Edito : des plages pavées de bonnes intentions

Culture nautique
Jeudi 7 mai 2020 à 17h00

« La cocotte va péter ! », « rendez-nous la mer », « ré-ouvrez les plages ». Décidément la crise sanitaire et les prémices du déconfinement ont fait couler beaucoup d’encre... bleue ! Les habitants du littoral français ne comprenaient pas le refus du gouvernement d’ouvrir toutes les plages de France à la date du 11 mai. Mais les récentes déclarations du Ministre de l'Intérieur pourraient changer la donne.

©Gilles Delacuvellerie/GPO
« La cocotte va péter ! », « rendez-nous la mer », « ré-ouvrez les plages ». Décidément la crise sanitaire et les prémices du déconfinement ont fait couler beaucoup d’encre... bleue ! Les habitants du littoral français ne comprenaient pas le refus du gouvernement d’ouvrir toutes les plages de France à la date du 11 mai. Mais les récentes déclarations du Ministre de l'Intérieur pourraient changer la donne.

Partout la colère gronde. Les sénateurs s’en mêlent, les bretons exacerbent haut et fort leurs revendications régionales et les corses croient encore à la réouverture des rivages et à l’arrivée des premiers touristes. Pour d’autres, politiques ou non, il est trop tôt voire incongru de jaboter et d’évoquer le surf, les balades en bord de mer, les sorties en bateau ou les pâtés de sable alors que plusieurs milliers d’hommes et de femmes luttent encore pour leur survie (ou celle des autres) face à ce maudit Covid-19. Mais dans cette période d’incertitude et de doute, il est fort intéressant d’observer la passion des français par la mer et son littoral. Une révélation soudaine ? Pas sûr car la Grande bleue demeure l’un des derniers espaces de liberté au même titre que la montagne et certaines campagnes françaises.

Les déclarations récentes du Premier Ministre et surtout celles de Christophe Castaner, Ministre de l'Intérieur lèvent certaines ambiguïtés : les maires pourront ouvrir les plages en accord avec les préfets sur la base d’un plan adapté. Mais on sait qu’une longue période de transition va débuter ce lundi 11 mai pour les amoureux de la mer, de la plage et des sports nautiques. Ces textes officiels qui pourront varier d’une région à une autre en fonction des décisions officielles et de l’évolution de la crise sanitaire, ne règleront pas, pour le moment, l’épineux problème des grandes manifestations nautiques de la rentrée. On pense bien sûr au Vendée Globe dont le départ sera donné officiellement le 8 novembre prochain aux Sables d’Olonne. Une trentaine de marins s’y préparent activement depuis plusieurs mois. Une course au large mythique qui devrait attirer près d’un million de spectateurs entre la date d’ouverture du village mi-octobre et le coup de canon officiel. A cette date, on voit difficilement les autorités donner leur feu vert à la tenue d’un événement rassemblant autant de monde. D’après plusieurs bruits de ponton, l’organisation du Vendée Globe se refuserait à donner un départ à huis clos : « ce sera avec du public » ! Comme nous, les 34 candidats au tour du monde en solitaire espèrent reprendre le large très vite. Au même titre que ces millions de français qui rêvent (modestement) de "fouler le sable des plages" du littoral dès ce lundi 11 mai.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.