Les superyachts ouvrent leur saison à Porto Cervo

Régates
Vendredi 3 juin 2022 à 14h03

Du 31 mai au 4 juin, la machine à rêve reprend du service dans le magnifique cadre de l’île sarde. Dix-huit bateaux de plus de 20 mètres se sont donnés rendez-vous pour le premier rendez-vous de la saison de course méditerranéenne. En « guest stars », les deux goélettes classiques Mariette et Shenandoah of Sark ont fait le bonheur des photographes dès le premier jour.

Mariette et Shenandoah of Sark ©YCCS
Du 31 mai au 4 juin, la machine à rêve reprend du service dans le magnifique cadre de l’île sarde. Dix-huit bateaux de plus de 20 mètres se sont donnés rendez-vous pour le premier rendez-vous de la saison de course méditerranéenne. En « guest stars », les deux goélettes classiques Mariette et Shenandoah of Sark ont fait le bonheur des photographes dès le premier jour.

Certes, avec cette année l’arrivée comme sponsor-titre de Giorgio Armani, cette régate confirme et assume son élitisme. On pourrait donc se sentir peu concerné par ce rendez-vous exclusif. Pourtant, en passionnés de voile que nous sommes, l’élégance de ces bateaux, le professionnalisme des équipages, la beauté de l’archipel de la Madalena, emportent notre enthousiasme.

Jubilée royal

Nautisme Article
© YCCS - Studio Borlenghi

Organisée par le Yacht Club Costa Smeralda depuis 2008, la Superyacht Regatta est réservée aux voiliers de plus de 90 pieds. Depuis 2021, elle accueille également les multicoques de plus de 60 pieds. Six splendides voiliers issus du chantier sud-africain Southern Wind s’y sont donné rendez-vous, tout comme quatre Wally. Mais comme nous le disions, ceux qui ont la chance d’assister aux régates n’auront d’yeux que pour les deux vedettes du weekend italien. D’un côté les 42 mètres de Shenandoah of Sark qui fête cette année, rendez-vous compte, ses 120 ans ! Peu de yachts expriment autant de grâce et d'élégance. Associé aux 33 mètres magnifiques de Mariette ils incarnent à eux deux l'âge d'or de la voile. Mariette est beaucoup plus jeune pourrait-on dire, dessiné et construit par Nathanael Herreshoff seulement en 1915. En ce week-end de jubilée, on serait tenté, comme nos amis anglais, de dire « elles » pour ces vielles et belles grandes dames, aux âges encore plus respectables que celui de la reine.  En ouverture, les deux goélettes classiques se sont d’ailleurs livrées à une régate amicale entre Capo Ferro, l'îlot Monaci et l'Isola delle Bisce. A leurs côtés, Kenora, la goélette Townsend and Downey de 1902 suit les courses en spectateur, sans y participer.

Nautisme Article
Mariette© YCCS

Et de 4 pour Magic Carpet Cubed ?

Côté voiliers modernes, le WallyCento Magic Carpet Cubed, triplement victorieux lors des éditions de 2017 à 2019, revient forcément avec l’ambition de faire aussi bien. Mais il pourrait avoir fort à faire avec les nouveaux entrants que sont les Southern Wind Morgana (30,5 mètres) et Bullitt (28,3 mètres). D’autres aimeraient bien également détrôner le plan Reichel-Pugh, à l’image de Inoui et Win-Win, 33 mètres tous les deux, du Wally Magic Blue (29 mètres) ou encore le sloop Ribelle dont les 32 mètres ont été dessinés par McKeon et superbement ciselés dans le carbone et le titane par les orfèvres associés de Green Marine et Vitters.

Nautisme Article
© YCCS - Studio Borlenghi

Régate dans un parc naturel

Mercredi, les concurrents ont franchi la ligne de départ située près de l'Isola delle Bisce pour se lancer dans un tour anti-horaire des îles de Caprera et de La Maddalena, soit une trentaine de milles environ. Un parcours magnifique au plus près des îles, avec de nombreuses bascules de vent en fonction du relief. Les deux multicoques présents, le Nigel Irens de 25 mètres Allegra et un tout nouveau Gunboat 68, ont pris le départ au portant, tandis que les monocoques partaient au près vers une bouée de dégagement. Soufflant à 8 nœuds lors du départ, le vent est progressivement monté jusqu’à 15 nœuds au nord de La Maddalena, pimentant le spectacle. Sur la ligne d’arrivée, Mariette devançait assez nettement ses adversaires, qui eux arrivaient extrêmement groupés. Sept secondes seulement séparaient ainsi Win Win de Magic Carpet Cubed. C’est cependant ce dernier qui prenait, déjà, la tête du classement en temps compensé.

Nautisme Article
© YCCS - Studio Borlenghi

Petite histoire pour grands voiliers

Le deuxième jour seuls les cinq voiliers de la classe Southern Wind se sont offert une sortie entre amis. La flotte est partie dans la matinée pour un tour de l’île de Tavolara, surnommée par les anglophones Monk’s island. Une petite imprécision puisque selon qu’à priori ce n’est pas un simple moine qui y serait décédé, mais le pape saint Pontien, après son abdication et son exil en 235. Mais le 82 pieds Ammonite et le 96 pieds Sorceress ne se sont pas embarrassés de considérations historiques, se livrant à un véritable match racing tout le long du parcours, jusqu’à la ligne d’arrivée mouillée en baie de Pevero.

Nautisme Article
© YCCS

Il reste deux jours aux propriétaires et à leurs invités pour profiter de ce site exceptionnel, et pour le public de ces magnifiques bateaux. Pour les admirer à nouveau, il faudra se rendre sur l’île de Majorque. Ils seront à Palma du 29 juin au 2 juillet, avec en bonus une journée de régate de classes J, au cours de laquelle Ranger et Velsheda sont notamment attendus.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…