Edito : la vague verte ?

Salons
Jeudi 23 juillet 2020 à 16h30

Le nombre de nouveautés embarquant des moteurs électriques ou hybrides et des matériaux recyclables est-il le reflet d’une véritable tendance dans le nautisme ? Plusieurs constructeurs ou start-up planchent déjà sur des embarcations éco-responsables…

Le futur Voltaire 33 SKY, un powercat léger et équipé d'une puissante propulsion électrique.
Le nombre de nouveautés embarquant des moteurs électriques ou hybrides et des matériaux recyclables est-il le reflet d’une véritable tendance dans le nautisme ? Plusieurs constructeurs ou start-up planchent déjà sur des embarcations éco-responsables…

En dépit de la crise de la Covid-19 qui a retardé voire mis au placard certains projets ambitieux, les nouveautés 2021 pointent le bout de leur nez à quelques semaines des salons nautiques d’automne. Les premiers scoops laissent présager une montée en puissance du nombre d’embarcations dites vertes ou éco-responsables. Dans le domaine du catamaran de luxe, Sunreef bouscule son image en proposant à présent des propulsions électriques et hybrides pour sa gamme de voiliers et motoryachts avec les Sunreef 50 et Sunreef 60. Des systèmes électriques innovants ainsi qu'une gestion intelligente de l’énergie à bord permettront de réduire considérablement l'utilisation du groupe électrogène et diminuer les émissions de CO2. Des batteries ultra performantes alimenteront tant la propulsion que l’électroménager. Au chapitre du multicoque toujours, l’autrichien Silent Yachts propose une gamme de catamarans propulsés à l’énergie solaire. Et la mayonnaise a l’air de prendre au niveau commercial !

Nautisme Article
Venu d'Allemagne, le nouveau Say 42 Carbon fera son apparition cet automne...

En France, Windelo (un petit nouveau du multicoque) se targue de fabriquer son 50 pieds à partir d’un composite sandwich éco-responsable innovant qui marie la fibre de basalte et le PET, issu de bouteilles plastiques recyclées. Ce nouveau composite réduirait de presque 50% l’émission de CO2 par rapport à la fabrication de composites traditionnels en PVC/fibre de verre. De son côté, Neel Trimarans vient de recevoir une importante subvention du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine pour le développement d’un nouveau modèle de trimaran à voile avec l’utilisation à 50%, de matériaux biosourcés et recyclables pour l’intérieur du bateau. Le constructeur français va aussi sortir un concept novateur de trimarans de plaisance hauturier à moteur, les Leen, innovants en termes de carène, de motorisation hybride et de process de fabrication.

Nautisme Article
Sorte de taxis volants à foils, les SeaBubbles fonctionnent à l'hydrogène. © Francis Demange

Des nouveautés venues de l'Est ou des pays nordiques

Au chapitre des multicoques toujours, l’audacieux Voltaire 33 Sky est fabriqué en Caroline du Nord aux Etats-Unis sur la base de matériaux recyclables (dont des fibres de lin et résine bio-époxy). Son système de propulsion électrique de 100 kW fourni par Torqeedo et BMW lui confère une autonomie supérieure à 100 milles nautiques à 9 nœuds et pourrait atteindre les 17-20 nœuds. C’est correct ! On peut aussi évoquer quelques belles nouveautés venues de l’est ou des pays nordiques. Des contrées toujours à la pointe des nouvelles technologies et soucieuses de la protection de l’environnement. A des degrés divers, les constructeurs Frauscher (Autriche), Say (Allemagne), Candella (Suède), X-Shore (Suède) ou encore Rand Boats (Danemark) proposent des versions hybrides ou 100% électriques.

Plus près de chez nous, la start-up Sea-Air continue à faire voler ses bateaux de plaisance alors que les premiers SeaBubbles, sortes de taxis volants à foils, font leur apparition sur les fleuves et lacs de France et de Navarre. Alimentés en hydrogène, ils promettent de révolutionner le transport fluvial des personnes. Sans bruit et sans émissions polluantes bien sûr !

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.