Pour prolonger l'été : direction les Canaries !

Carnet de voyage
Mercredi 5 octobre 2022 à 16h00

Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Du 10 au 16 octobre, nous vous proposons de partir en Atlantique. Les îles Canaries vous attendent pour une semaine de découverte et de soleil.

Mythe ou réalité, le printemps serait éternel aux Canaries... En tous cas, la douceur est présente tout au long de l'année avec une moyenne de 18°C pour les mois d'hiver et de 24°C pour les mois d'été
Chaque semaine, la rédaction sélectionne une destination pour s’évader le temps de quelques jours. Du 10 au 16 octobre, nous vous proposons de partir en Atlantique. Les îles Canaries vous attendent pour une semaine de découverte et de soleil.

L’archipel des Canaries, rattaché à l’Espagne, est situé au large des côtes marocaines. Il est composé de sept îles principales d’origine volcanique pour une population qui atteint environ 2,2 millions d’habitants. Les Canaries possèdent deux capitales : Las Palmas de Gran Canaria sur l’île de Grande Canarie et Santa Cruz de Tenerife sur l’île de Tenerife, la plus peuplée de l’archipel. Pour vous y rendre, de nombreux vols sont proposés au départ de plusieurs aéroports français. Depuis Paris, vous aurez le choix entre plusieurs destinations entre les deux capitales, Lanzarote, Tenerife ou encore Fuerteventura. Comptez sur environ 4 heures de vol avec une escale à Madrid ou à Barcelone. Concernant le décalage horaire, il est très limité avec seulement une heure (-1h).

Un climat de type méditerranéen

Mythe ou réalité, le printemps serait éternel aux Canaries... En tous cas, la douceur est présente tout au long de l’année avec une moyenne de 18°C pour les mois d’hiver et de 24°C pour les mois d’été. De type méditerranéen, le climat est néanmoins modifié par les vents secs venus du Sahara (le sirocco, l’harmatan...) et par les alizés qui soufflent une grande partie de l’année. En février, les températures affichent en moyenne de 14 à 15°C le matin et de 20 à 22°C l’après-midi. Les pluies, quant à elles, se concentrent essentiellement entre les mois de novembre et de janvier avec une grande disparité d’une île à l’autre. La meilleure période pour partir aux Canaries est celle qui va de mai à septembre avec un temps modérément chaud, sec et ensoleillé.

Nautisme Article
La plage de Las Teresitas sur l'île de Ténérife.

Soleil dominant, douceur et baignade encore agréable en cette deuxième semaine d’octobre

En bordure sud-est de l’anticyclone des Açores, vous bénéficierez d’un temps majoritairement ensoleillé, malgré quelques nuages bas côtiers, en particulier sur les côtes exposées au nord, comme à Las Palmas. Ces entrées maritimes seront surtout présentes en matinée avant de se morceler plus ou moins facilement l’après-midi. A noter, comme très souvent, l’alizé sera assez bien établi autour de 20 à 30 km/h en moyenne. Le ressenti au vent sera parfois un peu frais, si vous êtes à l’ombre ou si vous sortez de l’eau. Néanmoins, les températures seront de saison avec des minimales très douces autour de 20°C et des maximales comprises entre 23 et 25°C. Quant à la température de baignade, celle-ci est encore de 23/24°C en cette saison, ce qui reste plutôt agréable.ée.

Une grande variété d’activités

Nautisme Article
volcan d'El Teide sur l'île de Tenerife

De nombreuses activités variées vous seront proposées telles que les randonnées autour du volcan d’El Teide sur l’île de Tenerife ou encore dans la vallée Barranco de Guayadeque sur l’île de Grande Canarie. C’est d’ailleurs à cette période de l’année où elle est la plus belle avec les amandiers en fleurs. Pour les plus courageux, l’ascension du sommet Alto de Garajonay sur La Gomera vous offira un magnifique panorama une fois là-haut. Outre la baignade et la bronzette sur l’une des nombreuses plages de sable fin, vous pourrez également visitez la ville de La Laguna et son quartier historique qui vaut le détour ou encore le musée du Vin à La Geria.

Nautisme Article
La vallée Barranco de Guayadeque sur l'île de Grande Canarie.

Coup de cœur : le récif d’El Quemao

Nautisme Article
El Quemao, sur la côte nord-ouest de l'île de Lanzarote.© Flickr / Thomas Frank

Baptisées « Hawaï de l’Europe » par les surfeurs, les Canaries offrent de nombreux spots de surf de qualité, parmi lesquels le récif d’El Quemao, sur la côte nord-ouest de l’île de Lanzarote. Les surfeurs connaîtront d’intenses sensations dans de fortes vagues et des tubes parfaits. Toutefois, ce récif s’offre principalement aux sportifs les plus expérimentés en raison de la rapidité de formation des vagues et de leur hauteur qui peut approcher des 10 mètres les jours où la houle est particulièrement forte.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions météo sur La Chaîne Météo Voyage.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…