Louis Burton rachète l'IMOCA d'Armel Tripon qui devient Bureau Vallée 3

Course au large
Mercredi 17 février 2021 à 6h29

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce mardi à Saint-Malo, Bureau Vallée a confirmé la poursuite de son engagement avec Louis Burton jusqu'à la Transat Jacques Vabre 2025 incluse, ainsi que le rachat de l’IMOCA à foils aux couleurs de L’OCCITANE en Provence.

©Stephane MAILLARD
Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce mardi à Saint-Malo, Bureau Vallée a confirmé la poursuite de son engagement avec Louis Burton jusqu'à la Transat Jacques Vabre 2025 incluse, ainsi que le rachat de l’IMOCA à foils aux couleurs de L’OCCITANE en Provence.

80 jours, 10 heures, 25 minutes, 12 secondes : un départ en tête qui se soldera par 5 heures de pénalité, des avaries multiples réparées en mode Mc Gyver (voiles, pilote automatique, batteries…), des options osées et musclées dignes d’un « forçat des mers du Sud », plusieurs montées au mât au bout du monde sous le vent de l’île de Macquarie, une « remontada » époustouflante dans le peloton de tête de quelques 1 000 milles nautiques… Le dernier Vendée Globe de Louis Burton aura sans conteste marqué tous les esprits tant sur la performance sportive que par la qualité de l’aventure humaine du skipper malouin. A commencer par Bureau Vallée, son partenaire principal. Moins d’un mois après l’arrivée de Bureau Vallée 2 en 2ème position, puis finalement reclassé 3ème après bonifications, Bruno Peyroles, Président-Fondateur de Bureau Vallée, a annoncé aujourd’hui en conférence de presse que son enseigne continuerait de naviguer avec Louis Burton au-delà de 2021 et même jusqu’en 2026 : « la course de Louis a fait émerger un grand marin. Il a été extraordinaire sportivement mais aussi en termes de communication, malgré les mille galères qu’il a pu rencontrer et les mille solutions qu’il a pu inventer pour continuer. Et on se souviendra longtemps avec émotion de son grand cri de joie en haut du mât de Bureau Vallée 2 sous le vent de l’île de Macquarie. Alors voilà avec tout cela, le renouvellement s’est naturellement imposé à nous ».

Une fidélité qui fait de l’association Bureau Vallée – Louis Burton l’une des plus longues dans l’univers IMOCA (15 ans en 2026). Une confiance dans le Projet de Louis à laquelle s’associent également ses co-sponsors : APLI agipa, BIC,Clairefontaine, Exacompta, Fellowes et Quovadis. Un renouvellement qui place Louis Burton dans une situation idéale pour penser l’avenir de son projet sportif: « C’est un moment très particulier pour moi. J’ai démarré il y a un peu plus de 10 ans avec Bureau Vallée sur le plus vieux class 40 de la Route du Rhum 2010. C’était un projet découverte, j’avais tout juste 25 ans. Avec Bureau Vallée j’ai toujours trouvé des gens qui ont accepté de m’écouter, qui m’ont toujours accompagné et notamment quand cela a été compliqué, je pense par exemple à mon premier Vendée Globe en 2012. Finalement Bureau Vallée ne m’a jamais lâché. Aujourd’hui ce renouvellement jusqu’en 2026 est à la fois un honneur et un grand plaisir pour moi. Je vais désormais faire partie des navigateurs qui ont écrit de grandes et longues sagas avec leurs partenaires. C’est une chance incroyable ».

