Le Grand Banks 54 est prêt pour sa première européenne au Yachting Festival de Cannes

Bateaux à moteur
Dimanche 15 août 2021 à 12h29

Le GB54, le dernier né de la gamme, adopte un design, des matériaux et une technologie modernes pour offrir les meilleures caractéristiques de performance de sa catégorie. Avec une coque à semi-déplacement qui doit son inspiration aux yachts de course océanique, le GB54 offre une combinaison imbattable de vitesse, de confort et d'efficacité. Le GB54 est prêt pour ses débuts européens au Yachting Festival de Cannes 2021 du 7 au 12 septembre.

©Onne van der Wal
Le GB54, le dernier né de la gamme, adopte un design, des matériaux et une technologie modernes pour offrir les meilleures caractéristiques de performance de sa catégorie. Avec une coque à semi-déplacement qui doit son inspiration aux yachts de course océanique, le GB54 offre une combinaison imbattable de vitesse, de confort et d'efficacité. Le GB54 est prêt pour ses débuts européens au Yachting Festival de Cannes 2021 du 7 au 12 septembre.

Performance et polyvalence

Nautisme Article
© Joel Butler

"Le nouveau Grand Banks 54 est une plate-forme incroyablement polyvalente, dont la qualité et les performances sont inégalées. Il incarne notre engagement à construire les meilleurs yachts sur l'eau aujourd'hui, et avec l'accent que nous mettons sur l'efficacité énergétique et la durabilité, je pense qu'il finira par définir ce que l'on attend du yachting dans les années à venir ", déclare Mark Richards, PDG de Grand Banks. "Stimulés en grande partie par mon expérience et ma participation aux courses de voile haut de gamme - de la Coupe de l'America à la Sydney-Hobart - ainsi que par les connaissances tacites et la passion de notre équipe dans les chantiers d'usine, nous avons travaillé très dur pour nous assurer que nos techniques de construction, nos conceptions et notre sélection de matériaux sont à la pointe du progrès."

Haute technologie, haute résistance

Nautisme Article
© Joel Butler

Comme sa grande sœur, le GB54 est également doté de techniques de construction composite avancées, notamment une coque en fibre de verre entièrement infusée et des ponts et une superstructure en fibre de carbone infusée. Le gain de poids permet d'abaisser le centre de gravité vertical du yacht, ce qui lui confère une stabilité et un confort accrus en mer. Pour une résistance et une rigidité accrues de la coque, une structure entièrement renforcée est construite à l'aide d'une mousse linéaire à cellules fermées SAN Corecell PVC dans certaines zones, prise en sandwich entre des peaux de verre électronique multiaxial cousu qui est ensuite collé avec une résine époxy vinylester. Le tout est soutenu par des panneaux composites infusés dans un système de grille robuste.

En ce qui concerne l'aspect plus technique de la construction du GB54, Mark poursuit : "Nous avons adopté la fibre de carbone infusée à partir du pont, en utilisant la résine vinylester de la plus haute qualité disponible pour garantir la durabilité de nos yachts. Nous commençons par la forme unique de notre coque dont nous connaissons les performances, puis nous veillons à équilibrer le VCG et le LCG sur l'ensemble du bateau afin de maintenir le poids bas et centré. On ne peut pas contester la physique, mais on peut l'utiliser à son avantage".

Pour des croisièristes, à l'intérieur comme à l'extérieur

Nautisme Article
© Joel Butler

La première coque du GB54 est dotée d'une configuration standard avec deux cabines et une cuisine en bas. Les propriétaires auront la possibilité de faire monter la cuisine dans le salon, ce qui ajoutera une troisième cabine au niveau des aménagements. Comme avec tous les nouveaux Grand Banks, le design intérieur est contemporain sans être moderne, mélangeant une palette de couleurs chaudes et des tissus qui complètent la menuiserie en teck de la compagnie.

"Un yacht qui peut naviguer efficacement pendant un millier de miles nautiques doit avoir un intérieur adapté à cette tâche également", déclare Mark Richards, PDG de Grand Banks.

Les deux aménagements bénéficient d'un grand salon avec un canapé en L à bâbord, servi par une table à manger polyvalente. Ce canapé peut servir de couchette de veille lors d'une traversée de nuit. En face, une paire de causeuses disposées à l'avant et à l'arrière, convenant à deux couples, est servie par une table à cocktail. Depuis le salon, l'accès au cockpit se fait par une porte centrale, où un canapé en tableau arrière permet de dîner en plein air. Des escaliers sur le côté tribord du cockpit mènent au flybridge, où un pont de bateau à l'arrière supporte une annexe standard et un bossoir. Le poste de pilotage supérieur offre des sièges de pilotage et d'accompagnement standard, tandis qu'un canapé en L et une table peuvent accueillir confortablement 6 invités supplémentaires.

L'aménagement à deux cabines comprend une cuisine en bas et une cabine principale à tribord au milieu du bateau. La cuisine se trouve à quelques pas de la descente du pont principal. Située à bâbord, la cuisine a un aspect d'atrium sous le pare-brise incliné, créant un espace aéré avec une lumière naturelle pour le chef. La cabine principale dispose d'une salle de bain privée avec une douche à l'italienne et d'un dressing avec une penderie et suffisamment de rangements pour les longues croisières. Une cabine d'invités à l'avant dispose d'une salle de bain Jack-and-Jill, située à bâbord, qui sert également de salle de bain de jour du bateau.

La disposition des trois cabines place la cuisine sur le pont principal à bâbord, en face du gouvernail. Le capitaine est situé à l'avant, avec une salle de bain privée à bâbord. Deux cabines d'invités doubles sont situées au milieu du bateau, côte à côte et séparées par un passage central. La cabine d'invités de tribord a un accès privé à la deuxième salle de bain, qui est partagée par un passage avec la deuxième cabine d'invités à bâbord. Cette deuxième salle de bain sert également de salle de bain de jour dans la configuration à trois cabines.

Nautisme Article
© Joel Butler

Fiche technique

Longueur hors tout : 18,10 m

Largeur : 5,34 m

Déplacement : 23 500 kg

Capacité carburant : 3 400 l

Capacité eau : 1 000 l

Motorisation standard : Volvo D11 725 ch

Vitesse max : 31 noeuds

Vitesse de croisière : 20 noeuds

A partir de 2 300 000 euros

Nautisme Article
© Joel Butler

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.