soixante bateaux au départ de la Rolex Giraglia, voilà qui comblait d’aise les organisateurs et donnait déjà une saveur particulière à cette 69ème édition. La Société Nautique de Saint-Tropez et le Yacht Club Italiano pouvaient reprendre le fil de l’histoire avec des courses côtières dans le golfe de Saint-Tropez du dimanche au mardi. Puis, après le traditionnel dîner des équipages donné dans les jardins de la Citadelle surplombant la ville, le mercredi sonne l’heure du départ de la grande course. Un parcours d’environ 240 milles nautiques menant les équipages de Saint-Tropez à Gênes en passant par le célèbre rocher de la Giraglia au pied du Cap Corse.

Nautisme Article
Mariette© Photo Donan Raven Wikimedia

Mariette en reine-mère

Pour fêter ses 25 années de partenariat avec une course dont elle est devenue le sponsor titre en 2018, Rolex pouvait se réjouir de voir sur les eaux azuréennes et dans l’écrin du port de Saint-Tropez, certains des plus beaux voiliers écumant actuellement les régates méditerranéennes. Cela commençait par la magnifique goélette Mariette dessinée et construite par le génial Nathanael Herreshoff à Bristol en 1915. Un superbe voilier classique qui s’était déjà illustré à Porto Cervo en Sardaigne il y a quelques semaines lors de la Giorgio Armani Superyacht Regatta. Si le système de temps compensé lui ôte toute ambition au classement, sa participation est un témoignage de la valeur du temps, de la richesse de l’histoire maritime et un geste sportif de grande classe, qui fait honneur à cette grande et belle course. Avec ses 33.50 mètres de long, Mariette en navire amiral semblait régner sur la flotte et regarder avec bienveillance les performances de la toute dernière génération.

Nautisme Article
Magic Carpet Cube© YCI - Rolex Giraglia 2022 - DR

Magic Carpet Cube le plus rapide

On pense bien sûr en premier lieu à la Classe Maxi dans laquelle on se dispute les honneurs de la ligne. A ce petit jeu c'est le grand Magic Carpet Cubed, le Wallycento de Sir Lindsay Owen-Jones, qui a devancé un autre 100 pieds, ARCA SGR, skippé par Furio Benussi et l’ensemble des concurrents sur la ligne d’arrivée Génoise. Un ordre inversé et donc une forme de revanche sur la version 2021 qui, 100% italienne pour cause de pandémie, était partie de San Remo. Si les vainqueurs n’ont mis qu’un peu plus de 34 heures pour parcourir les 240 milles, les conditions très légères de cette édition n’ont permis qu’à 105 voiliers de finir dans le temps imparti. Une météo capricieuse qui avait même fait renoncer Kito de Pavant, pourtant un fidèle de l’épreuve, mais qui à bord de son Class40 HBF-Reforest’Action a préféré regagner Port Camargue directement pour ne pas obérer la suite de son programme. Le navire emblématique du Yacht-Club Italiano depuis 1989, le vénérable Elo II, était bien quant à lui au départ, avec qui plus est, une belle brochette de champions pour se succéder à la barre, de Tommaso Chieffi à Ambrogio Beccaria. Avec un équipage de jeunes marins en formation, ils finiront à une très honorable 37ème place.

Nautisme Article
L'équipage de Lisa R vainqueur de la Rolex Giraglia 2022© YCI Rolex Giraglia 2022 - DR

Le Ker 46 Lisa R vainqueur 2022

Quant au prestigieux trophée du classement général en temps compensé, c’est Lisa R, le Ker 46 de Giovanni De Vincenzo qui l’emporte. Souvent second, l’équipage italien a cette fois brisé le signe indien pour remporter la montre et la coupe tant convoitées. Il faut dire qu’en arrivant avec plus de deux heures d'avance sur leur adversaire direct, le Felci 61 Itacentodue d'Adriano Calvini, deuxième en IRC, ils avaient laissé peu de place au doute. Les deux autres montres-trophées ont été remis à Magic Carpet Cube vainqueur en temps réel, et à Andrea Zaoli de Resolute Salmon vainqueur dans la classe la plus représentée et ayant participé à toutes les courses. Rendez-vous donc en 2023 pour le 70ème anniversaire, un évènement majeur qui pourrait rassembler encore plus de voiliers et plus de nationalités, même s’il y en avait déjà 21 représentée cette année.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…