America's Cup 2024 – Mise à l'eau pour les Suisses, discrétion pour les autres

Régates
Jeudi 18 août 2022 à 11h30

A deux ans de sa 37ème édition, le plan d’eau Barcelonais qui accueillera defender kiwi et challengers, vit ses premiers émois d’hôte de la plus ancienne régate au monde.

©Photo Olaf Pignataro Alinghi Red Bull Racing
A deux ans de sa 37ème édition, le plan d’eau Barcelonais qui accueillera defender kiwi et challengers, vit ses premiers émois d’hôte de la plus ancienne régate au monde.

Pour leur retour sur la scène de la Coupe de l’America, l’équipe d’Ernesto Bertarelli est le premier challenger à s’installer en Catalogne. Avant de construire son propre bateau, l’équipe d’Alinghi Red Bull Racing a fait l’acquisition du Te Aihe d'Emirates Team New Zealand et appelé Te Aihe (le dauphin en Maori) construit en 2019 et historiquement le premier AC75 à avoir navigué. Les Suisses ont certes fait un chèque conséquent, d’un montant inconnu cependant, mais ce sont économisé 100 000 heures d’études et de construction, et ne partiront donc pas d’une page blanche pour leur futur bateau. Car le temps est compté pour un nouvel entrant dans cette compétition extrêmement codifiée. Car la dernière fois que les Suisses ont participé à l’America’s Cup, c’était en 2010, en tant que tenant du titre, mais leur catamaran avait été battu par le trimaran américain de BMW-Oracle.

Nautisme Article
© Photo Alinghi Red Bull Racing

Un BoatZero clé en mains

Alors les Suisses, pour mieux appréhender la nouvelle jauge des monocoques à foils, et les Néo-zélandais, pour s’assurer un challenger de plus, ont trouvé un accord pour le transfert de ce bateau originel. Nouveau bateau, nouvelle ville, toute l’équipe Alinghi a dû travailler dur avant de pouvoir mettre « BoatZero » à l’eau. Pour la cérémonie de baptême, la free runner turque Hazal Nehir a fait le show. A la fois artiste et sportive de haut niveau, elle a utilisé les foils en mouvement du bateau pour subjuguer le public par de bluffantes envolées. C’est à Alceo Bertarelli, fils d’Ernesto et Kirsty, également neveu de Dona Bertarelli la propriétaire du maxi trimaran Spindrift, Alceo Bertarelli, qu’est revenu l’insigne honneur de briser la traditionnelle bouteille de champagne. Non pas sur l’étrave, mais sur le foil cette fois, comme quoi, tout évolue. Mais cela marquait dans tous les cas, une étape importante dans la campagne d’Alinghi en vue de la 37e America's Cup au cœur de Port Vell, même si leur base n’est encore que temporaire.

Nautisme Article
© Photo American Magic

Naviguer pour engranger de l’expérience

Avec BoatZero ils disposent d’une plateforme solide qui permettra à l’équipage de s’aguerrir aux manœuvres en AC75, support qui procure une expérience vraiment différente de tout ce qu’ont pu connaître ces marins pourtant aguerris. Avoir ce bateau est une chance énorme pour l'équipe, tant du point de vue de la conception que de la navigation. Ils pourront de plus compter sur l'expérience de deux grands champions. Dean Barker était à la barre de Team New-Zealand lors de leur victoire en en 2000. Plus récemment il barrait l’AC75 American Magic. Il a à ce titre croisé dans le golfe d’Hauraki la deuxième recrue de choix d’Alinghi, Pietro Sibello. Car l’Italien était lui en finale la même année, à bord de Luna Rossa. Avec leurs connaissances complémentaires acquises au sein de différentes équipes, ils travailleront ensemble dans l’intérêt du challenger suisse, qui devrait commencer à naviguer dès cette semaine.

Nautisme Article
© Photo ACE Emirate Team New-Zealand

En attendant Barcelone…

Chez les autres challengers, on est également impatient de rejoindre la capitale Catalane, et l’annonce par Grant Dalton d’un accord avec les autorités portuaires pour l’implantation des bases des différents défis a réjoui les Britanniques d’Ineos Britania. Ils auront pour voisins les poissons du magnifique aquarium de Barcelone, mais surtout seront à côté du mythique Reial Club Nàutic de Barcelona (RCNB) au bord du bassin de Port Vell. Du côté des Italiens, c’est l’annonce d’un nouveau partenaire qui a fait l’actualité estivale. Dans une compétition où les différence sont minimes, développer le moindre avantage sur ses concurrents nécessite les outils d'ingénierie les plus avancés et les plus hautes compétences. La société Altair, devrait en ce sens fournir à l’équipe Luna Rossa Prada Pirelli les meilleures simulation possibles, tant en termes de vitesse que de précision. Quant aux Américains, ils soignent leur condition physique en salle en attendant de rejoindre la Floride pour une nouvelle session d’entrainement dans les eaux de Pensacola Bay. Enfin du côté des Français de K-Challenge, aucune officialisation d’une éventuelle participation à cette 37ème édition de la Coupe de l’America, alors que la date limite officielle d’inscription était fixée au 31 juillet. Leur nouveau site web fait la part belle aux images d’AC75 et leur commentaire à la mise à l’eau du bateau suisse « hâte de vous retrouver sur l’eau » entretiennent l’espoir d’un défi hors-délai, mais que le defender et les challengers pourraient accepter par dérogation, afin d’offrir à Barcelone, une compétition plus relevée.

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
METEO CONSULT
METEO CONSULT
METEO CONSULT est un bureau d'études météorologiques opérationnel, qui assiste ses clients depuis plus de 30 ans. Les services de METEO CONSULT reposent sur une équipe scientifique de haut niveau et des moyens techniques de pointe. Son expertise en météo marine est reconnue et ses prévisionnistes accompagnent les plaisanciers, les capitaines de port et les organisateurs de courses au large depuis ses origines : Route du Rhum, Transat en double, Solitaire du Figaro…