La canicule est aussi sous l'océan

Samedi 15 septembre 2018 à 07h08


Pixabay

Blanchiment des coraux, algues toxiques, impact sur la pêche... Sous l'effet du changement climatique, les épisodes de canicule marine augmentent et vont se multiplier, menaçant les écosystèmes marins, mettent en garde des scientifiques.

A partir de données satellites mesurant la température à la surface des océans, une étude publiée dans la revue Nature constate un doublement entre 1982 et 2016 du nombre de jours où la mer était plus chaude que la normale. Utilisant des modèles climatiques, les chercheurs estiment que ces canicules marines, "essentiellement provoquées par le réchauffement à long terme des océans", seront encore plus fréquentes, plus intenses et plus étendues, et que cette tendance s'accélérera avec l'augmentation de la température de la planète.

La surface affectée par ces canicules marines a déjà été multipliée par trois, elle le sera par 9 par rapport à l'ère pré-industriele à +2°C et par 21 à +3,5°C. Et les vagues de chaleur dureront aussi plus longtemps en moyenne: 25 jours aujourd'hui, 55 jours à +2°C et 112 jours à +3,5°C.

Les zones les plus touchées devraient être les eaux tropicales du Pacifique Ouest et les océans arctiques, comme c'est déjà le cas aujourd'hui.

 

A lire aussi :

La voile, le sport de la rentrée

Team Aïna 151 : Aymeric Chappellier aux côtés des enfants à Madagascar


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction