L'Équateur, une destination aux multiples visages

Carnet de voyage
Mardi 17 mars 2020 à 6h40

Destination encore méconnue du grand public, l’Équateur affiche pourtant une belle biodiversité et propose à ses visiteurs une grande variété géographique. Une belle destination pour la fin de l'année, pourquoi pas ?

Plage de Salinas ©Wikimedia
Destination encore méconnue du grand public, l’Équateur affiche pourtant une belle biodiversité et propose à ses visiteurs une grande variété géographique. Une belle destination pour la fin de l'année, pourquoi pas ?

Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire liée au Coronavirus… : avant de partir, renseignez-vous auprès des autorités compétentes concernant les mesures mises en place au départ de votre aéroport, et à votre destination finale.

L’Amazonie, la Cordillère des Andes, la « Route des Volcans » et le Cotopaxi, la côte du Pacifique et son rythme tropical et les îles Galápagos, l’Équateur, c’est tout cela à la fois. Un pays où la diversité et la beauté des paysages étonnent les visiteurs. Soumis à un climat équatorial, le pays connaît deux saisons principales : la saison sèche et la saison humide. La météo varie cependant en fonction de l’altitude à laquelle on se trouve. Si dans la Cordillère des Andes, les températures sont relativement fraîches et ne dépassent que très rarement les 18 °C, sur la côte du Pacifique, le climat est agréable toute l’année pour profiter des plaisirs nautiques et notamment au surf.

La côte du Pacifique, le paradis des surfeurs

Nautisme Article
Plage de Manabi© Pixabay

Baignée par les eaux du Pacifique, la côte équatorienne, bordée par des villes historiques, est à la fois prisée des surfeurs et des amateurs de plages et de baignades. À l’extrême Nord de la région, à proximité de la frontière colombienne, se trouve Esmeraldas. Foyer de la plus grande communauté afro-équatorienne du pays, la ville est réputée pour ses forêts de mangrove les plus hautes du monde, pour ses quelques plages immaculées et pour sa gastronomie à base de noix de coco, de bananes plantain ou encore de crabes et de crevettes. Parmi les autres destinations phares de la côte du Pacifique, citons la province de Manabi et plus particulièrement Canoa, dont la plage de 17 kilomètres de long est un véritable havre de paix, mais également un endroit réputé pour ses vagues à la taille idéale pour la pratique du surf. D’ailleurs, la plage a accueilli à plusieurs reprises le championnat national de la discipline, et commence à acquérir une certaine notoriété au-delà des frontières équatoriennes. Enfin, les amateurs de plage trouveront leur bonheur du côté de Crucita, toujours dans la province de Manabi. On y trouve une belle plage de sable noir bordée de nombreux restaurants de fruits de mer et de poissons, où l’on peut déguster ce que la cuisine équatorienne a de meilleur à offrir. Théâtre des championnats internationaux de parapente, Crucita est également connue pour sa mangrove, qui abrite de nombreuses espèces d’oiseaux endémiques mais également des oiseaux migrateurs comme les pélicans ou frégates.

La « Route des Volcans », attraction phare des Andes équatoriennes

Nautisme Article
Lac au coeur de la Cordillère des Andes© Pixabay

Aucun autre pays au monde ne peut se targuer d’avoir une telle concentration de volcans aussi hauts que ceux de la « Route des Volcans », qui relie Otavalo, au Nord, à Cuenca, au Sud. Baptisée ainsi par l’explorateur, naturaliste et géographe allemand Alexander Van Humboldt, cette route s’étire sur près de 250 kilomètres. Sur les 20 volcans qui composent la route, neuf culminent à plus de 5 000 mètres et huit sont encore en activité à ce jour. Parmi eux, le Cayambe, le volcan enneigé du Chimborazo ou encore le célèbre Cotopaxi. Culminant à 5 896 mètres, il s’agit non seulement du volcan le plus haut mais également le plus actif au monde. Que vous soyez férus de montagne et d’ascensions périlleuses ou que vous soyez juste en quête de dépaysement et de grands espaces, la « Route des Volcans » devrait vous séduire. À noter cependant que les zones volcaniques sont relativement froides et que les températures y sont beaucoup plus fraîches que dans le reste du pays.

L’Amazonie, le poumon vert du monde

Nautisme Article
Balade en pirogue au coeur de la réserve de Cuyabeno© Wikimedia

Difficile de parler de l’Équateur sans mentionner l’Amazonie. Abritant des tribus dont certaines n’ont aucun contact avec la civilisation, l’Amazonie équatorienne, qui couvre une vaste partie du pays, est une destination idéale pour les amateurs de nature, qui découvriront notamment la Réserve de Cuyabeno. S’étendant sur plus de 600 000 hectares, cette réserve, accessible en pirogue à moteur ou en canoë par la rivière, fait partie des meilleurs endroits du pays pour observer les singes, les caïmans et autres espèces animales ou végétales, dont plus de 900 espèces d’oiseaux. Des milliers de visiteurs y viennent chaque année pour découvrir ses lagunes, dont la Laguna Grande, ses rivières et ses forêts inondées où évoluent notamment des caïmans, des loutres et des anacondas, dont la longueur peut atteindre les dix mètres.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions météo sur La Chaîne Météo Voyage.

© Google Earth
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.