Les Gorges du Verdon, destination phare pour cet été ?

Carnet de voyage
Jeudi 25 juin 2020 à 12h30

Enchâssées entre le Var et les Alpes-de-Haute-Provence, les Gorges du Verdon offrent des paysages contrastés, provençaux et montagneux. Ce vaste espace naturel est propice aux sports nautiques qui donnent une excellente occasion de les découvrir au plus près. Pourquoi pas votre destination pour cet été ?

le Grand Canyon du Verdon est le fruit du travail d'érosion du Verdon sur les plateaux calcaires de Provence pendant des millénaires. ©Wikimedia
Enchâssées entre le Var et les Alpes-de-Haute-Provence, les Gorges du Verdon offrent des paysages contrastés, provençaux et montagneux. Ce vaste espace naturel est propice aux sports nautiques qui donnent une excellente occasion de les découvrir au plus près. Pourquoi pas votre destination pour cet été ?

Frontière naturelle entre le Var et les Alpes-de-Haute-Provence, le Grand Canyon du Verdon, situé entre les communes de Castellane et de Moustiers Sainte-Marie, est le fruit du travail d’érosion du Verdon sur les plateaux calcaires de Provence pendant des millénaires. Divisées en trois zones, les Prégorges, qui vont de Castellane à Pont de Soleils, les Gorges qui s’étendent de Pont-de-Soleils à l’Imbut et le Canyon, qui s’étire de l’Imbut au Pont de Galetas, sont étroites et profondes, avec une largeur variant de 6 à 100 mètres et une profondeur comprise entre 250 et 700 mètres.

Considéré comme le plus beau canyon d’Europe, le Grand Canyon du Verdon, arpenté par des visiteurs du monde entier, est devenu un site naturel protégé en 1990 et bénéficie aujourd’hui du label « Grand site de France ». Depuis 1977, le Parc naturel régional du Verdon protège et valorise les 180 000 hectares environnant la rivière entre Saint-André-les-Alpes et Vinon-sur-Verdon. Partagé en son centre par la rivière qui lui a donné son nom, le Parc naturel régional du Verdon est un territoire rural, agricole et touristique qui propose à ses visiteurs un riche patrimoine naturel. Territoire fragile aux sites remarquables et à la faune et à la flore d’une grande diversité, il s’organise autour d’un projet commun pour assurer durablement sa protection et sa gestion, ainsi que son développement économique, social et culturel.

Nautisme Article
Considéré comme le plus beau canyon d'Europe, le Grand Canyon du Verdon, est devenu un site naturel protégé en 1990. © Wikimedia

Le paradis des sports nautiques

Peu fréquentées en période hivernale, les Gorges du Verdon, qui accueillent 80 % de leurs visiteurs en juillet et en août, offrent de nombreuses opportunités en termes d’activités sportives, tant à un public familial qu’aux sportifs les plus accomplis.

Nautisme Article
Peu fréquentées en période hivernale, les Gorges du Verdon, accueillent 80 % de leurs visiteurs en juillet et en août.© sous licence creative commons

« Nous avons toutes les formes de navigation : en eaux vives avec le rafting, le kayak etc. mais aussi les sports de navigation en eaux calmes puisque sur le lac de Castillon, il y a de nombreuses embarcations comme des paddles, des bateaux à moteur pour pratiquer le ski nautique par exemple… » nous explique Gilles Gravier, en charge de la communication de l'office de tourisme intercommunal.

Nautisme Article
© Action Aventure

De nombreux prestataires proposent ces activités en eau vive, notamment à Castellane. C'est notamment le cas d'Action Aventure, géré par Bruno Jouzel : « Je propose des activités d’eaux vives comme le rafting, le kayak, le canyoning, le canoë, la randonnée aquatique et la location de paddle, ainsi que de la spéléologie dans les Gorges et un peu sur le lac. » Une activité quelque peu perturbée par les deux mois de confinement mais qui repart : « Nous avons rouvert le 11 mai uniquement pour des sports individuels : kayak monoplace, randonnée aquatique. Et depuis le 2 juin, toutes les activités ont pu reprendre. Nous avons un protocole sanitaire à respecter dans le local et pour le transport idem, gel hydro-alcoolique et masques. » L'été s'annonce bon pour Bruno Jouzel : « Je suis plutôt confiant, tout semble revenir à la normale, la situation s’améliore. Pendant les activités nous devons respecter les distances mais il n’y a pas d’obligation pour le masque. Nous devons être des groupes de 10 personnes maximum mais c’était déjà le cas, donc cela ne change rien pour nous » avant d'ajouter « L’été est notre plus grosse période. Depuis une dizaine de jours, comme les lacs sont bien pleins suite à de nombreux orages, nous faisons beaucoup de rafting et de canoë-kayak. Depuis que la limite des 100 km a été levée, nous avons des clients de toute la France ainsi que des étrangers, Belges, Allemands et Italiens. Moins que d’habitude mais ça commence ! »

Sur le lac de Castillon se situe la base nautique Sirocco, une institution dans les Gorges, dirigée depuis plus de 30 ans par Jean-Claude Fraizy. « La base nautique est située sur l’un des cinq lacs du Verdon, le plus haut : le lac de Castillon, situé à 880 mètres d’altitude lorsqu’il est plein. Je loue du matériel nautique : kayaks (1, 2, 3 places), des paddles (idem 1, 2, 3 places), des pédalos de 2/3 places et 5/6 places et avec un toboggan. J’ai également un snack avec terrasse et un petit coin plage pour ceux qui veulent passer la journée au bord du lac. Il y en a pour tous les goûts ! Il y a deux plages de part et d’autre de la base nautique : une plage surveillée en juillet-août et une plage publique à l’entrée du site. Il a également toute une partie sauvage à laquelle les gens puissent accéder grâce à un chemin pédestre. »

Nautisme Article
© Le Sirocco

Les bases nautiques du Verdon ne sont pas toutes logées à la même enseigne. Ce qui dicte leur ouverture : le remplissage du lac avec les eaux de fonte, au printemps. Sirocco a rouvert le 15 juin, soit seulement deux semaines après la date habituelle. Et au niveau des procédures sanitaires ? « Au niveau des procédures, nous avons eu beaucoup de recommandations et de protocoles qui nous ont obligé à acheter du matériel : du plexiglass pour les caisses, du gel, des masques, des visières… Au fil des jours, on se rend compte que les gens ont oublié ce qu’il s’est passé il y a quelques semaines. Nous sommes des activités de pleine nature alors les gens ont envie de respirer et de penser à autre chose, personne ne nous demande si nous avons bien nettoyé les pédalos… » nous explique Jean-Claude Fraizy.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.