Les Îles Vierges Américaines, un bijou dans les Caraïbes

Samedi 18 avril 2015 à 7h30

Découvertes par Christophe Colomb lors de son second voyage en 1493, les Îles Vierges américaines ont fait l’objet de nombreuses convoitises au fil des siècles. Elles comptent parmi les plus belles destinations de l’arc antillais.

Découvertes par Christophe Colomb lors de son second voyage en 1493, les Îles Vierges américaines ont fait l’objet de nombreuses convoitises au fil des siècles. Elles comptent parmi les plus belles destinations de l’arc antillais.

Il demeure des secrets bien gardés. Les Îles Vierges américaines en font partie. Niché entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, à quelque 80 kilomètres à l’Est de Porto Rico, l’archipel composé de trois îles principales – Saint-Thomas, Saint-John et Sainte-Croix –, et d’une cinquantaine d’îlots pour la plupart inhabités, est bien connu des touristes américains, mais beaucoup moins des Européens. Pourtant, ce petit territoire volcanique devenu américain en 1917, qui a vu les drapeaux de sept nations flotter sur ses îles, est un véritable joyau au cœur des Caraïbes. Baignées par un climat tropical, les îles, qui gardent toujours les traces de leur passé colonial dans leur culture, leur architecture, leur musique et même leur gastronomie, font partie de ces endroits où plages de sable blanc, petits ports, nature à l’état brut et villages de charme s’offrent aux visiteurs pour une pause ensoleillée, loin de l’agitation urbaine.

 

Sainte-Croix, le point le plus oriental des États-Unis

Sur Sainte-Croix, les paysages composés de sommets rocailleux, de plaines côtières, de forêts vierges et de ruines d’anciens moulins à sucre tranchent avec les deux villes historiques de Sainte-Croix, Christandsted et Frederiksted. La première, située sur la côte Nord, a été fondée par les Danois en 1735. En se baladant à pied dans les ruelles la petite capitale de l’île, on découvre son architecture préservée, et des noms de rues en danois, datant de l’époque coloniale. Frederiksted, sur la côte Ouest, regorge toujours quant à elle de maisons construites en bois. Sur Strand Street, l’artère principale qui borde le Waterfront, on trouve un grand nombre de boutiques, de restaurants et de galeries d’art.
En se dirigeant à l’Est de la ville, on découvre Point Udall, qui n’est autre que le point le plus oriental des États-Unis. Une fois la nuit tombée, touristes et locaux se retrouvent dans les bars très animés où fusionnent toutes les musiques de la Caraïbe, du reggae à la bachata, en passant par le merengue, la salsa, la soca ou encore le calypso et la quelbe. Ne manquez pas le Salt River National Historic Park and Ecological Preserve, où un certain Christophe Colomb a débarqué. Aujourd’hui, ce sont les passagers des yachts de luxe et des bateaux de croisière qui y accostent.
Les amateurs de calme ayant une âme de Robinson Crusoé trouveront quant à eux leur bonheur sur l’île de Buck, une île satellite inhabitée située à quelques encablures de Sainte-Croix. Après l’avoir visitée dans les années 1950, John Fitzgerald Kennedy en a fait l’un des monuments nationaux subaquatiques des États-Unis. Entourée aux deux tiers d’un récif de corail en forme de corne d’élan, présentant des formations extraordinaires et des grottes profondes baignées par une eau cristalline offrant une visibilité à 30 mètres, l’île de Buck fait partie des plus beaux spots de plongée libre des Caraïbes. On peut y observer quelque 250 espèces de poissons.

 

Saint-Thomas, escale privilégiée des plaisanciers

Changement d’île, changement de décor. Avec ses maisons aux toits rouges et ses remparts de briques, Charlotte Amalie, la pittoresque capitale de l’île, garde les traces de son double passé danois et français. Plus facile d’accès que les autres îles, Saint-Thomas fait partie des escales favorites des compagnies de croisière et des plaisanciers qui viennent naviguer dans les eaux des Îles Vierges Américaines. Plus touristique que les îles voisines, elle est également la plus américanisée. On y retrouve notamment des boutiques de luxe et des galeries d’art.

 

Saint-John ou la nature à l’état brut

Située à seulement trois milles à l’Est de Saint-Thomas, Saint-John est non seulement la plus petite des îles de l’archipel mais aussi celle dont la nature est restée la plus intacte. En effet, les deux tiers de l’île sont protégés par le Virgin Islands national Park, que l’on peut aussi bien explorer à terre qu’en mer. Affichant une flore luxuriante couplée à une riche faune composée d’iguanes, d’oiseaux de paradis ou encore d’ânes sauvages, l’île est idéale pour les amoureux de la nature mais également les aficionados de sports « outdoor ».
 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.