Cap Corse : un havre de paix très discret

Jeudi 15 mai 2014 à 08h45

Voilà une adresse qui a l’avantage d’être discrète, charmante et peu connue. La marine de Negru est un hameau de la commune d’Olmeta di Capi Corsu : quelques maisons, dont certaines ont dû servir de magasins aux pêcheurs d’antan, une petite tour génoise du 16e siècle, un élégant pont de schiste, un ruisseau d’eau claire qui serpente jusqu'à la mer... Une version idéale et miniature du village cap corsin.


La marine de Negru ressemble sans doute beaucoup à ce qu’elle a toujours été. Seules les anciennes cultures en terrasse de blé et de vignes, qui s’étageaient jusque plus haut dans la vallée autour des autres hameaux, constituant la commune, se sont éteintes. Désormais, elles sont remplacées par le maquis et les chênes verts. En 1892, Olmeta di Capi Corsu comptait 533 habitants, 87 maisons, 4 moulins, 21 fours, tous organisés autour du ruisseau Visitatoghju.
Aujourd'hui, c’est un havre de paix. Les maisons du bord de mer sont pour la plupart fermées hors saison ; en été, quelques petits hôtels et restaurants, une paillote, quelques kayaks, assurent une vie joyeuse et animée.

 

Espace protégé

 

La marine de Negru fait partie du cantonnement de pêche de Saint-Florent : toute forme de pêche (à l’exception de la pêche à pied et de la pêche à la ligne depuis le rivage), ainsi que la plongée en scaphandre, y sont interdites. Cette protection de l'espace marin s'étend de la tour de la marine de Farinole au sud, à celle de Nonza au nord ; ce sont donc plusieurs kilomètres de part et d’autre de la marine de Negru, qui peuvent être explorés en palmes, masque et tuba (PMT) par les randonneurs les plus curieux (et les plus sportifs !). Avec des chances décuplées de croiser de nombreux espèces animales. Pourquoi d’ailleurs ne pas envisager d’effectuer une partie du parcours en kayak ?

 

Découverte familiale

 

La mise à l’eau depuis la plage de galets est aisée et les fonds progressifs. Si au plus près, la topographie sous-marine n’est pas exceptionnelle, les effets de la préservation se font sentir et les poissons sont au rendez-vous. La pointe sud de la plage offre notamment la possibilité, à quelques mètres du bord, d’observer une faune riche et des poissons de belle taille. C'est d'ailleurs la zone la plus intéressante à explorer. Un écueil émerge à une trentaine de mètres au large. Le fond est rocheux, partiellement faillé, parsemé de morceaux de falaise écroulée, couvert ça et là de posidonies. Ce mélange heureux attire toute la faune typique des petits fonds : serrans-écritures, castagnoles, oursins, girelles communes et girelles paons, poulpes, rougets, mais aussi des bancs importants de saupes ou de mulets. Les individus sont plus gros et moins farouches que d’ordinaire. Le fond mixte ne s’étend guère au large, mais continue vers Farinole. Avis aux amateurs.


À toute heure de la journée

 

Au nord de la plage, côté tour, une série de gros blocs, détachés eux aussi de la falaise, sont posés sur le sable. La vie est moins présente. Mais là aussi, une exploration plus poussée vers le nord ne peut qu’ouvrir de nouveaux horizons, avec davantage de zones d’affaissement et d’éboulis.
Entre les deux, au milieu de la zone, vous trouverez sous l’eau les mêmes galets que sur la plage. L’eau douce de la rivière trouble ici quelque peu la visibilité, mais elle attire aussi les représentants de toute une pyramide alimentaire que vous pourrez croiser avec chance, plutôt de bonne heure ou au coucher du soleil : sardines et sardinelles, marbrés, loups, daurades, mulets…

 

Comment y accéder


En empruntant l’inévitable et champêtre D80 à partir de Patrimonio, il vous faudra parcourir 10 kilomètres avant d’apercevoir le panneau indiquant l’entrée du hameau à gauche, par un lacet en descente (attention, la marine est si petite et la vallée si encaissée qu’il est bien possible, si vous n’êtes pas attentif aux panneaux, qu’elle vous échappe tout simplement. Si vous arrivez à Nonza : rebroussez chemin de quatre kilomètres !). La petite route, étroite et sinueuse, serpente entre les maisons, croise le pont au-dessus du ruisseau ; une dernière épingle à cheveux et vous voilà arrivés. En pleine saison, le parking d'une dizaine de places sature rapidement. La paillotte en front de mer permet de déjeuner ou de boire un verre. D’octobre à mai, il y a toujours des places de parking mais moins de possibilités pour se restaurer.

 

À savoir


La marine de Negru n’est pas praticable par vent d’ouest, ou par houle d’ouest ou nord-ouest, étant directement exposée. Si un vent d’ouest ou une houle prend forme, sortez de l’eau. Les vagues peuvent très vite prendre de l’ampleur. Les courants dominants, parfois imperceptibles, sont généralement orientés nord-sud (de la droite vers la gauche en regardant la mer). Bien sûr, le vent peut créer des courants de surface contraires. Restez très prudent si vous vous éloignez de la plage car, en cas de problème, il est parfois impossible de prendre pied sur le rivage.
 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction