Evasion en Corse : les plus belles escales

Carnet de voyage
Dimanche 3 octobre 2021 à 6h27

Qu'il a été difficile de choisir les plus belles escales de Corse... alors voilà une sélection de baies, de ports ou de mouillages qui font rêver et qui prouvent bien que l'île de Beauté, porte bien son surnom !

Baie de Saleccia ©Frédéric Hédelin
Qu'il a été difficile de choisir les plus belles escales de Corse... alors voilà une sélection de baies, de ports ou de mouillages qui font rêver et qui prouvent bien que l'île de Beauté, porte bien son surnom !

Port d’Erbalunga 42°46’, 38 N – 9°28’,25 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

C’est un village typique du Cap Corse qui vous attend à votre arrivée dans le petit port d’Erbalunga, ancien port de pêche. Une fois à quai, partez à la découverte du village et de ses rues étroites, puis longez la mer jusqu’au sanctuaire de Lavasina, considéré comme le « Lourdes de la Corse ». Sur votre chemin, faites une pause à la plage de galets d’Erbalunga. À noter que la superbe tour génoise en ruine est classée aux Monuments Historiques. Pour les plaisanciers, le port est de faible profondeur – moins d’un mètre. Il est possible de mouiller face au port pendant quelques heures ou quelques jours. Le mouillage est de bonne tenue par beau temps sur fond de sable.

Nonza 42°47’,04 N – 9°20’,70 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

Nonza est un village à part du Cap Corse. Alors que les autres sont répartis en hameaux, Nonza, situé sur la façade occidentale, fait corps avec le piton rocheux. À ses pieds, une immense plage de sable et de galets noirs vous attend. Depuis le bord de la falaise ou depuis la mer, la vue est certes différente mais somptueuse. Avant de vous éloigner, ne manquez pas la source au cœur du village, l’église de Sainte-Julie, ou encore les ruines du couvent. Pour les plus sportifs, de nombreux sentiers de randonnée partent de Nonza. Très beau mouillage par temps calme face à la plage, incontournable !

 Baie de Saleccia 42°43’,75N – 9°12’,24 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

La plage de Saleccia, l’une des plus belles de l’île, est difficilement accessible par la route. Le meilleur accès se fait donc par la mer, et c’est pourquoi des navettes y déposent les touristes depuis Saint-Florent. Si en été la baie est fréquentée, elle est large et reste tout de même incontournable dans votre tour de la Corse. Une fois à terre, vous pourrez partir à la découverte du désert des Agriates. Le mouillage se fait sur fond de sable dans 3 à 4 mètres de profondeur. Il faut y passer au moins une nuit car les moments les plus agréables sont en fin de journée et au lever du jour.

Port de Calvi 42°33’,94 N – 8°45’,66 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

La vue à votre arrivée dans la baie est somptueuse : vous êtes face à la citadelle de Calvi et à son port coloré. Une fois amarré, vous avez le choix entre la longue plage de sable blanc, le centre-ville et ses boutiques de créateurs, ses épiceries fines, ses terrasses de restaurants, ou la visite de la citadelle. De nombreux monuments sont à voir à Calvi, où les héritages de Christophe Colomb et Napoléon Bonaparte sont omniprésents. Calvi est un port de plaisance bien abrité, sauf par forts vents de nord-est (rares en été). Il est équipé de 500 places à quai dont 150 visiteurs. Quant au mouillage, il est réglementé et payant. Il est situé au sud du port de commerce avec 232 places sur corps-morts.

Marine d'Elbo 42°22’,30 N – 8°34’,41 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

La baie d’Elbo est située à l’extrémité nord de la réserve naturelle de Scandola, zone protégée et réglementée. C’est également une zone très touristique : préférez arriver au petit matin – le mouillage y est interdit de nuit – afin d’éviter les bateaux de touristes. C’est un véritable régal pour les yeux : éperons rocheux rougeâtres, eau translucide, petite plage au fond de la baie et tour génoise. Tous les ingrédients sont réunis pour passer une agréable journée.

Baie de Menasina 42°7’,89 N – 8°36’,81 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

La baie de Menasina est un site naturel situé aux alentours de Cargèse. Le mouillage est facile et calme, sur fond de sable. Une fois à terre, direction Cargèse. Vous profiterez alors d’une belle vue sur le golfe et la mer turquoise. Les plages avoisinantes sont agréables et contribuent à en faire une station balnéaire familiale appréciée. Son originalité réside dans les deux églises qui se font face paisiblement. Les alentours et l’arrière-pays offrent des balades intéressantes.

Anse de la Castagna 41°47’,60 N – 8°42’,93 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

Sur la rive sud du golfe d’Ajaccio, l’anse de la Castagna est dominée par la tour génoise du même nom. C’est un mouillage de beau temps, peu abrité par vent d’ouest. La plage de la Castagna est superbe et préservée, grâce à son accès difficile par la route.

Campomoro 41°37’,78 N – 8°48’,74 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

Le site est divisé en plusieurs zones de mouillages organisés, avec une interdiction de mouillage dans la zone des 300 mètres. Il faut donc mouiller au pied de la tour. Bon abri par vent de sud-ouest. Très bel endroit pour passer une nuit et admirer le coucher du soleil. À terre, allez admirer la Tour de Campomoro bâtie au XVIe siècle : avec 15 mètres de haut, c’est la plus grande tour génoise de Corse. Elle est entourée d’un mur d’enceinte en étoile.

Baie de Roccapina 41°29’,44 N – 8°56’,00 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

Certainement l’un des plus beaux mouillages de Corse, mais pas le plus facile d’accès ! La vue sur la plage est splendide mais attention aux rochers à l’entrée. La tenue est bonne mais la baie est mal protégée des houles d’ouest. Il y a peu de place, prévoyez d’arriver tôt le matin pour avoir un emplacement de choix. Depuis la mer, vous aurez vue sur le célèbre Lion de Roccapina. Protecteur du site, il surveille l’horizon depuis des millénaires, aux côtés d’une tour génoise.

Anse de Paraguan 41°23’93 N – 9°7’,95 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

La plage de Paraguan se dévoile devant vos yeux tel un lagon immaculé. C’est un endroit parfait pour mouiller car bien protégé du vent et de la houle. La plage est souvent recouverte de posidonie car, pour des raisons de ré-ensablement, les banquettes de posidonie sont laissées à l’état naturel. C’est une escale idéale à la journée pour les familles : depuis la plage, il y a une très faible profondeur sur une longue distance et peu, ou pas, de vagues.

Anse de Canella  41°47’,93 N – 9°23’,81 E

Nautisme Article
© Frédéric Hédelin

Petite baie aux eaux cristallines très agréable, la profondeur d’eau est faible sur environ 50 mètres depuis la plage, ce qui la rend idéale pour les enfants. Le mouillage se fait sur fond de sable par 3 mètres d’eau et est abrité du vent d’ouest.

Pour naviguer de port en port ou de mouillage en mouillage en Corse, pensez à vous équiper du Bloc Marine Méditerranée ou à télécharger l'application Guides Escales numériques.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…