Les Fidji proposent une « bulle » touristique sans virus

Escales
Samedi 27 juin 2020 à 14h29

La plage de Natadola aux Fidji ©AILEEN TORRES-BENNETT/AFP/Archives

Les Fidji, dont l'économie largement tributaire du tourisme est au point mort, veulent créer une "bulle" sans virus dans le Pacifique Sud pour accueillir les voyageurs venus d'Australie et Nouvelle-Zélande d'où provient la majorité de leur clientèle. La "bulle Bula" --mot qui signifie "bonjour" en fidjien-- offrirait une zone VIP dès la descente de l'avion aux touristes de ces deux pays qui seraient transportés dans une station balnéaire isolée.

Canberra et Wellington ont déjà entamé en mai des discussions pour créer leur propre "bulle" commune où seraient levées de part et d'autre de la mer de Tasman les restrictions aux voyages décidées contre le coronavirus, avec l'intention de l'étendre aux îles du Pacifique. Mais les voyages restent restreints à l'intérieur de l'Australie où de nouveaux foyers sont apparus autour de Melbourne et une levée des restrictions pour traverser la mer de Tasman semble peu probable avant septembre.

"Pendant que l'Australie et la Nouvelle-Zélande élaborent leur bulle, le succès au moins équivalent voire supérieur des Fidji dans la lutte contre le virus nous met en position d'ouvrir la voie dans le Pacifique", a déclaré le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama. "La bulle Bula permettra aux Australiens et aux Néo-zélandais de profiter de ce que les Fidji offrent de mieux tout en restant à l'écart d'autres voyageurs éventuels et de la population", a-t-il assuré.

Par la suite les mesures de quarantaine pourront être supprimées pour tous les visiteurs testés négatifs et venant d'un pays estampillé par les Fidji comme ayant maîtrisé la maladie Covid-19, a-t-il ajouté sans autre précision.

Le tourisme représente environ 40% de l'économie, selon le gouvernement. En tenant compte des emplois induits, ce serait plutôt 60%, estime la FHTA. Les autorités redoutent une contraction de l'économie de plus d'un cinquième.

"Nous aimerions que les frontières rouvrent bientôt pour que tout le monde puisse reprendre le travail", dit Ben Danford, un guide touristique au chômage qui, comme ses collègues, s'est tourné vers l'agriculture pour gagner sa vie.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande assurent quelque 70% du tourisme dans l'archipel, assure à l'AFP Jim Saukuru, directeur général de la résidence hôtelière Treasure Island.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.