Coup d'envoi de la deuxième étape de la Transquadra le 29 janvier au large de Funchal

Course au large
Dimanche 23 janvier 2022 à 12h29

Le 29 janvier prochain, 130 marins (76 bateaux) seront au départ de Funchal, cap sur La Martinique. On se souvient du jeu très ouvert de la première étape, animé de belles empoignades stratégiques comme de batailles techniques entre générations de bateaux. Place maintenant à la grande traversée et à ses alizés qui permettraient aux carènes récentes d’exprimer tout leur potentiel sur ces 2700 milles entre Funchal et Le Marin ? Ou pas… En tous cas, pour les 130 quadrasailors au départ de cette 2e étape, l’hiver est bel et bien terminé.

©Transquadra / Francois Van Malleghem
Le 29 janvier prochain, 130 marins (76 bateaux) seront au départ de Funchal, cap sur La Martinique. On se souvient du jeu très ouvert de la première étape, animé de belles empoignades stratégiques comme de batailles techniques entre générations de bateaux. Place maintenant à la grande traversée et à ses alizés qui permettraient aux carènes récentes d’exprimer tout leur potentiel sur ces 2700 milles entre Funchal et Le Marin ? Ou pas… En tous cas, pour les 130 quadrasailors au départ de cette 2e étape, l’hiver est bel et bien terminé.

Fin août, ils avaient dû laisser leurs bateaux, bien à l’abri sous l’aéroport de Funchal. Tout l’automne ils ont marqué chaque jour d’une petite croix… ou presque !

Ça y est, l’heure est enfin venue pour les concurrents de la Transquadra Madère Martinique de ressortir shorts et chapeaux de soleil du placard…

Ils sont de retour

76 bateaux seront sur les rangs de cette 2e étape. Frédéric Couture (Be Happy), Eric Tilly et Florent Bouillon (Logoden), Bernard Mallaret et Denis Infante (Euro Voiles) contraints à l’abandon en août seront au départ à Funchal… avec sans doute un appétit féroce !

On remet les compteurs à zéro

Calmes et vent fou en Méditerranée, front estival dans le golfe de Gascogne : la météo de la première étape avait donné du fil à retordre aux stratèges, récompensé les audacieux, limité les différences de vitesses d’une génération de bateaux à l’autre.

Bref, à l’aube de leur grand saut dans l’Atlantique, les écarts en temps compensés des classements provisoires sont serrés : 22 minutes entre les deux premiers duos de la flotte Atlantique, 1h40 environ pour les doubles méditerranéens et les solitaires. Les « top 5 » de ces trois flottes se tiennent respectivement en 2h ; 6h et 4h25 : soit pas grand-chose à l’échelle d’une transat.

Des vainqueurs dans le collimateur

Sur le papier donc, les compteurs sont quasi à zéro au départ de cette 2e étape, mais il y a fort à parier que les vainqueurs à Funchal aient marqué les esprits et se retrouvent dans le collimateur de leurs camarades de course.

Bruno Maerten et Olivier Guillerot (Shamrock V) avaient (notamment) finement joué leur victoire de la flotte méditerranéenne en mer d’Alboran. Jean Passini et Dominique Dubeau (SNA Numerobis), vainqueurs en double Atlantique, avaient confirmé qu’il faudrait compter avec eux. Ils abordent en revanche-là leur toute première transat. Et, bien sûr, révélation pour ceux qui ne le connaissait pas et confirmation pour ses camarades de course de la Grande Bleue pour Arnaud Vuillemin (Jubilations Corses) en solitaire.

Ce qui compte, c’est de participer

La météo et les aléas techniques feront le reste. C’est là tout le sel de cette transat, pour le bonheur de tous puisque ce que ces 130 marins viennent chercher, ce sont de belles histoires à raconter à leur arrivée au Marin !

Nautisme Article
© Transquadra / Francois Van Malleghem

Flotte de la 2e étape

Atlantique

22 solitaires

40 doubles

Méditerranée

14 doubles

Jean-Marc Riebell (What Else) et Pascal Coret (Vesper) ne repartent pas.

Luisa et Olivier Lacau (Cinq – Feeling 10.90) sont rentrés en France, préférant participer à des courses plus adaptées à leur bateau.

Flotte Méditerranée – Étape 1 – Classement en temps compensé

1er Bruno Maerten/Olivier Guillerot (Figaro 2 - Shamrock V) en 9j 14h 02min

2e Jean-Christophe Petit/Grégoire Comby (Sun Fast 3200 - Gilolo) en 9j 15h 45min

3e Antoine et Julien Lacombe (JPK 10.10 - Bidibulle) en 9j 16h 05min

4e David Benoit/Guillaume Barbet (Sun Fast 3200 - Marcher sur l'eau) en 9j 17h 21min

5e Paul et Patrick Gaver (JPK 10.10 - Hathor V) en 9j 19h 46min

Flotte Atlantique – Etape 1 – Classements en temps compensés

Solitaires

1er Arnaud Vuillemin (JPK 10.10 - Jubilations Corses) 6j 12h 26min 37s

2e Alexandre Ozon (Sun Fast 3300 – Sapristi !) 6j 14h 07min 15s

3e Stéphane Bodin (JPK 10.30 – Wasabi II) 6j 14h 37min 12s

4e Pierrick Penven (Sun Fast 3200 – Zephyrin) 6j 15h 41min 33s

5e Jean-François Hamon (Sun Fast 3300 – Festa Pour Aster) 6j 16h50min 02s

Doubles

1er Jean Passini/Dominique Dubeau (JPK 10.10 – SNA Numerobis) 6j 12h 59min 51s

2e Patrick Isord/Antoine Huchet (Sun Fast 3200 – USHIP) 6j 13h 21min 57s

3e Noël Racine/Ludovic Sénéchal (JPK 10.30 – Foggy Dew) 6j 13h 34min 17s

4e David Alonso/Ramon Junemann (Sun Fast 3300 – Blue Oscar) 6j 14h51min 49s

5e Gérard Quenot/Jérôme Apolda (JPK 10.30 – Mécanique Expertises) 6j 15h17min 36s

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…