La Hague, la Petite Irlande

Carnet de voyage
Samedi 4 novembre 2017 à 6h37

Surnommée la Petite Irlande pour la beauté et la diversité de ses paysages sauvages composés de plages, de dunes et de falaises, la Hague, située dans le Cotentin, est une destination idéale pour les amateurs de nautisme.

Port Racine ©B. Almodovar
Surnommée la Petite Irlande pour la beauté et la diversité de ses paysages sauvages composés de plages, de dunes et de falaises, la Hague, située dans le Cotentin, est une destination idéale pour les amateurs de nautisme.

Péninsule bordée par les rivages de la Manche à l’ouest du Cotentin, la Hague, terre de contrastes et de lumières, est un petit coin sauvage et préservé. Particulièrement exposé à tous les vents du large, ce territoire côtier qui offre une vue imprenable sur les îles anglo-normandes, séduit notamment par la diversité et la beauté de ses paysages qui ont inspiré de nombreux artistes. Les vastes landes de bruyère et d’ajoncs, les hautes falaises et les côtes découpées contrastent en effet avec le bocage de l’intérieur du pays bordé de talus, de haies et de murs de pierres qui ne sont pas sans rappeler l’Irlande. « La Hague, composée de 35 communes est située à l’extrême Ouest de Cherbourg sur la côte Ouest du Cotentin, nous explique Adeline Aubert de l’Office du Tourisme de La Hague. Il est tout à fait possible de profiter de toutes les activités hors saison ».

Un territoire tourné vers le nautisme

Bordée par 80 kilomètres de côtes, La Hague est idéale pour les amateurs de plage ou de sports nautiques. « Les activités nautiques s’adressent à tous les publics, du débutant au confirmé, des tout-petits avec le Jardin des Mers, aux adultes, souligne Adeline Aubert. Sur la côte, trois bases nautiques proposent des activités variant en fonction de l’orientation des vents. La côte Nord est plus propice à la pratique du winsurf, du char à voile, du kitesurf ou de la voile légère, alors que la côte Ouest est idéale pour le surf et le Stand Up Paddle. On peut cependant y faire de la voile, de la plongée ou du char à voile. Les bases nautiques proposent des stages, des compétitions ou de la location de matériel à la demi-journée ». La Hague séduit également les amateurs de plages. « Il y a cinq grandes plages de sable fin à La Hague, dont deux sont labélisées Pavillon Bleu (les plages de Siouville-Hague et de Sciotot, N.D.L.R.) mais également des petites criques dotées de plages de galets », précise Adeline Aubert. Ces plages offrent un vaste panel d’animations et d’activités aux vacanciers tout au long de la saison.

Avec quatre ports, La Hague fait également la part belle à la plaisance et à la pêche. Si de tout temps, les havres naturels où se mêlent eau douce et eau salée, ont contribué au développement économique du territoire à travers la pêche, le commerce maritime, la contrebande et la surveillance du littoral par les douanes, aujourd’hui, les ports de La Hague accueillent pêcheurs et plaisanciers qui cohabitent harmonieusement en se partageant les mouillages.

« Le port de Diélette est le port de plaisance par excellence », avance Adeline Aubert. Ce port, qui dispose de plus de 400 anneaux, accueille chaque année plus d’un millier de bateaux visiteurs en provenance de plusieurs pays. C’est une escale très appréciée des marins souhaitant passer le Raz Blanchard pour rejoindre Cherbourg et la mer du Nord. Labellisé Pavillon bleu pour sa gestion respectueuse de l’environnement, c’est également un point de départ idéal pour les Îles Anglo-Normandes. Deux compagnies proposent des trajets en direction d’Aurigny, Guernesey, Jersey ou Sercq. « Le port de Goury, plus difficile d’accès, sert quant à lui d'abri », précise Adeline Aubert. En effet, ce port situé en face de l’île d’Aurigny, abrite notamment la station de sauvetage en mer d’où part le Mona Rigolet pour secourir les navires pris dans le Raz Blanchard, le courant le plus fort d’Europe, qui peut rendre la navigation difficile. Le port le plus pittoresque de La Hague reste le Port Racine, à Saint-Germain-des-Vaux. Connu pour être le plus petit de France, ce petit port qui servait de refuge stratégique sous Napoléon 1er, est aujourd’hui un havre pour les pêcheurs et pour les touristes et habitants de la région. C’est également une halte de choix pour les randonneurs qui empruntent le célèbre Sentier des Douaniers.

 

Surf à Siouville © P. Escudero
La Hague © Google Earth
Plage Le Roze © B. Almodovar
Port Goury © B. Almodovar
Plage Siouville © L.Nevarez
Port de Diélette © Wikipedia
Cap de la Hague, Goury © Wikipedia
L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.