L’archipel norvégien de Vega pour une escapade hors des sentiers battus

Lundi 23 mai 2016 à 13h20

Réputé pour ses paysages étonnants, ses eaux abondantes en poissons ou encore les îles Lofoten dont la réputation dépasse largement les frontières norvégiennes, le comté de Nordland abrite l’archipel de Vega, un petit bout de terre figurant sur la liste des « 20 îles paradisiaques méconnues » du quotidien britannique The Guardian.

Réputé pour ses paysages étonnants, ses eaux abondantes en poissons ou encore les îles Lofoten dont la réputation dépasse largement les frontières norvégiennes, le comté de Nordland abrite l’archipel de Vega, un petit bout de terre figurant sur la liste des « 20 îles paradisiaques méconnues » du quotidien britannique The Guardian.

Situé au large de la côte du Helgeland juste au Sud du Cercle polaire arctique en Norvège du Nord, l’archipel de Vega, composé de l’île éponyme et de quelque 6 000 îles, récifs et îlots, est un endroit vraiment unique, à la fois hors des sentiers battus et hors du temps, qui reste préservé du tourisme national et international. « La meilleure période pour aller à Vega est comprise de juin à août », nous explique Delphine Vallon d’Innovation Norway. C’est en effet à cette période que la météo est la plus clémente et que les îles sont plus facilement accessibles aux visiteurs, que ce soit au départ de Horn, d’où part un ferry proposant le transport de voitures, ou de Brønnøysund, point de départ du ferry express à destination de l’archipel.

Un archipel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004 en raison de l’interaction unique qui s’établit entre l’eider et la population de l’île pendant la saison de nidification, cette multitude de petites îles qui gravite autour de Vega, atteste d’un mode de vie frugal fondé depuis des siècles sur la pêche, l’agriculture et la collecte du duvet d’eider dans un environnement relativement hostile. Devenues l’un des grands centres d’approvisionnement du duvet d’eider au IXe siècle, les îles, peuplées depuis l’âge de pierre, perpétuent encore aujourd’hui la tradition. En se promenant dans l’archipel, les visiteurs découvriront des petits villages de pêcheurs dotés de quais d’entrepôts et de bâtiments servant de nichoirs à cette espèce de canard, qui a fait la renommée de l’archipel de Vega. Il est même possible d’apercevoir des nichoirs dans des endroits peu probables tels qu’aux alentours des phares « L’archipel de Vega, peu touristique et peu fréquenté même par les Norvégiens, est principalement connu pour les plumes d’eiders qui servent notamment à faire des couettes et édredons », poursuit Delphine Vallon. Ceux qui souhaiteraient en apprendre davantage sur l’une des activités phares de l’archipel avec l’agriculture et la pêche pourront visiter la section régionale du musée de Gladstad, qui permet notamment de découvrir la production d’édredons.

« La randonnée et les nombreux oiseaux qui peuplent l’archipel constituent les autres points forts de l’archipel en matière de tourisme, tout comme la pêche », ajoute Delphine Vallon. En effet, si l’observation des oiseaux fait partie des attractions touristiques majeures de l’archipel, la randonnée, à pied ou à vélo, permet quant à elle de découvrir l’atmosphère particulière des îles et la flore unique des environs. En fonction de la météo, les paysages changeant au gré des nuages et de la lumière, offrant aux visiteurs une belle palette de couleurs et de panoramas de toute beauté. Pour une immersion dans le passé des îles, ne manquez pas le sentier historique de Middagskarheia et ses panneaux éducatifs sur la période de l’âge de pierre dans la région. Les amateurs de pêche pourront quant à eux louer un bateau pour explorer la côte et pêcher à la ligne. Il est également possible d’embarquer pour une partie de pêche accompagnée d’un guide dans l’archipel. Parmi les autres incontournables de l’archipel, citons l’église en bois de Vega construite à Gladstad en 1864, et le monument commémoratif de la guerre à Ylvingen, où l’on peut explorer les vestiges de bunkers et de tunnels datant de la Seconde Guerre Mondiale.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.