Les îles Palaos, confettis d'Océanie au tourisme galopant

Lundi 6 avril 2015 à 7h37

Indépendantes depuis 1994, les îles Palaos sont un petit Etat océanique qui tire près de 85% de ses revenus de sa clientèle touristique, en plein essor et désormais majoritairement chinoise.

Indépendantes depuis 1994, les îles Palaos sont un petit Etat océanique qui tire près de 85% de ses revenus de sa clientèle touristique, en plein essor et désormais majoritairement chinoise.

Comptant 17.500 habitants, l'archipel de 458 km2 recèle des fonds marins extraordinaires, scrutés par les scientifiques internationaux, ainsi que le premier sanctuaire mondial de requins.

De peuplement ancien, issu de migrations en provenance des Philippines ou d'Indonésie, le chapelet d'îlots a longtemps été l'enjeu de rivalités entre puissances coloniales. Les Palaos ont été administrées par l'Espagne (1875-1899), l'Allemagne (1899-1914), puis le Japon, avant d'être le théâtre d'affrontements meurtriers durant la Guerre du Pacifique.

Les Etats-Unis ont ensuite imprimé leur marque: les enfants apprennent l'anglais et jouent au base-ball, le dollar est la devise nationale, les supermarchés vendent du Spam (jambon en conserve) et du beurre de cacahouète, les voitures roulent à droite, même si elles sont majoritairement japonaises, avec le volant à droite.

Quand Barack Obama passe ses vacances à Hawaï, son adversaire républicain à la présidentielle de 2008, John McCain, aime lui venir aux Palaos.

Démocratie parlementaire de type présidentiel, la république insulaire a des institutions calquées sur celles des Etats-Unis, et même un "Capitole" en pleine nature, que certains jugent démesuré.

Encore fortement dépendant de l'aide extérieure, le pays considère prioritaire sa relation avec Washington, notamment le maintien du financement américain au titre du "Compact of Free Association".

Du côté asiatique, les Palaos ont des liens étroits avec le Japon qui, en 1944, y a perdu plus de 10.000 soldats sur l'île de Peleliu, lors d'une bataille acharnée remportée par les forces américaines.

L'empereur Akihito se rendra en avril aux Palaos pour rendre hommage à ces morts, une visite historique placée sous haute sécurité.

Taïwan joue aussi un rôle important aux Palaos, qui n'entretiennent pas de relations diplomatiques avec la Chine populaire et ont même connu des tensions avec Pékin en accueillant en 2009 des ex-détenus ouïghours de Guantanamo.

Cela n'empêche pas le gain d'influence chinoise aux Palaos. On y croise des hommes d'affaires chinois en quête d'investissements fonciers, même si la Constitution réserve la propriété de la terre aux seuls Palaois. Les nouveaux chantiers de construction sont chinois.

A tel point que certains voudraient que le gouvernement change son fusil d'épaule et reconnaisse Pékin plutôt que Taipei.

La Chine communiste veut d'ailleurs davantage peser dans le Pacifique, "mare nostrum" de Washington. Le président chinois Xi Jinping a récemment visité dans ce but les îles Fidji.

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.