Guide nautique en Grèce : Paxos et Anti-Paxos, pour une escale authentique

Carnet de voyage
Mardi 22 février 2022 à 16h06

Situées au sud de Corfou, Paxos et Anti-Paxos attire des plaisanciers venus d'Italie et de Grèce, dont de nombreux yachts, ce qui en fait une destination chic et tendance, mais ayant gardée son charme authentique malgré tout ! Oliviers, grottes marines, falaises crayeuses et petites plages dignes des plus belles cartes postales vous attendent lors de votre escale.

©sous licence cc / Sean Perry
Situées au sud de Corfou, Paxos et Anti-Paxos attire des plaisanciers venus d'Italie et de Grèce, dont de nombreux yachts, ce qui en fait une destination chic et tendance, mais ayant gardée son charme authentique malgré tout ! Oliviers, grottes marines, falaises crayeuses et petites plages dignes des plus belles cartes postales vous attendent lors de votre escale.

Nautisme Article
© Bloc Marine

Navigation

L’archipel constitué par Nísos Paxoí, Nísos Antípaxoi, et les îlots avoisinants, est connu sous l’appellation de Nisídes Paxoí. Il s’étend entre 7 et 15 M au SSE de Nísos Kérkyra. Nísos Paxoí est l’île Nord.

Dans le passage large de 1,1 M entre les deux îles, le courant peut être fort ; lorsque c’est le cas, il occasionne d’importants remous qui peuvent gêner la navigation.

Danger isolé

À environ 2,5 M de la côte Est de Nísos Paxoí, s’étend Ýfalos Panagía (39°12,7' N - 20°14,8' E). Ce banc isolé est dangereux ; sa partie Ouest est la moins profonde, à fleur d’eau par endroits qui peuvent même découvrir.

Il s’étend sur une longueur de 0,8 M du NW au SE, et sa largeur moyenne est de 0,25 M. Par temps calme, on peut le distinguer à distance grâce à la coloration turquoise que prennent ses eaux.

Il est couvert par deux secteurs rouges : celui du feu de Nisís Panagía (250°- 283°) et celui de l’un des feux de Ákra Ovorós (167 -185°).

Zones de câbles sous-marins

Deux câbles partent de la partie Sud de Nísos Paxoí, au SE de Limín Paxoí, et parviennent à l’une et l’autre extré-mité de la côte NE de Nísos Antípaxoi : le premier à Ákra Katovríka, extrémité Nord de l’île, le second à Ákra Ovorós, son extrémité SE.

Il est interdit de mouiller à moins de 100 m de part et d’autre de ces câbles qui figurent sur les cartes.

Nísos Paxoí (Paxos)

Nautisme Article
© Bloc Marine

Paxos est une île longue de 5 M, orientée NW-SE ; sa largeur moyenne est de 1,5 M. Plusieurs îlots et rochers l’avoisinent. La partie centrale est la plus élevée, avec un sommet d’une altitude de 231 m sur lequel est implanté un mât-radio remarquable. Cette île est boisée, principalement d’oliviers et de pins. Elle compte un peu moins de 3 000 habitants et son chef-lieu est Gáios (Paxoí). L’été, c’est un centre de tourisme nautique très fréquenté. Elle dispose de deux ports, Lákka et Limín Paxón.

Côte Ouest

L’extrémité NW de l’île est constituée par un cap rocheux, Ákra Lákka ; à 0,5 M au SSW de celui-ci, est installé un phare, tour carrée sur maison (39°14,2' N - 20°07,7' E) ; le feu du phare est à 65 m d’altitude. Parmi les dangers qui débordent Ákra Lákka jusqu’à 0,4 M à l’WNW, Vráchos Mármaro, rocher haut de 8 m, est avoisiné par une roche découvrante.

La côte Ouest est très accore sauf sa partie Nord longée par quelques rochers dont le principal, à 1 M au Sud du phare de Ákra Lákka, est Vráchos Erimítis. Cette côte est bordée de falaises blanches, à pic, au pied desquelles s’ouvrent de nombreuses grottes marines. En son milieu, Ákra Ortholíthos est le cap le plus notable. À 2 M au SE de ce dernier cap, Ákra Chóïros est une pointe avoisinée au Sud par une épave bien visible.

Côte NE

Dans un environnement boisé, une anse située immédiatement au SE de Ákra Lákka, Ormískos Lákka, est ouverte sur une largeur de 0,15 M vers le NNE et pénètre à 0,3 M vers le Sud dans le territoire de l’île ; les limites NW et SE de l’anse sont chacune marquées par une balise lumineuse haute de 3 m. La balise Ouest est située à proximité immédiate de Ákra Lákka.

Nautisme Article
© sous licence cc / Sean Perry

Le village de Lákka (environ 100 habitants), et les quais du petit port le long desquels les profondeurs sont de 0,1 à 0,9 m, sont implantés sur la rive SE de cette anse. Dans l’angle SE de l’anse, un quai long de 36 m est équipé d’une rampe Ro-Ro. Une petite jetée est établie à l’extrémité NW du port. Il y a un bureau des douanes. Les petits navires ayant une connaissance des lieux peuvent mouiller par des profondeurs de 3 à 5 m, sur fond de sable, et éventuellement amarrer leur arrière à la côte.

À 1,5 M au SE de Ormískos Lákka, Órmos Longós est une baie ouverte vers l’Est. Sa limite Nord est constituée par Ákra Koukoútsa, cap qui est prolongé par un brise-lames long de 63 m, constitué de blocs rocheux et dont l’extrémité porte une balise (7 m) lumineuse (39°13,8' N - 20°09,9' E). À 0,35 M à l’ESE de l’extrémité de ce brise-lames se situe un haut-fond, Ýfalos Paxoí, dont la partie centrale n’est couverte que de 1 m d’eau. De la pointe qui au SE limite Órmos Longós, se détache Vráchoi Lithária, banc qui s’étend sur 0,2 M vers l’Est depuis la côte ; ce banc comprend des rochers et des roches découvrantes.

La partie Ouest de la baie forme une anse ; à l’angle SW de cette anse sont établis le village de Longós et son petit port fréquenté surtout par des usagers locaux. Celui-ci est protégé par un môle long d’environ 50 m du Sud au Nord, et dont l’extrémité est munie d’un feu. Les profondeurs dans ce port sont de 1 à 3 m, et de 4 m à l’extrémité du môle. L’espace disponible pour le mouillage est restreint, et en outre le séjour y est inconfortable. En revanche, on trouve un bon mouillage (sauf par vents forts de NW), sur fond de sable, dans la baie qui se dessine au Sud du banc Vráchoi Lithária. Il est interdit de mouiller à moins de 100 m de part et d’autre du câble sous-marin qui aboutit dans l’anse.

Limín Paxón est un port établi à 2 M au SE de Órmos Lóngos, dans un environnement bien boisé. Il est abrité par deux îlots bordés de falaises.

L’îlot le plus Nord, Nisís Panagía, porte un phare et une balise lumineuse. Le phare, tour (8 m) carrée sur une maison (39°12,3' N - 20°12,0' E), est édifié au sommet, et son feu est à 23 m d’altitude. Une balise lumineuse, pylône (3 m) blanc à bande rouge, est établie en contrebas et marque le côté Est de l’entrée Nord du port.

L’îlot le plus Sud, Nisís Ágios Nikólaos, est très proche de l’île. La passe peu profonde qui le sépare d’avec Nisís Panagía se nomme Póros Diapóri ; elle est presque complètement barrée par un brise-lames en enrochements. Le sommet de Nisís Ágios Nikólaos est boisé et surmonté par un fort et par l’église d’un monastère.

Le port lui-même est formé par un bras de mer coudé, long d’environ 1 200 m, compris entre Nísos Paxoí et les deux îlots. Il est accessible aux petits navires, par le Nord et par le Sud. Sa largeur, en sa partie centrale, est de 40 m ; elle est de 150 à 250 m aux extrémités. L’entrée Nord, la plus large, est en eaux profondes. Elle est marquée par deux balises lumineuses. La plus Est, en bordure de Nisís Panagía, est citée plus haut ; son vis-à vis, pylône (6 m) blanc à bande verte, est implanté sur Ákra Kiávari, pointe de la côte de Nísos Paxoí. La passe de l’entrée Sud, comprise entre deux courts brise-lames dont les extrémités portent des feux, n’est large que de 30 m et sa pro-fondeur est de 2 m. Deux autres feux, situés de part et d’autre du bras de mer, balisent la partie centrale du port. Les quais sont tous situés sur la rive de Nísos Paxoí.

Un quai long d’environ 110 m du NE au SW, accostable par les navires calant 5,5 m, se trouve à l’entrée Nord, près du phare de Ákra Kiávari. Il est utilisé par les transbordeurs, et une rampe Ro-Ro est aménagée près de son extrémité Nord. Depuis la partie coudée du port, face à la pointe Ouest de Nisís Ágios Nikólaos, et jusqu’à l’entrée Sud, la rive du côté Ouest est continûment bordée de quais où les profondeurs sont de 1,3 à 3,4 m.

À Gáios (Paxoí) [environ 500 habitants], petit bourg en bordure du port, on peut se procurer du ravitaillement, de l’eau, parfois en quantité limitée l’été, et du gazole.

Nautisme Article
© sous licence cc / Vince Smith

Côte au SE de Gaios

Elle est bordée d’eaux profondes, sur une longueur de 0,8 M ; deux câbles sous-marins à moins de 100 m desquels le mouillage est interdit atterrissent sur cette côte.

À l’extrémité Sud de l’île se trouve Ákra Pontikonísi, au bout d’un promontoire. À l’Est de ce cap, un canal dont la partie Sud est très étroite, avec seulement quelques mètres par endroits, et très peu profonde (moins de 1 m) sépare Nísos Paxoí d’avec Nisís Mongonísi, îlot rocheux et boisé culminant à 63 m. Ce canal, qui est coupé par une petite chaussée, s’élargit vers le Nord pour former une crique, Limín Oziá. Dans cette crique bien abritée, les petits navires peuvent mouiller par des profondeurs de 3 à 7 m, sur fond de vase et d’algues. Sur la rive Est de la crique, est aménagé un petit quai accostable par moins de 2 m d’eau. À l’Est, Vrachonisís Kaltsonísi est un petit îlot qui n’est séparé d’avec Nisís Mongonísi que par un canal très étroit.

Nísos Antípaxoi (Anti-Paxos)

Nautisme Article
© Bloc Marine

Petite île orientée suivant un axe NW-SE, Nísos Antípaxoi est longue de 2 M et large de 0,8 M en moyenne. Elle est accidentée, et son point culminant, dans sa partie Nord, est à l’altitude de 118 m. Elle est très peu peuplée, et ses habitants, qui sont moins d’une centaine, sont presque tous groupés dans un seul village près de la côte NE.

La côte Ouest est presque continûment constituée de falaises, jusqu’à Ákra Kédros qui est à l’extrémité Ouest de l’île. Quelques zones dangereuses de faible étendue débordent à petite distance ce cap.

Nautisme Article
Vrika Beach, au nord de Anti-Paxos© Wikimedia

Le passage entre Nisís Mongonísi et Ákra Katovríka qui est le cap Nord de Nísos Antípaxoi, est profond, sauf à proximité NE du cap que déborde un petit haut-fond. Un câble sous-marin aboutit à Ákra Katovríka. Les courants peuvent rendre délicate la navigation dans le passage.

À l’extrémité SE de l’île se situe Ákra Ovorós ; à 0,1 M à l’Ouest de ce cap, s’élève un phare (39°08,5' N - 20°15' E), tour carrée sur une maison.

Entre 0,5 et 0,9 M au Sud du cap, s’étend un récif parsemé de nombreux îlots et rochers, dont l’îlot rocheux Vráchos Daskália. Ces dangers sont couverts par l’un des secteurs rouges (307° - 037°) du feu de Ákra Ovorós.

Avant de partir, pensez à consulter les prévisions météo sur METEO CONSULT Marine et La Chaîne Météo Voyage. Et pour encore plus de conseils voyage, retrouvez plein d'informations pratiques pour votre escale sur le Figaro.fr.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…