Préparer un moteur in-bord à son hivernage

Jeudi 18 octobre 2018 à 06h32

Mots clés : , ,

Par construction, un moteur diesel est fiable et ne demande qu'un minimum d'entretien. Toutefois, ce minimum, quel que soit le nombre d'heures d'utilisation pendant les vacances, est impératif. Il se résume à quelques opérations que tout plaisancier est capable d'effectuer. Si vous êtes équipé d'un groupe électrogène fixe, la procédure d'hivernage est la même que pour le moteur in-bord.


Volvo Penta

Minimiser le risque de bactéries

Pour son fonctionnement un moteur diesel prélève dans le réservoir, une quantité de carburant bien supérieure à sa consommation. L’excédent non consommé revient dans le réservoir. Etant passé par le moteur, ce carburant est chaud et provoque de la condensation qui se transforme en eau. La présence d'eau dans le réservoir et les impuretés en suspension dans le carburant sont des facteurs qui favorisent le développement de bactéries. Pour minimiser la condensation, il faut pour l'hivernage, que le réservoir de carburant soit plein et pour éviter au maximum le risque de bactéries, il est conseillé, de rajouter un produit spécial antibactéries.

Vidange de l’huile moteur

Le constructeur indique le nombre d’heures moteur entre deux vidanges (100 à 200 suivant les marques). Il est toutefois conseillé, s’il n’est pas atteint en fin de saison, d’effectuer une vidange d’huile. On fait tourner le moteur et lorsqu’il est chaud, on procède à sa vidange. Le filtre à huile est à remplacer, suivant les moteurs, toutes les deux vidanges. Si c'est le cas, il est préférable de le faire à cette occasion. On prendra soin de remplir le moteur avec l'huile conseillée par la marque. On vérifiera le niveau (jauge) de façon à arriver au repère maximum. Il n'est pas conseillé de mettre trop d'huile, le moteur la brûle et fume.

Rincer le circuit d’eau de mer

L’eau de mer présente dans le circuit de refroidissement, a tendance à s’évaporer et à se transformer en sel. Ce sel corrode les parties métalliques et colmate la turbine de pompe à eau. Pour ôter l’eau de mer du circuit, on fait tourner le moteur pour l'amener en température. On ferme la vanne d'arrivée de l'eau de mer de refroidissement, on ouvre le filtre et on introduit un tuyau d'eau douce dans ce dernier. On laisse tourner le moteur au minimum 15 minutes pour bien évacuer l’eau et le sel. Pour protéger et graisser le circuit d'eau, on termine le rinçage en introduisant un liquide de refroidissement dans le filtre à eau. Lorsque ce liquide sort à l'échappement, on arrête le moteur et on remet le couvercle du filtre en place.

Eviter la corrosion

Toutes les tringleries (arrêt, inverseur, accélérateur) seront lubrifiées avec un lubrifiant en aérosol. Pendant cette opération, il faut actionner les commandes pour que celui-ci pénètre bien dans les gaines. Sur les moteurs équipés d’une tirette d’arrêt mécanique, il est impératif de la graisser car ce système mécanique est l’une des causes d’un mauvais fonctionnement du moteur. Si elle n'est pas repoussée à fond, le moteur ne monte pas en régime voire refuse de démarrer.

Sur les moteurs équipés d’une clef de démarrage, si le système électrique commandé par la clef est corrodé soit le moteur refuse de démarrer (pas de contact) soit il refuse de s’arrêter. Pour éviter ce désagrément, il faut introduire dans le barillet de la clef un produit lubrifiant spécial contact. Les points de rouille présents sur le moteur seront traités avec un produit stabilisant. Il a pour fonction de stopper le développement de la rouille. Par la suite, il peut être recouvert de peinture. En dernier, on pulvérise sur l’ensemble du moteur une graisse spéciale qui le protège contre l’humidité.  

A lire aussi :

Comprendre le langage des sondeurs nouvelle génération

Panique à bord : mon alternateur ne charge plus


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction