Essai Neel 43 : cocktail rafraîchissant, 1ère partie

Voiliers
Jeudi 13 mai 2021 à 15h35

En tout juste une dizaine d’année, NEEL a réussi à imposer le trimaran dans le paysage nautique, en bravant tous les scepticismes que ne manquent pas d’attirer les idées novatrices. Avec le succès rencontré par la gamme voile riche de trois modèles, et le lancement de son homologue motorisée LEEN, le chantier Rochelais aurait pu marquer une pause dans le rythme effréné des nouveautés présentées. Il aurait pu, aussi, succomber à la tentation d’un grand modèle intermédiaire entre le 51 et le 65, un trimaran spacieux, luxueux, onéreux... Eric Bruneel et son équipe ont au contraire fait le choix, de proposer un modèle d’entrée de gamme en forme de retour aux choses simples. Figaro Nautisme a pu essayer le tout nouveau NEEL 43 en avant-première. Partons à la découverte de cette unité détonante.

©Olivier Blanchet / Neel Trimarans
En tout juste une dizaine d’année, NEEL a réussi à imposer le trimaran dans le paysage nautique, en bravant tous les scepticismes que ne manquent pas d’attirer les idées novatrices. Avec le succès rencontré par la gamme voile riche de trois modèles, et le lancement de son homologue motorisée LEEN, le chantier Rochelais aurait pu marquer une pause dans le rythme effréné des nouveautés présentées. Il aurait pu, aussi, succomber à la tentation d’un grand modèle intermédiaire entre le 51 et le 65, un trimaran spacieux, luxueux, onéreux... Eric Bruneel et son équipe ont au contraire fait le choix, de proposer un modèle d’entrée de gamme en forme de retour aux choses simples. Figaro Nautisme a pu essayer le tout nouveau NEEL 43 en avant-première. Partons à la découverte de cette unité détonante.

Est-ce le symbole d’une nouvelle époque ? Après des années de course au volume et à l’équipement qui ont donné tellement d’embonpoint à nos multicoques qu’ils en ont parfois les ailes coupées, allons-nous revenir à plus de légèreté ? Sans doute pas, et une seule nouveauté ne fait pas une tendance de marché, mais choisir d’agrandir la gamme par le bas n’est pas un choix anodin en cette période troublée. Sans boxer dans la catégorie des super-légers, avec tout juste 9000 kg sur la balance, le Neel 43 accuse 2 à 3 tonnes de moins que les multicoques de sa taille les plus diffusés. Au ponton du port des Minimes on remarque tout de suite le franc bord modéré de ses flotteurs. Si l’asymétrie de la façade arrière de roof étonne au premier abord, on comprend très vite l’organisation de la vie à bord qu’elle révèle, et tous ses avantages. Mais c’est une fois à l’intérieur que l’on comprend vraiment l’idée directrice de ce nouveau modèle.

3 cabines, 3 ambiances

Nautisme Article
© Olivier Blanchet / Neel Trimarans

Là où son grand frère le 47 divise les espace en renvoyant les cabines invités dans les flotteurs avec leurs descentes indépendantes, le NEEL 43 réunit tout le monde en son centre. Pour s’adresser à des navigateurs plus jeunes, plus famille, et moins ‘location’ même si les loueurs y trouveront leur compte, les trois cabines doubles sont accessibles depuis la carré. A tribord, entièrement de plein pied avec le carré et une vue panoramique fort séduisante, la cabine propriétaire. Le vitrage qui la sépare de la cuisine, permet à tout le monde de profiter de la vue en journée, quand un rideau lui rendra son intimité le soir venu. A bâbord, dans la très grande couchette double légèrement en contrebas mais en relation directe avec le carré, on imagine très bien les enfants jouer ou dormir. A moins que l’on profite de sa position stratégique pour en faire une excellent poste de stand-by. Dans la pointe avant on accède à une troisième cabine double de belle dimension, isolée de la nacelle par une porte coulissante et 3 marches. Chaque espace est réhaussé de couleurs vives qui lui donne sa personnalité dans un univers essentiellement laqué blanc d’une très grande sobriété. Enfin, un unique mais vaste - quelle bonne idée - cabinet de toilette se trouve immédiatement à tribord en entrant, aussi accessible quand on vient de l’extérieur que depuis les cabines.

Vivre ensemble

Nautisme Article
© Olivier Blanchet / Neel Trimarans

La vie diurne s’organise au sein de la nacelle, la baie coulissante réunissant cockpit et de carré dont les banquettes en « L » font dans la symétrie. L’espace ne manque pas, mais tout semble à portée de main ou de voix tant les différentes ‘fonctions’ du bord communiquent bien entre elles. A l’avant bâbord la banquette de table à cartes face à la route peut facilement accueillir deux personnes. Elles pourront échanger avec ceux de la cuisine en long sur tribord, qui n’auront quant à eux, que le bras à tendre pour déposer les petits plats sur la table du carré. Depuis celui-ci, on garde un œil sur ceux qui œuvrent au poste de barre, ce dernier étant légèrement surélevé à tribord du roof. En arrière de celui-ci, la double méridienne avec vue imprenable sur le sillage deviendra vite un lieu très prisé, dès les petits soucis de retours d’embruns réglés.

Avec cet intérieur tout en sobriété qui lui va comme un gant, le NEEL 43 propose une vision contemporaine des racines du multicoque, comme un bon vieux plan Danson ou Wharram revisités par Lombard et Bruneel. L’opération séduction semble déjà un succès quand on sait que sort d’ateliers flambant neufs, un Neel 43 toutes les deux semaines. Et qu’il vous faudra déjà patienter plus d’une année si vous tombez sous le charme à votre tour ! Car sur l’eau il décoiffe aussi, mais cela on vous le raconte lundi…

Nautisme Article
© Olivier Blanchet / Neel Trimarans

Spécifications techniques

Longueur HT : 12,90 m

Largeur : 7,40 m

Tirant d’eau : 1,50 m

Déplacement lège : 9 tonnes

Surface GV : 58.60 m²

Surface Génois : 43.40 m²

Eau : 500 l

Gasoil : 300 l

Moteur : Volvo 50 CV

Architecte : Marc Lombard Yacht Design Group

Conception : NEEL Trimarans

Prix standard 3 cabines : 329 800 euros H.T.

Nautisme Article

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.