Vendée Globe 2020 : une préparation rigoureuse pour Samantha Davies

Vendée Globe
Samedi 5 septembre 2020 à 12h30

Le Vendée Globe, dont la 9e édition partira le 8 novembre, tient notamment sa renommée de l’exigence mentale et physique qu’il demande. 4e en 2009, Samantha Davies s’astreint à une discipline et une préparation rigoureuses pour atteindre son double objectif : performer et sauver des enfants cardiaques avec son bateau Initiatives-Cœur.

Séance de pilates ! ©Yann Riou - polaryse / Initiatives Cœur
Le Vendée Globe, dont la 9e édition partira le 8 novembre, tient notamment sa renommée de l’exigence mentale et physique qu’il demande. 4e en 2009, Samantha Davies s’astreint à une discipline et une préparation rigoureuses pour atteindre son double objectif : performer et sauver des enfants cardiaques avec son bateau Initiatives-Cœur.

Pour déployer 700 mètres carrés de voile, déplacer une demi-tonne de matériel d'un bord, se mouvoir en gardant l’équilibre sur un bateau malmené par le vent et les vagues, une bonne forme physique est indispensable. En constante recherche d’optimisation de la performance, Sam Davies s’impose une discipline sportive quotidienne pour être la plus efficace possible une fois au large et tenir la distance, enjeu primordial lorsque qu’on se lance pour un tour du monde en solitaire. Suivie par plusieurs coachs, elle ponctue ses journées de séances de natation (en bassin ou en mer), de renforcement musculaire, de sorties à vélo, de surf, footings, pilates ou encore yoga. « Je n’ai pas de routine car nos plannings dépendent de la météo pour les sorties en mer, mais sur une semaine normale ce sont 5 grosses séances de sport qui sont à mon agenda. Je sais aussi être à l’écoute de mon corps et respecter les phases de récupération. J’utilise d’ailleurs beaucoup le yoga pour m’étirer au retour d’une sortie en mer ou après une bonne séance de sport, en plus de faire attention à mon sommeil et à ce que je mets dans mon assiette. » L'objectif de sa préparation est d'acquérir une forme d'endurance, de capacité à encaisser, à endurer les mouvements, à récupérer rapidement pour éviter une blessure qui pourrait être synonyme d'abandon.       

Conjuguer vie de famille et vie professionnelle n’est pas toujours chose facile. Sam joint donc régulièrement l’utile à l’agréable en effectuant des séances de sport avec son fils Ruben, 8 ans. « Nous faisons du surf ensemble, parfois il me suit à vélo lors de mes sorties footing ou bien je nage en le tractant, accroché à sa bouée. On passe du temps de qualité ensemble, lui s’amuse et se dépense pendant que je peaufine ma préparation physique, c’est génial ! »             

Nautisme Article
© Yann Riou - polaryse / Initiatives Cœur

L’autohypnose pour la prise de décision

Après y avoir été formée, Sam est désormais capable de s’autohypnotiser. Une technique précieuse pour améliorer ses performances sportives, gérer ses entraînements et sa récupération. « Tout passe par le cerveau et l’hypnose agit sur le mien comme sur un disque dur qu’on défragmenterait. Ça m’aide à faire le tri ». Pour une épreuve marathon comme le Vendée Globe, où la fatigue va grandissant et la lucidité déclinant, c’est également un atout indéniable pour le traitement de l’information et la prise de décision.        

2020 : le retour des femmes sur le Vendée Globe

Alors qu’aucune femme n’avait pris le départ de la précédente édition, elles seront 6 à prendre le large, le 8 novembre prochain. Sam Davies est la seule d’entre elles à posséder une expérience du Vendée Globe, qu’elle a terminé en 4e position en 2009, et qu’elle n’a pu mener à terme 4 ans plus tard (abandon après avoir cassé son mât). Si aucune d’entre elles ne possède de bateau neuf permettant de viser la victoire finale, plusieurs, dont Sam, pourraient jouer le haut du classement. La plus française des Britanniques voit en ce retour en force des femmes une opportunité de « faire naître des vocations chez les jeunes filles qui suivront la course ». Et pourquoi pas de viser un podium, 20 ans après celui d’Ellen Mac Arthur, sa compatriote.

Son autre objectif : défier les océans pour sauver des enfants

Initié en 2009, le projet Initiatives-Cœur a permis de sauver 211 enfants, en lien avec l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque – Enfants du Monde. Le Vendée Globe doit offrir une importante caisse de résonnance à l’opération 1 clic = 1 cœur dont la mécanique est simple : pour chaque nouveau fan sur les comptes Facebook, Instagram et Twitter d’Initiatives-Cœur, les sponsors mécènes (Initiatives, K-LINE et Vinci Énergies) donnent 1€ à l’Association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour soutenir son action. « On va recommencer à sauver des enfants. Ils en ont plus que jamais besoin car beaucoup d'opérations ont été décalées à cause de la fermeture des frontières », explique Sam. Jeune maman, elle est très fière d’apporter sa contribution au projet Initiatives-Cœur et aime partager les instants de plaisir qu’elle vit en mer pour collecter un maximum de fonds.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…