Brest Atlantiques : resserrement général avant Le Cap !

Mardi 19 novembre 2019 à 17h55

Après deux semaines de mer, la flotte de Brest Atlantiques se resserre depuis plusieurs heures en raison d’une situation météo favorable aux bateaux venant de l’arrière qui profitent de la remontée de l’anticyclone de Sainte-Hélène pour filer tout droit, là où le leader, le Maxi Edmond de Rothschild, aura enchaîné six empannages. Ce dernier est attendu mercredi soir au Cap, deuxième et dernière marque de parcours, où le quatrième, Sodebo Ultim 3, s’arrêtera une dizaine d’heures plus tard.

©Martin Keruzoré / Sodebo
Après deux semaines de mer, la flotte de Brest Atlantiques se resserre depuis plusieurs heures en raison d’une situation météo favorable aux bateaux venant de l’arrière qui profitent de la remontée de l’anticyclone de Sainte-Hélène pour filer tout droit, là où le leader, le Maxi Edmond de Rothschild, aura enchaîné six empannages. Ce dernier est attendu mercredi soir au Cap, deuxième et dernière marque de parcours, où le quatrième, Sodebo Ultim 3, s’arrêtera une dizaine d’heures plus tard.

Les grands sourires sont de sortie sur Actual Leader ! Si Yves Le Blevec et Alex Pella ont énormément souffert après Rio lorsqu’il leur a fallu affronter pendant trois jours des conditions dantesques (vent fort, mer hachée de face) qui ont énormément sollicité leur trimaran, moins aérien que les autres, la seconde partie de l’Atlantique Sud leur est nettement plus favorable, puisqu’à chaque classement, ils réduisent leur retard sur la tête de la flotte.

La raison de ce resserrement ? Arrivé le premier au niveau de la zone d’exclusion des glaces, le Maxi Edmond de Rothschild (Franck Cammas/Charles Caudrelier) s’est retrouvé coincé sous l’anticyclone de Sainte-Hélène, positionné particulièrement bas, ce qui l’a obligé à louvoyer, vent dans le dos, dans du vent assez faible. Ce mardi après-midi, les deux skippers en étaient à leur cinquième empannage, sans doute l’avant-dernier, tandis que derrière eux, le trimaran MACIF (François Gabart/Gwénolé Gahinet), deuxième à 135 milles, en aura fait deux, Actual Leader et Sodebo Ultim 3 (Thomas Coville/Jean-Luc Nélias), grâce à la progressive remontée de l’anticyclone vers le nord, ayant tiré tout droit, sans empanner !

Yves Le Blevec et Alex Pella, qui profitent des conditions actuelles (vent aux trois-quarts arrière, mer relativement plate) pour battre leurs records de vitesse depuis le départ de Brest (31,25 nœuds entre 8h et 16h), ont en outre bénéficié du ralentissement forcé de Sodebo Ultim 3, suite à la casse du safran tribord, pour s’emparer de la troisième place. Ce qui faisait dire à Yves Le Blevec mardi matin : « Évidement, ce serait mentir de dire que cette place gagnée au classement ne représente pas une satisfaction pour l'équipage d’Actual Leader. C'est plutôt la satisfaction d'avoir tenu le rythme de la course et d'être suffisamment proche de nos concurrents pour profiter de la moindre opportunité, c'est cette stratégie que nous suivons depuis le début avec Alex. »

Effectivement, les deux skippers ont dû batailler au début de la traversée Rio-Le Cap en forçant parfois sur leur bateau pour rester dans le même système que leurs concurrents plus rapides, leur ténacité s’en trouve récompensée. Reste que le skipper de La Trinité-sur-Mer parle de « satisfaction prudente et mesurée », ajoutant : « La course est encore longue, le jeu est incroyablement ouvert et il peut se passer tellement de choses jusqu’à l'arrivée que tout triomphalisme serait vain et déplacé. »

Son de cloche similaire chez François Gabart, lors d’une vacation organisée ce mardi pour des salariés de la Macif à Niort : « La situation nous a été plutôt favorable par rapport au Maxi Edmond de Rothschild, on n’a pas dit notre dernier mot, mais il reste beaucoup à faire. C’est en tout cas un scénario super serré, Actual Leader est à 200 milles derrière nous, autant dire rien du tout, c’est plutôt une agréable surprise après 15 jours de mer. »

Le programme des 24 heures qui viennent ? Filer à vive allure vers Le Cap, où le Maxi Edmond de Rothschild est attendu le premier mercredi soir et où Thomas Coville et Jean-Luc Nélias s’arrêteront pour établir un diagnostic plus précis des dégâts occasionnés par la casse de leur safran tribord, puis enrouler Robben Island, île où fut emprisonné pendant presque 18 ans Nelson Mandela, qu’ils devront laisser à bâbord avant d’attaquer la route retour vers la Bretagne…

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.