Expédition Under The Pole III : la plongée d'exploration au chevet des coraux profonds en Polynésie Française

Par Figaronautisme.com
Vendredi 22 mars 2019 à 7h02

Après l’étude des phénomènes de bioluminescence et fluorescence naturels dans le célèbre passage du Nord-Ouest durant l’été-automne 2017, puis un hivernage en Alaska et deux mois de navigation dans l’Océan Pacifique, le WHY et son équipage ont rallié les eaux de la Polynésie Française à l’été 2018. L’expédition Under The Pole III, menée par Emmanuelle Périé-Bardout et Ghislain Bardout, y évolue depuis, dans le cadre du programme DEEPHOPE, consacré à l’étude des coraux mésophotiques. Au programme de ces 12 mois : 5 archipels, 15 îles et 30 sites explorés et échantillonnés. Chaque site est étudié sur 6 profondeurs de travail comprises entre 6 mètres et 150 mètres, pour un total d’environ 1000 plongées dans la zone comprise entre 60 et 150 mètres de profondeur.

A l’été-automne 2019, l’expédition Under The Pole III va déployer à proximité de Moorea et pour la première fois, son dispositif digne d’un roman de Jules Verne : la Capsule. Habitat sous-marin miniature et autonome maintenu à saturation, la Capsule sera aux plongeurs de l’expédition, ce que l’affût est au naturaliste et le camp de base avancé à l’alpiniste. Tout à la fois un refuge et un poste d’observation qui permettra à trois plongeurs en immersion continue durant 72 heures (ou plus…), d’alterner plongées, phases de repos et phases d’observation. La Capsule, au-delà de l’innovation qu’elle représente en matière de plongée à saturation sera avant tout un outil support pour mener des observations scientifiques :

- Etude physiologique sur les plongeurs

- Etude des baleines et autres cétacés

- Etude d’un récif corallien entre 0 et 150 m de profondeur selon 4 axes de recherches : biologie des espèces ; coraux ; interactions inter-espèces ; requin-citron.