SailGP : l'énergie bleue va illuminer Saint-Tropez

Régates
Dimanche 5 septembre 2021 à 6h32

L’environnement et le développement durable seront à l’honneur les 11 et 12 septembre prochains au France Sail Grand Prix I Saint-Tropez. Au-delà de la compétition et du spectacle sur l’eau, le 5e acte de la saison 2 de SailGP aura une seconde vocation : sensibiliser aux enjeux environnementaux et à la nécessité de la transition énergétique. Plusieurs actions seront menées dans ce sens dans le cadre du programme Race For The Future du championnat international de voile, dont la raison d’être va au-delà du sport.

©Simon Bruty for SailGP
L’environnement et le développement durable seront à l’honneur les 11 et 12 septembre prochains au France Sail Grand Prix I Saint-Tropez. Au-delà de la compétition et du spectacle sur l’eau, le 5e acte de la saison 2 de SailGP aura une seconde vocation : sensibiliser aux enjeux environnementaux et à la nécessité de la transition énergétique. Plusieurs actions seront menées dans ce sens dans le cadre du programme Race For The Future du championnat international de voile, dont la raison d’être va au-delà du sport.

Convaincu que le sport peut contribuer à bâtir un monde meilleur, SailGP utilise la voile comme le levier pour accélérer le changement vers un avenir plus propre, plus durable et plus inclusif. Avec une grande ambition : devenir le premier évènement sportif international à impact environnemental positif. Ses efforts pour réduire son empreinte carbone ont déjà payé : SailGP est la première organisation à avoir obtenu à la fois la norme internationale de neutralité carbone et trois médailles d’or dans le cadre de l’initiative « Climate Neutral Now » des Nations Unies.

Incarnée par le programme Race For The Future depuis le début de l’année, cette volonté se décline en deux volets : un volet sociétal, et un volet environnemental. Dans le cadre de ce dernier, SailGP met en place lors de chaque évènement des projets « à impact », qui contribuent aux actions menées par les villes hôtes dans deux domaines : la transition énergétique et l’action climatique. Le France SailGP ne dérogera pas à la règle. Plusieurs initiatives sur ces thématiques seront déployées à Saint-Tropez.

Clean Energy : l’hydrogène comme alternative propre

Le France Sail Grand Prix s’appuiera sur Energy Observer Foundation,  partenaire Race For The Future du France SailGP Team, pour sensibiliser les acteurs du championnat et le grand public à la nécessité de se tourner vers les énergies propres, en particulier l’hydrogène.

Energy Observer explore des solutions concrètes et développe des technologies pour accélérer la transition écologique. Parmi elles : les piles à combustibles marinisées et le groupe électro-hydrogène zéro émission GEH2®. La filiale du Groupe Energy Observer EODev en fournira un à l’organisation du France SailGP pour alimenter en énergie (propre) l’Adrenaline Lounge, l’espace hospitalités de SailGP. Plus largement, sa présence sur site permettra de mettre en avant la filière hydrogène du Var, pionnière en la matière.

Energy Observer Foundation sensibilisera également à la nécessité de la transformation énergétique et à l’énergie propre avec son espace mobile d’exposition interactif. Implanté sur le Village, il permettra aux visiteurs de découvrir le projet Energy Observer dans sa globalité : son bateau autonome en énergie, zéro émission, zéro particule fine et zéro bruit; sa maquette; ses missions; les technologies embarquées ou encore sa filiale EODev et sa plateforme Solutions, vitrine d’acteurs engagés à travers le monde… Cette exposition itinérante sera également l’occasion d’en apprendre plus sur l’hydrogène et ses avantages. En parallèle, Energy Observer accueillera les jeunes du programme Inspire afin de les sensibiliser à ces nouvelles technologies.

« Nous sommes convaincus que nos technologies Energy Observer peuvent être utiles au développement de solutions innovantes, pour aider SailGP à atteindre les objectifs fixés en matière d’énergies propres. De notre côté, SailGP est une belle vitrine internationale pour nous aider à nous développer au-delà des frontières françaises et toucher une audience plus large, sensible aux sports mécaniques et aux nouvelles technologies. » Victorien Erussard, Président d’Energy Observer Foundation

Une Green GT H2, première voiture de compétition à motorisation électrique-hydrogène, complètera le dispositif « Clean Energy » sur le Village. Une innovation signée GreenGT, société suisse qui utilise le sport automobile pour montrer le potentiel de l’hydrogène comme source d’énergie d’avenir. Action climatique : projet carbone bleu

Les posidonies et leur préservation constituent un enjeu majeur pour le climat. SailGP soutiendra la mise en place d’ancrages écologiques visant à préserver les herbiers de posidonies situés devant le port du Pilon. Ils remplaceront les ancres traditionnelles balisant l’accès à la cale du port.

Enfin, dans le cadre de son partenariat avec SailGP, l’AgTech Sensei AG proposera des séminaires sur la nutrition aux athlètes des huit nations en lice sur la saison 2 de SailGP.

SailGP Impact League : le championnat développement durable

Comme sur chaque Sail Grand Prix, les équipes poursuivront leurs efforts en matière de développement durable dans le cadre de l’Impact League. Lancée cette année en parallèle du championnat à la pointe de la voile, de la technologie et de la performance athlétique, l’Impact League est un second classement dans lequel les équipes sont notées sur la performance de leurs actions à impact positif pour la planète selon 10 critères précis. Sa vocation est de rendre essentielles les actions en faveur du développement durable dans le sport et accélérer le changement vers les énergies propres, afin d’atténuer le changement climatique.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…