H2R-Evolution, monocat futuriste : « Nous croyons en l'avenir de l'hydrogène »

Voiliers
Mercredi 22 septembre 2021 à 12h35

"Anna Matésic et moi-même avons réuni nos efforts pour un objectif commun : participer à notre échelle à la transition énergétique et écologique. Entourés de notre architecte naval Nicolas Fauroux et de notre designer Denn Clifford, nous avons créé H2R-Evolution, un monocat hors-norme, un bateau futuriste en harmonie avec la nature". C'est ainsi qu'Erick Leclerc, à l'origine de ce projet, nous introduit le tout nouveau H2R-Evolution, propulsé en partie à l'hydrogène.

Voilure OceanWings - VPLP ©Clifford Denn Design/Groupe Fauroux
"Anna Matésic et moi-même avons réuni nos efforts pour un objectif commun : participer à notre échelle à la transition énergétique et écologique. Entourés de notre architecte naval Nicolas Fauroux et de notre designer Denn Clifford, nous avons créé H2R-Evolution, un monocat hors-norme, un bateau futuriste en harmonie avec la nature". C'est ainsi qu'Erick Leclerc, à l'origine de ce projet, nous introduit le tout nouveau H2R-Evolution, propulsé en partie à l'hydrogène.

Quelles sont les particularités de ce tout nouveau H2R-Evolution ?

"Le H2R-Evolution est un bateau intelligent qui allie de multiples énergies, mais sa particularité est sa propulsion hybride dont l’énergie de base est l’hydrogène vert. Ce bateau est destiné à une clientèle qui souhaite amorcer la transition énergétique et s’engager vers une nouvelle forme de consommation. Notre projet a pour ambition de proposer une vision et une approche différente du yachting.

C’est un monocat capable de naviguer en totale autonomie, qui fonctionne grâce au vent, aux panneaux solaires et même aux hydroliennes ! À base d’eau de mer et de ce que l’on appelle les "électrolyseurs", il peut créer et compresser de l’hydrogène et le retransformer ensuite en électricité. Zéro émission de carbone, aucune pollution sonore pour les mammifères marins et pour toute la faune maritime. Quant au gréement de ce bateau, il est très particulier : nous utilisons plusieurs formules. Le gréement VPLP, qui est utilisé sur les voiles d’Energy Observer. La deuxième possibilité n’est autre qu’un gréement classique avec des voiles Solar Clothes : des cellules photovoltaïques sont incrustées dans son tissu. Notre troisième option, la plus originale : les voiles gonflables Michelin. Nous aimerions d’ailleurs que le H2R-Evolution soit un démonstrateur de cette nouveauté. Le bateau lui-même sera construit en France avec des chantiers navals français, avec une pile à combustible française".

Nautisme Article
Voiles Michelin© Clifford Denn Design/Groupe Fauroux

Et la problématique de l’avitaillement, qu’en est-il ?

"Comme pour tout bateau à l’hydrogène, ce sont les stations de distribution et les points d’avitaillement qui nous posent problème aujourd’hui. Il y a des lacunes... Mais plusieurs solutions s’offrent à nous ! Utiliser l’approvisionnement par Air Liquide, qui peut amener de l’hydrogène vert sur les ports avec des zones de stockage, ou solliciter de petites embarcations pour approvisionner directement au mouillage. Le bateau d’approvisionnement lui-même fonctionnant à l’hydrogène !"

Le Salon international de la transition énergétique et environnementale aura lieu en 2022, à quoi doit-on s’attendre ?

"Nous avons eu l’idée de créer un évènement qui ne se limiterait pas à l’hydrogène. Un salon qui ferait un 360° sur la transition énergétique et environnementale. Nous avons donc créé le SITEC, qui aura lieu le 14,15 et 16 avril 2022, au Palais des Festivals à Cannes. Nous allons faire venir tous les acteurs de la filière hydrogène pour tout ce qui est air, terre et mer. Tous les véhicules seront exposés à l’extérieur du salon le long de la mer, ainsi que les bateaux à hydrogène, comme celui de Chloé Zaied, l’Hynova 40, ainsi que tout ce qui se fait d’électrique actuellement. Nous allons faire venir au salon toutes les régions de France, celles d’Espagne, d’Allemagne et d’Italie... Nous nous adressons aussi aux territoires puisque ce sont eux qui sont les acteurs locaux".

Vous avez créé la première école privée française de formation aux métiers de la filière hydrogène « H2 School », pourquoi ?

"Pour que le monde de l’hydrogène puisse compter sur un personnel qualifié, des gens qui puissent assurer l’entretien de cette filière, il y a évidemment la partie ingénieur :  les gens qui font de très longues études ; mais ce n’est pas notre cible. Il nous faudrait de « petites mains », des ouvriers qui « serrent les boulons », des mécaniciens, des plombiers qui n’ont pas la qualification pour ce projet qui compte un produit délicat. Nous avons donc décidé de faire une école digitale qui s’appelle H2-School. Cette école digitale permet en 4 ou 5 mois d’avoir des connaissances basiques sur l’hydrogène. Mais ce n’est pas suffisant, alors nous sommes partis à la rencontre du lycée professionnel de Cannes et ils nous ont accueillis à bras ouverts ! Nous leur avons demandé s’ils avaient un local où nous pourrions mettre des piles à combustible, un électrolyseur, un réservoir, un moteur électrique, etc. C’est là que ces jeunes, qui auraient passé le certificat virtuel, pourraient venir en présentiel sur le site pour démonter et remonter tous ces objets, encadrés par des enseignants. L’idée est de faire de ce diplôme un diplôme d’état, qui permettrait à tous ces jeunes de trouver un emploi très facilement auprès de tous les acteurs de l’hydrogène. Il y a un énorme potentiel, nous croyons en l'avenir de l'hydrogène".

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…