L'expertise maritime - épisode 3 : suivi de travaux

Culture nautique
Mercredi 20 janvier 2021 à 9h33

Dans le cadre d’un sinistre à bord, de travaux divers ou d’une remise en état (communément appelé « refit »), il est régulièrement fait appel à un expert maritime qui va intervenir régulièrement pour le compte du propriétaire, parfois pour la compagnie d’assurance.

Dans le cadre d’un sinistre à bord, de travaux divers ou d’une remise en état (communément appelé « refit »), il est régulièrement fait appel à un expert maritime qui va intervenir régulièrement pour le compte du propriétaire, parfois pour la compagnie d’assurance.

L’idée maîtresse est de disposer d’un regard, d’un avis et d’une représentation des intérêts de l’armateur, ou du client, lors de travaux parfois complexes qui exigent des connaissances techniques, de la disponibilité, un réseau de connaissance des acteurs, et de la crédibilité pour se faire entendre lors des différentes prises de décisions.

Le suivi du dossier s’opère en 3 temps :

Phase 1, étape préliminaire aux travaux où il s’agit d’exprimer les besoins et de rassembler les différents devis pour analyse des offres techniques, des délais associés, et des montants. L’expert échange avec chacun des intervenants potentiels pour apprécier et comprendre les différentes propositions avec précision.

L’expert synthétise ces éléments pour adresser une recommandation, impartiale et objective, destinée au client. Cette synthèse reprend les offres, définit les budgets à prévoir par poste, et apporte une recommandation argumentée qui prendra en compte tous les éléments inhérents à la bonne fin de travaux, sur la base de la triangulaire : qualité - prix - délais. La localisation géographique des travaux peut être un élément important à intégrer. Parfois se pose la question de convoyer le bateau vers un chantier plus adapté à la nature des travaux à effectuer. L’expert dans ce 1er rapport intègrera aussi une première approche de l’ordonnancement des tâches qui est souvent un paramètre clé lors de l’exécution des travaux. A l’issue d’un échange argumenté avec le client, ce dernier décide des solutions et engage alors les travaux.

Phase 2, elle consiste au lancement et suivi des travaux. Les visites s’effectuent sur une base régulière, la fréquence sera fonction de l’état d’avancement et de la technicité des différentes étapes de réalisation. L’expert n’est pas un homme de l’art dans tous les domaines, cela n’existe pas, néanmoins il se doit de se documenter et de questionner les spécialistes pour disposer d’une bonne compréhension et pertinence des différents sujets.

L’expert ne se substitue pas au chantier ou au prestataire dans la conduite des travaux, il n’est pas le maître d’œuvre, mais il assure un contrôle du respect des spécifications et fait valoir les intérêts du client lors de potentiels problèmes de réalisation. Pour illustration de ce rôle prépondérant, lors de la construction d’un bateau en composite (carbone-nomex) que je suivais aux côtés d’un expert spécialiste du composite, la 1ère peau en carbone, cuite dans un moule femelle sous vide, présentait des défauts visuellement peu significatifs, mais structurellement incompatibles. Le chantier reconnut rapidement le problème et s’engagea à refaire le travail, dans l’intérêt de tous.

L’expert intervient également dans l’ajustement de l’ordonnancement des travaux afin d’optimiser les interventions des différents corps de métier. Ce pilotage au côté du chantier et de ses prestataires s’effectuera selon les impondérables inhérents à certains travaux, et d’éventuels retards des uns et des autres.

Lors de cette phase 2, l’expert rédige des rapports (synthèse) de visites, accompagnés de photos, qu’il transmet au client. Ces photos illustreront les avancées des travaux, parfois bien plus parlantes que le rapport lui-même, et ces photos constitueront également une banque d’images très utile dans l’exploitation future du bateau. Ces rapports permettent non seulement d’informer, mais donnent lieu à des échanges pour des réajustements en cours sur les solutions à envisager. Ces rapports peuvent faire l’objet de réserves qui pourront être exploitées plus tard si des problèmes apparaissent dans le temps.

Phase 3, il s’agit de la réception des travaux, qui consiste à contrôler la bonne exécution, de vérifier l’absence de désordres ou de malfaçons, et d’éventuelles réserves à engager. On comprend que dans le cadre d’un suivi vertical des travaux, cette phase certes importante, s’inscrit néanmoins dans la continuité de la mission. Cette dernière étape conclut l’intervention de l’expert à l’issue de son rapport final.

En synthèse, à chaque moment l’expert doit savoir habilement faire valoir les droits et les intérêts de son client, avec une probité et une objectivité sans faille, tout en conservant une relation de qualité avec les acteurs pour assurer une fluidité et une efficacité dans sa mission.

Gilles Chiorri - Expert maritime / yachtsconsulting@gmail.com

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.