Nouveau bateau, nouvelles ambitions      

Alors qu’en 2016 Bureau Vallée et Louis Burton avaient annoncé avant le départ du Vendée Globe l’acquisition du foiler qui finalement allait devenir le vainqueur de la course et serait rebaptisé Bureau Vallée 2 ; cette année le tandem annonce l’acquisition d’un nouveau foiler quelques semaines après l’arrivée de Louis. Un achat qui, même s’il peut sembler rapide, est le fruit d’une véritable réflexion commune entre le skipper et Bureau Vallée, comme le rappelle Louis Burton : « Nous avions trois options possibles : la construction d’un nouveau bateau, l’achat d’un foiler nouvelle génération ou bien l’optimisation de Bureau Vallée 2. Après beaucoup d’échanges et de réflexion, nous avons finalement opté pour la deuxième solution.» Et pas n’importe laquelle, puisqu’il s’agit du foiler ayant porté les couleurs de L’OCCITANE en Provence, partenaire du skipper Armel Tripon sur le Vendée Globe 2020.Un bateau signé par Sam Manuard, construit par Black Pepper Yachts et mis à l’eau à Nantes au début de l’année 2020. Une machine de toute dernière génération qui se démarque de la concurrence avec son étrave de « scow », sa largeur modérée (5,5 mètres) et ses foils surélevés.

Bureau Vallée 2 était et reste une machine de guerre au palmarès désormais impressionnant, Bureau Vallée 3 promet à Louis Burton de nouvelles performances et donc de nouvelles ambitions : « L’ex foiler aux couleurs de L’OCCITANE en Provence, désormais rebaptisé Bureau Vallée 3, fait partie des bateaux pensés à partir d’un concept très novateur sur ce dernier Vendée Globe. Il s’agit notamment de la technologie dite du « scow » (étrave arrondie) qui a tout gagné à l’époque où elle est sortie en class mini puis en class 40. Ce choix est pour moi le meilleur compromis entre des objectifs de performance et la tenue d’un planning réaliste ».

Une véritable stratégie d’accompagnement au-delà de la performance sportive    

 

La montée en puissance du projet de Louis Burton s’est traduite sur l’eau cette année sur le Vendée Globe, mais également à terre grâce à une solide stratégie d’accompagnement. De plus en plus d’écoles et d’élèves utilisent désormais le kit pédagogique du skipper « Je découvre le monde des océans avec Louis Burton » (16 000 professeurs inscrits en 2020 et plus de 400 000 élèves utilisateurs pour le Vendée Globe). « Je suis très fier de ce projet, car il correspond à un véritable projet pédagogique en lien avec les programmes de l’Éducation Nationale des cycles 2 et 3 » précise Louis Burton. L’engouement des élèves autour de ce projet fera l’objet d’une tournée des écoles, en visio et en présentiel, à la fin du printemps prochain. L’accompagnement a également fortement impliqué le réseau Bureau Vallée dans toute la France, à travers des opérations commerciales en magasin qui ont associé tous les co-sponsors du projet. Des animations qui ont remporté un franc succès auprès des clients de Bureau Vallée comme le souligne Adrien Peyroles, le Directeur des Opérations de Bureau Vallée : « Le kit pédagogique n’est pas seulement un succès mais c’est aussi un projet exemplaire et fidèle à l’image de Bureau Vallée. Il a été inventé par Virginie Bernard, une institutrice en disponibilité et désormais franchisée Bureau Vallée. L’équipe de coordination se compose de représentants Bureau Vallée, du projet voile et de l’ensemble des co-sponsors. Un travail d’équipe qui a su être inventif pour séduire la communauté enseignante, les élèves et les familles ».

Convoyage vers la cité corsaire et vacances en famille bien méritées pour Louis Burton     

 

Le nouveau bateau qui devient Bureau Vallée 3 sera convoyé dès dimanche des Sables d’Olonne vers la cité corsaire qu’il rejoindra en tout début de semaine prochaine. Après un Vendée Globe exceptionnel et le lancement de la suite de son projet, Louis Burton va profiter des vacances scolaires bretonnes pour prendre un repos bien mérité en compagnie de son épouse et team manager Servane Escoffier ainsi que de ses deux enfants Lino et Edith. Plus que jamais Louis Burton et tous ses partenaires s’apprêtent à vivre de nouvelles aventures sportives et humaines à partager avec le plus grand nombre.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.