Coup d'envoi de la saison course au large à Lorient – La Base

Course au large
Jeudi 15 avril 2021 à 6h33

Ce printemps 2021 marque le retour de la ville de Lorient dans l’événementiel de la course au large. Pas moins de 5 événements seront accueillis cette année dans la ville aux 5 ports. Le premier d’entre eux, la Plastimo Lorient Mini 6.50, se tient cette semaine à huis clos, mais avec 130 coureurs au départ !... Parce qu’au coeur de la Sailing Valley, comme ailleurs sur la planète course au large, tout commence par le Mini.

©Yvan Zedda
Ce printemps 2021 marque le retour de la ville de Lorient dans l’événementiel de la course au large. Pas moins de 5 événements seront accueillis cette année dans la ville aux 5 ports. Le premier d’entre eux, la Plastimo Lorient Mini 6.50, se tient cette semaine à huis clos, mais avec 130 coureurs au départ !... Parce qu’au coeur de la Sailing Valley, comme ailleurs sur la planète course au large, tout commence par le Mini.

Ce jeudi 15 avril, à 17h, les 65 duos de la Plastimo Lorient Mini 6.50 s’élanceront sur une boucle de 250 milles (environ 460 km) vers Penmarc’h, l’ile d’Yeu et retour à Lorient – La Base...

Le Mini, un circuit initiatique

La majorité des skippers engagés sur cette Plastimo Lorient Mini 6,50 se prépare à ce qui sera leur toute première course transatlantique, la « Mini Transat » (une traversée de l’Atlantique en solitaire sur un bateau de 6,50 m, sans assistance) dont le coup d’envoi sera donné cet automne. Pour tous, ce défi engagé qui fait parfois basculer leur vie. C’est là tout le piment de ce circuit « Mini » qui a vu naitre tant de grands noms de la voile (Loïc Peyron, Michel Desjoyeaux, Isabelle Autissier, Thomas Coville, Thomas Ruyant, Yannick Bestaven, notamment...).

Lorient est particulièrement prisée des « ministes » : une cinquantaine de coureurs s’y entraine à l’année et le siège de leur classe y est installé (à l’instar de ceux des classes IMOCA et Figaro Bénéteau). C’est donc en toute logique que Lorient accueille la première course de la saison de ce circuit par lequel tout commence…

Lorient et la course au large, toute une histoire qui s’écrit au présent !

« Ce qui a été créé ici est unique au monde. Tous les acteurs de la course au large sont présents, à un niveau d’excellence », souligne Jean-Philippe Cau, récemment élu président de Lorient Grand Large.

En effet, pas moins de 13 écuries professionnelles de course au large (3 Ultim et 10 IMOCA), une quinzaine de coureurs Class40, dont une majorité de bateaux de la dernière génération, 15 Figaristes et une cinquantaine de coureurs Mini 6,50 ont choisi Lorient – La Base pour port d’attache. Ils sont venus y chercher un écosystème complet constitué d’une centaine d’entreprises, liées à la course au large et toutes prisées dans leur domaine : chantiers navals spécialisés, gréeurs, fabricants de mâts, fournisseurs d’électronique et de systèmes informatiques embarqués sur-mesure, fabricants de foils et de pièces composites custom, bureaux d’études, architectes navals, voileries, structures d’entrainement… Les infrastructures portuaires mises en place depuis les années 2000 sont elles aussi notamment conçues pour répondre aux cahiers de charges des coureurs professionnels. Sans oublier bien sûr le plan d’eau lorientais, qui s’ouvre directement sur le grand large, accessible H24, 365 jours par an…

« Cette pluralité d’acteurs d’exception et ces atouts géographiques m’ont tout de suite fasciné ! Cette ville aux cinq ports, tous situés en centre-ville, est fabuleuse. C’est un coin de rêve où l’on peut pratiquer tous les sports nautiques et profiter des chemins côtiers, des plages… La seule chose qui manquait, c’était des événements nautiques à la hauteur de la Sailing Valley, de la représentativité et de l’attractivité de la région. Les événements programmés cette année sont la preuve de la nouvelle volonté politique de replacer Lorient au coeur des grands rendez-vous nautiques, et ce n’est qu’un début », conclut Jean-Philippe Cau, président de Lorient Grand Large.

Dès le mois prochain, Lorient - La Base sera le théâtre du coup d’envoi de l’Ocean Race Europe : une nouvelle épreuve internationale qui réunit des équipages de la Volvo Ocean Race et des coureurs du Vendée Globe… Et sans oublier la seconde étape de la Solitaire du Figaro : Lorient-Fécamp, avec un départ de l'étape le 29 août et un village du 25 au 29 août.

Lorient : un gros potentiel d’ouverture et d’attractivité

« La configuration de Lorient est extraordinaire et le site est fabuleux ! D’un point de vue maritime comme terrestre. L’urbanisme est resté un peu figé sur ce qui a été mis en place à la reconstruction d’après-guerre. A ‘’La Base’’ en revanche, l’évolution est sensible. Cette ancienne base militaire a commencé sa reconversion dans les années 2000, lorsque la marine y a cédé des terrains. Grâce à l’engagement et à la vision de l’ensemble des acteurs institutionnels concernés, nous bénéficions aujourd’hui d’un site unique au monde, au coeur de la Sailing Valley.

Les récents aménagements dédiés au grand public (jeux, parcours piétons, etc.) facilitent l’ouverture du monde de la voile vers les Lorientais et les visiteurs, tout en améliorant encore l’accueil du public des événements à venir », Jean-Philippe Cau, président de Lorient Grand Large.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.