Costa Brava : sur le chemin de Begur

Carnet de voyage
Samedi 20 mai 2017 à 15h40

Begur est une petite commune littorale du Baix Empordà, la région des calanques située au centre de la Costa Brava, à 80 km de la frontière française. Ici, pas de tourisme de masse ni de complexes hôteliers grandioses, le visiteur découvre un territoire au charme discret : des collines boisées, et un vaste littoral de falaises, de plages de sable, de petites criques baignées d'eau claire, de villages de pêcheurs, que l'on arpente par les chemins de ronde.

Begur est une petite commune littorale du Baix Empordà, la région des calanques située au centre de la Costa Brava, à 80 km de la frontière française. Ici, pas de tourisme de masse ni de complexes hôteliers grandioses, le visiteur découvre un territoire au charme discret : des collines boisées, et un vaste littoral de falaises, de plages de sable, de petites criques baignées d'eau claire, de villages de pêcheurs, que l'on arpente par les chemins de ronde.

Les chemins de ronde qui parcourent le littoral de la commune sont d'anciens sentiers douaniers. Le long d'une côte rocheuse abrupte où dominent les falaises, ils permettent de relier les huit petites criques et plages qui s'égrènent le long du littoral de Begur, en profitant de magnifiques points de vue sur la Méditerranée.

Quatre itinéraires à terre

Contraint par la topographie de la côte, le sentier n'est pas continu mais segmenté en quatre chemins de ronde. Le plus au nord de la commune relie les plages du Racò et de Sa Riera - ce sont les deux plus vastes plages de Begur (respectivement plus de 300 m et 200 m de long pour quelque 70 m de large) - en passant par la plage d'Illa Roja ; elle aussi constituée de sable fin, elle est célèbre pour son bloc rocheux détaché de la côte, teinté d'ocres aux lueurs du couchant, et son caractère naturiste revendiqué. Sa Riera est également réputée : elle offre tous les services d'une station balnéaire - restaurants, commodités diverses, on y pratique les sports de plage, nautiques, sous-marins - tout en restant un village de pêcheurs actif et accueillant. Les barques traditionnelles sont alignées sur la plage. Puis le panorama sur les îles Medes est incomparable. Un deuxième chemin de ronde, très court, débute à Sa Riera, après la Punta d'en Toni, et longe le littoral sur environ 500 m, jusqu'à l'entrée nord de la réserve marine de Ses Negres. Créée en 1993, elle s'étend sur 1 300 m de littoral et occupe une superficie de 42 ha. Elle est intégrale : seuls le snorkeling et le kayak y sont autorisés. La balade offre des points de vue de toute beauté sur les falaises de Bégur.

Beauté du littoral

Le troisième chemin de ronde mène à la découverte de deux calanques pleines de charme, d'Aiguafreda à Sa Tuna. Pas de sable fin ici. Enserrée entre deux pointes, la première est une petite crique rocheuse de 25 m de long sur 15 m de large, équipée d'un petit quai, de terrasses et de bancs en dur construits à l'ombre des pins. Elle est le repaire des plongeurs de la région. La crique de Sa Tuna est l'une des plus belles de Begur, avec ses maisons de pêcheurs joliment restaurées. Enfin, le quatrième chemin de ronde, au sud de la commune, est le plus long et celui qui présente le plus fort dénivelé. Au départ de Platja Fonda, il remonte un escalier d'une centaine de marches, on prend de la hauteur puis on serpente jusqu'aux quatre minuscules criques de Fornells en contrebas : la plus étroite ne mesure que 10 m sur 10. Plages de sable fin ou de gravier, elles offrent toutes un cadre intime, paisible, verdoyant. On y trouve aussi un petit port de plaisance. Le chemin de ronde se poursuit jusqu'à la grande plage de sable d'Aiguablava, baignée d'eaux cristallines et peu profondes, offrant tous les loisirs et services de plage.

Mi air, mi eau

Côté mer, vous n'aurez que l'embarras du choix : pour les activités de surface, vous pouvez louer des bateaux, des kayaks, faire du stand-up paddle, de la voile ou du windsurf, participer à une excursion en bateau à la journée. Pour ceux qui aiment plonger, une quinzaine de sites sont proposés, adaptés à tous les niveaux, allant de quelques mètres sous la surface jusqu'à une cinquantaine de mètres de profondeur. Entre tombants, roches tortueuses et prairies de posidonie, la faune méditerranéenne est à son poste, de la girelle au mérou, en passant par les traditionnels sars, saupes et labres, murènes, rascasses, mostelles également, les poulpes et les seiches, sans oublier les belles langoustes, les délicats nudibranches, et les gorgones rouges et jaunes, de taille assez impressionnante.

Pour parfaire le tableau, la 18e Campagne gastronomique du poisson de roche de Begur est ouverte ! Jusqu'au 5 juin, ce sont non seulement une quinzaine de restaurateurs qui mettent à l'honneur les fameux poissons de roche dans des menus savoureusement élaborés, mais aussi le week-end, dans les rues de Begur, un marché de la mer, des dégustations de tapas, des conférences... et le concours de cuisine populaire !

 

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.