Salvador de Bahia, port d'arrivée de la Transat Jacques Vabre

Mardi 22 octobre 2019 à 17h30

A partir du 27 octobre, les concurrents de la Transat Jacques Vabre navigueront en direction de cette ville du Brésil. L'occasion de découvrir, ou redécouvrir, la baie de Salvador, la plus grande du Brésil, considérée comme l'une des plus belles du monde.

©Pixabay
A partir du 27 octobre, les concurrents de la Transat Jacques Vabre navigueront en direction de cette ville du Brésil. L'occasion de découvrir, ou redécouvrir, la baie de Salvador, la plus grande du Brésil, considérée comme l'une des plus belles du monde.

Découverte par des explorateurs portugais le 1er novembre 1501, elle possède un éventail important de paysages marins. La ville de Salvador de Bahia se situe à 1600 km au nord de Rio de Janeiro soit à environ 2h d'avion. On peut y découvrir 56 îles, des plages de sable blanc, des "rio" qui peuvent être remontés avec un bateau, des mangroves, des cours d’eau et des chutes. Très découpée, elle est parsemée de criques et de calanques offrant des abris naturels pour le mouillage forain en toute sécurité. 

L’Eglise de Nosso Senhor de Bonfim 

La ville de Salvador de Bahia est également connue sous le nom de « Rome noir ». Elle doit cette appellation à son nombre incalculable d’églises. Parmi elles, l’Eglise de Nosso Senhor de Bonfim est la plus connue. Construite en 1754, elle est depuis le lieu principal de la foi catholique de la ville. La création de ce lieu de culte était une promesse faite par Theodozio Rodrigues de Faria capitaine de la marine portugaise. Durant une forte tempête lors d’un voyage, il fit le serment d’apporter une icône (la représentation du saint de Setúbal) au Brésil, s'il ressortait vivant de cette épreuve. Le 18 avril 1745, le navigateur accomplit sa promesse. La représentation du saint de Setúbal est toujours visible dans l’église de Nosso Senhor de Bonfim.  

Nautisme Article
La création de l'Eglise de Nosso Senhor de Bonfim était une promesse faite par Theodozio Rodrigues de Faria, capitaine de la marine portugaise.© Flickr

Si vous avez l’occasion de visiter Salvador de Bahia en hiver, sachez que chaque 1er janvier (depuis 1750), la statue du Senhor Bom Jesus dos Navigator est transportée par la mer de Salvador (église de Conceiçào) à l’église de Bonfim. Des milliers de personnes se réunissent à cette occasion sur la plage de Boa Viagem.

Visiter la Baie de tous les saints

Si vous possédez un bateau, vous pouvez naviguer et mouiller dans la baie sans problème. Si vous voulez profiter au maximum de ce site exceptionnel, prévoyez quelques jours. Il est important d’avoir une bonne annexe pour débarquer lorsque vous êtes au mouillage et pour vous aventurer dans les mangroves et les rivières. Si vous n'avez pas de bateau, au départ de Salvador de Bahia vous trouverez des locations avec ou sans équipage ainsi que des loueurs d’embarcations locales à voile ou à moteur qui proposent des visites. 

Nautisme Article
Avec un bateau, vous pouvez naviguer et mouiller dans la baie sans aucun problème.© Pixabay

La mer au pluriel

Il existe une coutume maritime à Salvador qui est de parler de la mer au pluriel. Les Bahianais entendent par là qu’il y a plusieurs mers, la mer ouverte vers le large et la mer calme de la "Baie de Tous les Saints". Naviguer dans la baie ne pose aucun problème particulier. On y trouve un balisage précis, des abris et pas moins de treize bases de soutien nautique aux navigateurs communément appelées BANs (Bases de Apolo Nautico aos Navegantes). L’été, les vents viennent de terre, ils soufflent faiblement du nord le matin, de l’est l’après-midi pour finir en petite brise la nuit. En hiver, le vent est de sud-est à sud-ouest toujours accompagné de fronts froids.

Comment y aller ? 

Si vous voyagez de Paris, les seuls vols que vous trouverez partiront de l'aéroport de Roissy - Charles de Gaulle. Comptez environ 1 000 euros pour un vol en direction de l'aéroport international de Salvador de Bahia. De même si vous prenez votre départ à l'aéroport de Nice. Pour un tel voyage comptez plus de 20h de vol pour rejoindre la ville brésilienne. 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.