Istanbul, joyau des mille et une nuits

Par Nathalie Moreau
Lundi 20 mai 2019 à 16h20

Spirituelle et laïque, historique et moderne, Istanbul, située entre l’Europe et l’Asie, au carrefour des routes marchandes et des zones d’influence, conjugue à merveille passé, présent et avenir, à tel point que la capitale turque est aujourd’hui considérée comme l’une des plus belles capitales du monde.

Vue sur la Mosquée Bleue depuis une croisière sur le Bosphore
Spirituelle et laïque, historique et moderne, Istanbul, située entre l’Europe et l’Asie, au carrefour des routes marchandes et des zones d’influence, conjugue à merveille passé, présent et avenir, à tel point que la capitale turque est aujourd’hui considérée comme l’une des plus belles capitales du monde.

Successivement grecque, romaine puis ottomane, Istanbul, ancienne capitale d’un vaste empire, dont l’âme reste marquée du sceau de la multitude d’empereurs, de rois et de sultans qui y ont régné, a réussi le pari de se tourner vers l’avenir tout en conservant sa magnificence d’antan. Traversée par le Bosphore, qui symbolise cette alchimie entre nostalgie et progrès, la « capitale des capitales », unique ville au monde à cheval sur deux continents, séduit par sa diversité culturelle et architecturale, qui plonge les visiteurs dans les méandres de son histoire. Grâce à sa multitude de musées, d’églises, de mosquées, de palais, de vestiges, de marchés et autres sites naturels ou culturels, la plus grande cité d’Europe, que l’on peut admirer dans son ensemble depuis la tour de Léandre, ancien phare et poste douanier érigé sur un îlot à 200 mètres de la rive d’Üsküdar, se visite à toutes les saisons grâce à son climat continental tempéré, qui rend la ville agréable toute l’année. Si les vents marins permettent d’éviter les gros épisodes caniculaires, mieux vaut éviter les mois de juillet et d’août, si vous ne supportez pas les grosses chaleurs.

Un riche héritage culturel

Forte de toutes les civilisations qui l’ont traversée, attirées par sa position géographique stratégique, Istanbul, connue un temps sous le nom de Byzance puis de Constantinople, raconte son histoire à travers ses pierres, ses richesses d’Orient et d’Occident accumulées au fil des siècles et ses édifices, dont les plus emblématiques sont Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue et le palais Topkapi.

Sainte-Sophie, la Divine

Située entre la Mosquée Bleue et Topkapi, Sainte-Sophie, dont le nom turc, Ayasofya, fait en réalité référence à la sagesse divine, fait partie des icônes d’Istanbul et des sites les plus visités de la ville. Construite entre 532 et 537 sous la direction d’Isidore de Millet et d’Anthémius de Tralles avec les matériaux les plus nobles en provenance de tout l’Empire, la basilique, couronnée par un dôme rosé planant à 55 mètres du sol, est devenue le mètre-étalon des œuvres architecturales à venir. Plus grande église du monde pendant un millénaire, elle est célèbre notamment pour ses mosaïques à fond d’or, ses faïences et ses calligraphies ottomanes d’exception.

La Mosquée Bleue ou Sutanahmet Camii

Nautisme Article
La Mosquée Sainte-Sophie, icône d'Istanbul

Unique mosquée turque à être entourée de six minarets jusqu’à la fin du XXe siècle, la Mosquée Bleue, qui constitue la dernière grande œuvre de l’Empire, est la mosquée la plus visitée de la ville. Commanditée par le Sultan Ahmet 1er en 1600, elle est ornée des plus beaux exemples de faïences d'Iznik de couleur bleue, verte et blanche, qui lui ont valu le nom de Mosquée Bleue. Juste en face se trouve la Fontaine Allemande, offerte par l'Empire Allemand aux Ottomans en l'honneur de la visite de Guillaume II à Istanbul en 1901, entièrement exécutée en Allemagne, décorée à l’intérieur de mosaïque d’or.

Le palais de Topkapi

Nautisme Article
Le palais de Topkapi est bâti sur un promontoire dominant la mer de Marmara et le détroit du Bosphore et la Corne d'Or à la pointe de la péninsule historique de la ville.© Flickr

Bâti sur un promontoire dominant la mer de Marmara et le détroit du Bosphore et la Corne d’Or à la pointe de la péninsule historique de la ville, le palais, qui a longtemps fait office de résidence principale des sultans ottomans mais également de siège administratif, affiche une architecture unique n'ayant aucun point de comparaison avec les palais européens. Autrefois considéré comme une vraie ville, cet ensemble de bâtiments construits sur quatre siècles, uniques par leur qualité architecturale et leur organisation qui reflète celle de la cour ottomane, est un passage obligé lors d’un séjour à Istanbul. Inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, il permet de se plonger dans le passé d’Istanbul.

Il serait enfin dommage de quitter Istanbul sans avoir fait une traditionnelle excursion sur le Bosphore, entre passé et présent, splendeur architecturale et beauté naturelle. De nombreuses compagnies proposent d’embarquer sur un bateau à passagers pour découvrir les rives du Bosphore.

Nautisme Article
Vue sur le Bosphore.

Pour découvrir Istanbul début juin, comptez environ 200€ pour un aller-retour depuis Paris.

© Google Earth
L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.