De l'eau de mer de plus de 100 millions d'années, piégée dans un cratère

Mercredi 13 novembre 2013 à 18h32

Mots clés :


Le grand cratère de la baie de Chesapeake, sur la côte Est du continent nord-américain, formé par l'impact d'un astéroïde ou d'une comète, abrite probablement dans ses entrailles de l'eau de mer vieille de 100-145 millions d'années, selon une étude publiée mercredi dans Nature.

 

Plusieurs forages profonds ont permis la découverte de brèches renfermant de l'eau de mer particulièrement salée. Les analyses présentées dans la revue Nature par l'équipe de Ward Sanford (Société américaine de géologie, Reston, Etats-Unis) font état d'un taux de salinité moyen de 70 pour mille, soit le double du niveau de salinité des océans modernes. Plusieurs hypothèses ont été précédemment suggérées pour expliquer cette forte salinité, retrouvée en profondeur en d'autres endroits de la plaine côtière de l'Atlantique : osmose, évaporation due à l'échauffement associé à l'impact de la météorite...

 

L'équipe de Ward Sanford propose de son côté une autre explication. D'après les résultats de ses analyses, l'eau souterraine du cratère de Chesapeake serait en fait un vestige de l'eau de mer de l'Atlantique Nord du Crétacé inférieur. "Nous avons trouvé que l'eau de mer a probablement 100-145 millions d'années", ont affirmé les chercheurs. L'eau aurait été piégée dans les sédiments avant l'impact de la météorite et serait restée intacte depuis.

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction