Le Phocéa, le destin rocambolesque d'un voilier de course devenu yacht de luxe

Bateaux
Lundi 22 février 2021 à 14h34

©Marine Royale Malaisienne

Passé du navigateur Alain Colas à l'homme d'affaires français Bernard Tapie, le Phocéa, voilier taillé pour la course au large en solitaire et transformé en yacht de luxe, a connu une destinée rocambolesque pour finir coulé au large de la Malaisie.

"J'en ai chialé tellement c'est triste", a confié dimanche à l'AFP Bernard Tapie, après avoir appris la fin du navire.

Le quatre-mâts de 72 mètres a sombré vendredi matin à proximité de l'île touristique de Langkawi, au lendemain d'un incendie qui l'a dévasté, a déclaré à l'AFP Mohamad Zawawi Abdullah, un haut responsable des garde-côtes malaisiens. Sept membres d'équipage ont été sauvés par les secours.

Il restera de ces navires qui ont fait rêver les amoureux de la mer mais dont l'histoire mouvementée aboutit à une fin tragique.

Le navigateur Alain Colas avait confié à l'architecte naval Michel Bigouin, concepteur de plusieurs des Pen Duick d'Eric Tabarly, le soin de créer à Toulon ce monstre pour la Transat anglaise de 1976. Course qu'il termine... derrière Tabarly après une avarie.

Baptisé Club Méditerranée, le voilier ultra-moderne n'aura pas d'autre opportunité de connaître la gloire en course et se retrouve amarré à Tahiti après la disparition d'Alain Colas en mer à bord du Manureva en 1978.

"Je l'ai découvert en Polynésie en 1982, rouillé de partout, il servait de ponton d'amarrage", a raconté dimanche à l'AFP Bernard Tapie, "tombé fou amoureux de ce navire" qu'il rachète à la veuve d'Alain Colas et rebaptise "Phocéa".

L'"envie folle" de l'homme d'affaires ? "En faire un bateau extrêmement performant et extrêmement confortable" et "battre le record" de la traversée de l'Atlantique d'Ouest en Est datant de 1905.

Le navire est rénové et modernisé par le même Michel Bigouin, ses mâts rehaussés, sa voilure augmentée. En juillet 1988, Bernard Tapie et son équipage quittent New York et essuient "une très forte tempête: le navire s'est couché deux fois et a croisé deux icebergs". Mais huit jours plus tard, la côte française. Le record est pulvérisé de quatre jours.

"Tous mes meilleurs souvenirs, sportifs, humains, économiques, sont nés sur ce bateau", souffle l'ancien président de l'Olympique de Marseille, homme d'affaires et ministre.

Il s'en servira d'ailleurs pour des "séminaires". "Il y a beaucoup de gens qui étaient très heureux de faire un tour à bord du Phocéa", raconte M. Tapie.

Les ennuis financiers et judiciaires de l'homme d'affaires conduisent au rachat du navire en 1997 par la femme d'affaires libanaise Mouna Ayoub.

La milliardaire en fait un yacht de grand luxe pour recevoir la jet-set mondiale, elle réduit la hauteur des mâts, augmente la surface habitable, et le revend en 2010. Quelques années plus tard, une vente aux enchères de plus de 1.000 objets provenant du Phocéa lui rapportera 414.000 euros. Des robes haute couture vendues à cette occasion rapporteront bien plus que la cloche de pont gravée "Phocéa" adjugée à 1.400 euros.

Pour sa quatrième vie, c'est un tandem associant le milliardaire Xavier Niel et les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum, fondateurs du site Pixmania, qui rachète le Phocéa et l'enregistre à Malte dans l'optique de le louer à de riches plaisanciers, selon Mediapart.

Ils en confient la gestion à Pascal Saken, un homme se présentant comme un "homme d'affaires international et investisseur du Vanuatu" et consul honoraire de cet archipel du Pacifique. La police de Papouasie-Nouvelle-Guinée le soupçonnera de trafic d'armes et de drogues, selon la presse locale.

Endommagé dans une tempête en 2013, le Phocéa est convoyé dans un chantier naval de Phuket (Thaïlande) appartenant à Pascal Saken, qui n'hésite pas à se prétendre propriétaire du bateau qu'il a rebaptisé "Enigma".

L'Enigma naviguait depuis en Malaisie où il a pris feu et sombré. Une enquête été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie, selon les garde-côtes.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.