La Riviera Maya, un trésor du Mexique

Vendredi 5 avril 2019 à 6h27

Située sur la partie orientale de la péninsule du Yucatán au Mexique, la Riviera Maya, bordée par la mer des Caraïbes, accueille de nombreux touristes pendant la haute saison qui court de novembre à mars. Pourquoi pas vous ?

Tulum, située à environ 70 kilomètres au Sud de Playa del Carmen, fait partie des destinations touristiques phares de la Riviera Maya.
Située sur la partie orientale de la péninsule du Yucatán au Mexique, la Riviera Maya, bordée par la mer des Caraïbes, accueille de nombreux touristes pendant la haute saison qui court de novembre à mars. Pourquoi pas vous ?

Autrefois constituée d’un ensemble de villages de pêcheurs, la Riviera Maya s’est transformée petit à petit en une région touristique majeure, où l’on retrouve de nombreux complexes hôteliers luxueux, mais également de nombreux golfs, restaurants, centres commerciaux et autres établissements nocturnes. Si l’ambiance qui y règne contribue largement à attirer les touristes par milliers, ses plages de sable blanc et fin, bordées par les eaux turquoise de la mer des Caraïbes, font elles aussi partie des atouts majeurs de la région. Propice à la pratique des sports nautiques en tous genres, la Riviera Maya est également une destination « plongée et snorkelling » par excellence. En effet, ses côtes, bordées par un long récif corallien, abritent de nombreux poissons tropicaux, raies et requins baleines. Haut lieu du tourisme balnéaire et nautique mexicain, la Riviera Maya permet également de se plonger dans le monde fascinant de la civilisation Maya, en faisant notamment un détour par les antiques cités de Tulum, Cobá, El Rey ou encore Chichén Itza. Située au Nord de la péninsule du Yucatán entre Mérida et Valladolid, cette dernière est la plus impressionnante et la mieux restaurée des antiques cités mayas.

Nautisme Article
Propice à la pratique des sports nautiques en tous genres, la Riviera Maya est également une destination « plongée et snorkelling » par excellence.

Affichant des températures moyennes oscillant entre 20 et 30°C, pour une température de l’eau flirtant avec les 26-29°C, la Riviera Maya, qui s’étire sur 130 kilomètres entre Puerto Morelos et la Réserve de Biosphère de Sian Ka’an, vit au rythme de deux saisons : une saison sèche, qui débute en novembre pour se terminer en mai, et une saison humide comprise entre juin et octobre, également appelée « saison des ouragans », à cause des dépressions tropicales qui peuvent se transformer en ouragan en septembre et en octobre. L’hiver est donc idéal pour une escapade dans la région.

Nautisme Article
La Riviera Maya permet de se plonger dans le monde fascinant de la civilisation Maya, en faisant notamment un détour par Chichén Itza.© © Flickr

Playa del Carmen, un petit havre de paix

Ancien petit village de pêcheurs au large métissage culturel, Playa del Carmen, est aujourd’hui considérée comme la 2e destination touristique du Mexique après Cancún. Contrairement à d’autres destinations de la Riviera Maya, celle que l’on surnomme souvent « Playa », a su conserver son authenticité, en misant sur son côté rustique et calme. D’ailleurs, elle attire non seulement de nombreux touristes mais également un grand nombre d’expatriés, qui s’y installent pour y couler une retraite paisible. Destination privilégiée pour le farniente, Playa del Carmen permet aussi bien de se ressourcer en profitant de la plage ou en passant une journée dans l’un de ses spas, que de taper quelques balles sur le green ou de pratiquer les sports nautiques, tels que la kayak ou la voile. La plongée ou la randonnée subaquatique dans les récifs de l’île voisine de Cozumel, accessible par ferry depuis Playa del Carmen, fait également par des must lors d’un séjour dans la station balnéaire.

Tulum pour un séjour culturel et balnéaire

Destination à la fois culturelle et balnéaire, Tulum, située à environ 70 kilomètres au Sud de Playa del Carmen, fait partie des destinations touristiques phares de la Riviera Maya. Unique site archéologique du pays situé en bord de mer, Tulum, considérée comme l’endroit le plus photogénique de la région, est en réalité une ancienne forteresse maya qui a connu son moment de gloire à la fin de la période classique. « El Castillo », son bâtiment le plus emblématique, qui se trouve au bord d’une falaise, offre une vue imprenable sur la mer des Caraïbes. Au Sud, les amateurs de plage découvriront l’une des étendues de sable fin les plus paisibles de la région. Là-bas, on ne trouve pas de grands complexes hôteliers mais des « cabana » luxueuses ou rustiques.

Nautisme Article
Au Sud de Tulum, on trouve des étendues de sable fin, les plus paisibles de la région. Là-bas, pas de grands complexes hôteliers mais des « cabana » luxueuses ou rustiques.© © Flickr

Pour un vol direct aller-retour mi-avril vers Cancun, prévoyez un budget de 1 300 € environ.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.