Tasmanie, au-delà du mythe

Vendredi 13 octobre 2017 à 6h31

Au-delà de sa position géographique dans les quarantièmes rugissants et stratégique à la jonction entre l’océan Indien et l’océan Pacifique, voire historique, île découverte par les Hollandais à la recherche d’une route alternative sud-est pour rejoindre Batavia après avoir relâché au Cap, la Tasmanie est fascinante à plus d’un titre et pas seulement pour son Tigre, ou pour son Diable.

Au-delà de sa position géographique dans les quarantièmes rugissants et stratégique à la jonction entre l’océan Indien et l’océan Pacifique, voire historique, île découverte par les Hollandais à la recherche d’une route alternative sud-est pour rejoindre Batavia après avoir relâché au Cap, la Tasmanie est fascinante à plus d’un titre et pas seulement pour son Tigre, ou pour son Diable.

La navigation à proximité de la Tasmanie n’est pas simple. La côte ouest est inabordable, avec seulement un accès relativement étroit à la baie Macquarie Harbour et au petit port de Strahan. Le détroit de Bass au Nord entre l’Australie et la Tasmanie est difficile à franchir – la course Sydney-Hobart l’affronte sur son débouché Est chaque année. Sans oublier les difficultés aux abords des King Island à l’ouest et Flinders Island (groupe des Furneaux) à l’Est, verrouillant le détroit de Bass.

Une mission de recherche française envoyée en 1791 par Louis XVI à la recherche de Lapérouse, menée par les capitaines Bruny d’Entrecasteaux (frégate La Recherche) et Huon de Kermadec (frégate L’Espérance), a relevé une grande partie de la côte tasmanienne et a laissé son empreinte avec de nombreux noms de lieux à la consonance française.

Anecdotiquement, il existe un lieu étrange en plein milieu du massif montagneux de la côte Ouest : la ville fantôme de Zeehan abandonnée en l’état après l’arrêt de l’extraction minière du cuivre. Tout est en place, même le théatre en bois de 1000 places, lieu de divertissement pour les mineurs et aventuriers du début du 20ème siècle. Désert, isolé dans une nature grandiose et au milieu de nulle part.

Et puis, il y a Hobart ! Port situé au fond d’un entrelacs de bras de mer à l’extrême Sud. Après une présence hollandaise qui en avait fait un havre de paix pour leur navigation autour du globe, les anglais y ont fondé en 1804 une colonie pénitentiaire (Port Arthur), un bagne pour les convicts récalcitrants au moment où ils colonisaient l’Australie.

Hobart cultive avec bonheur son image de port historique et est encore aujourd’hui la base de repli hivernal des opérations antarctiques australiennes (navire Aurora Australis) et jusqu’à très récemment françaises (navire Astrolabe). C’est aussi une destination culturelle, écologique, exclusive, très prisée des australiens, néo-zélandais et autres visiteurs individuels du monde entier.

Nautisme Article
Antiquité maritime à Hobart© Michel Ulrich

La visite du MONA (Museum of Old and New Art), musée-fondation privée d’art, est une raison en soi d’aller au bout du monde – à Hobart. Œuvre architecturale récente et importante collection amassée récemment sans contrainte budgétaire par un australien originaire d’Hobart, ce lieu est desservi en vingt minutes par un catamaran – véritable œuvre d’art - depuis le port historique d’Hobart.

 

© Google Earth
Hobart, chantiers navals © Michel Ulrich
Grue au port d'Hobart © Michel Ulrich
Le bateau du MONA © Michel Ulrich
Le toit du MONA © Michel Ulrich
Hobart, vue du MONA © Figaro Nautisme
Le marché de Salamanca à Hobart © Michel Ulrich
Port d'Hobart © Michel Ulrich
Hobart sous en arc-en-ciel © Michel Ulrich
Pont à Hobart © Michel Ulrich
Quartier résidentiel à Hobart © Michel Ulrich
L'épicerie © Michel Ulrich
L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.