Golden Globe Race 2022 : tous à Gijón !

Courses
Mercredi 3 août 2022 à 14h40

De gauche à droite : Mark Sinclair, Phil Galvin (Pat's Team), Pat Lawless, Guy deBoer et Arnaud Gaist, aux Sables d'Olonne. ©Arnaud Gaist

Les navigateurs et les chefs d’équipe se dirigent vers la capitale asturienne pour le Prologue de la GGR du 6 au 14 août, avant de prendre le départ du “SITraN Challenge” vers Les Sables d’Olonne et celui de la GGR 2022 le 4 septembre.

Le programme inclut d’importants briefings sur la sécurité, et une non-participation entraînera des pénalités de temps et financières. Certains participants sont confrontés à des décisions difficiles dans les semaines à venir, et deux autres se sont retiré de l’événement.

Sur les trente-deux inscrits initiaux, vingt-deux prévoyaient d’être au départ en France, mais au cours des six dernières semaines, six participants ont abandonné ou ont été contraints de quitter la course pour non-conformité à l’avis de course. Ils sont seize maintenant confirmés pour le départ et deux skippers qui luttent pour revenir dans la course.

Faire le tour du monde à la voile est difficile, mais pour certains, être au départ l’est plus encore. La GGR a des standards de qualification des skippers et des règles de sécurité parmi les plus strictes au monde. Les navigateurs restants en course et leurs bateaux sont d’un très haut niveau.

"Il est regrettable que quelques participants aient dû abandonner à la dernière minute. L’effort pour arriver jusqu’ici est extrême, mais notre insistance sur les standards élevés de sécurité l’est tout autant" a déclaré Don McIntyre, fondateur et président de la GGR.

La Sud-Africaine Kirsten Neuschäfer, les concurrents 2018 Ertan Beskardes, Tapio Lehtinen qui a amené son Asteria depuis Bilbao, et Captain Gugg qui avait renoncé à prendre le départ en 2018, sont déjà à Gijón.

L’Américain Guy deBoer n’a pas encore atteint les Asturies, mais a atterri à La Corogne, en Galice (Espagne), après sa qualification et une traversée express de l’Atlantique sur son Tashiba 36, Spirit. C’est tout à l’honneur de l‘architecte Bob Perry, de l’équipe de Guy et de lui-même pour une première traversée impressionnante.

D’autres quittent les côtes anglaises en direction de Gijón. Le Britannique Guy Waites a installé un nouveau mât et de nouvelles voiles sur son Tradewind 35 et est parti le lendemain.  Ian  Herbert-Jones est parti avec un nouveau mât et un nouveau moteur, et Jeremy Bagshaw est parti après avoir réparé son moteur, mais a découvert 20 litres de carburant dans ses cales 24 heures plus tard, l’obligeant à retourner en Cornouailles. Il est maintenant sous pression pour arriver à Gijón à temps.

Les Sables d’Olonne, port d’accueil de la GGR, a bruissé d’activité: Mark Sinclair termine l’installation de son nouveau moteur, Edward Walentynowicz venu d’Halifax a installé un nouveau gréement et antifouling, Simon Curwen vient en voisin de Bretagne, et Arnaud Gaist est fin prêt. Pat Lawless, est arrivé aux Sables après une semaine de tournée d’adieux typiquement irlandaise avec ses nombreux supporters et amis le long de la côte sud.

Tous prévoient de partir dans les prochains jours, tandis que Damien Guillou sur son Rustler 36 PRB prévoit de quitter Port la Forêt jeudi.

Pendant ce temps, certains sont encore en mer, pour terminer leur qualification : Elliott Smith, qui aux deux tiers de sa transatlantique depuis Boston, doit faire l’impasse sur Gijón et accepter les pénalités. Il bénéficie d’un soutien incroyable de la part de ses amis et supporters, qui organisent et financent la formation médicale lui restant à suivre en cours individuel à son arrivée aux Sable d’Olonne. Abhilash Tomy termine lentement sa qualification de 2000 milles au large du Golfe de Gascogne et ira directement à Gijón.

Le navigateur néo-zélandais Graham Dalton, qui avait renoncé à prendre le départ et essaie maintenant de se qualifier, a du mal à boucler son parcours qualificatif de 2000 milles. Il n’a parcouru que 600 milles au cours de la première semaine en mer et manque de temps. Le navigateur espagnol Aleix Selles n’a pas respecté certains délais importants de l’avis de course et a donc été retiré de l’épreuve le 27 juillet, et tente maintenant de rattraper son retard et réintégrer la GGR. Il a commencé son parcours de qualification de 2000 milles en solitaire le dimanche 30 juillet et doit encore monter son nouveau mât en cours de finition à La Rochelle. Le temps est son plus grand adversaire à moins de cinq semaines du départ !

Enfin, le Canadien Gaurav Shinde courrait contre la montre avec un sérieux retard sur le calendrier, et s’apprêtait à entreprendre sa première traversée de l’Atlantique en solitaire à bord de son Baba 35  lorsqu’il s’est luxé l’épaule. Pendant sa convalescence, il a suivi sa formation de soins médicaux mais n’a pas le temps matériel d’arriver aux Sables à temps pour le départ, et a décidé de se retirer de cette édition, se préparant plutôt pour 2026.

L’organisation de GGR se renforce pour la dernière ligne droite avant le départ, avec les arrivées de Nora Havel qui rejoint l’équipe GGR comme photographe, Rob Havill comme directeur digital, Doug Dean comme responsable sécurité et Marco Ausderau comme responsable logistique du Village et Maria Laykova comme coordinatrice du Village. Les Bénévoles des Olonnes et les Bénévoles du Littoral Olonnais, deux organisations locales fournissant 150 bénévoles pour le Village des Sables qui ouvrira ses portes le 20 août, sont également venues au PC pour aborder les semaines à venir.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…