Les plus beaux mouillages des îles anglo-normandes

Carnet de voyage
Lundi 6 juillet 2020 à 6h35

Situées au large des côtes du Cotentin, les îles anglo-normandes sont constituées de deux bailliages : celui de Jersey composé de l’île éponyme, des Minquiers et des Ecréhou, et le bailliage de Guernesey qui regroupe Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm. Ces deux bailliages s’étirent dans la Manche sur un peu moins de 200 km2. Si les eaux sont parfois tumultueuses, c'est un endroit rêvé pour la navigation et le mouillage.

Chausey - mouillage dans le Sound ©Albert Brel
Situées au large des côtes du Cotentin, les îles anglo-normandes sont constituées de deux bailliages : celui de Jersey composé de l’île éponyme, des Minquiers et des Ecréhou, et le bailliage de Guernesey qui regroupe Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm. Ces deux bailliages s’étirent dans la Manche sur un peu moins de 200 km2. Si les eaux sont parfois tumultueuses, c'est un endroit rêvé pour la navigation et le mouillage.

JERSEY : L’ILE AUX FLEURS

Nautisme Article
Jersey - Phare de la Corbière© Albert Brel

Cette île à quelques dizaines de milles des côtes bretonnes et normandes, offre une douceur de vivre et un dépaysement complet. Avec une superficie de 120 Km², elle est la plus grande des iles Anglo-Normandes.

Nautisme Article
Jersey - Devil Hole© Albert Brel

Marina et mouillages

Nautisme Article
Jersey - Port de Saint Aubin© Albert Brel

La majorité des plaisanciers qui relâchent à Jersey pour une courte escale, se rendent à Saint Helier Marina. Si vous avez du temps, n’hésitez pas à jeter l’ancre dans les mouillages qu’offre cette ile. Au départ de Saint Helier et en remontant à l’Ouest, au fond de la baie de Saint Aubin se situe la petite ville qui porte le même nom. Elle dispose d’un port à échouage. Par vent de Sud, on peut mouiller devant le port sous le château (L 49°11’N,2 G 2°09’,6 W), échouage sur fond de sable. En continuant la route vers l’Ouest, une fois passé la pointe de Noirmont, on a le mouillage à flot de Saint Brelade Bay, (L 49°10’N, G 2°.08’,5 W) et Beau Port. La Corbière et Grosnez Point virés, sur la côte Nord, on trouve quelques mouillages (à flot) de beau temps : La Grève au Lançon (L 49°15’, G 6 W), La Grève de Lecq (L 49°15’,4 N, G 2°,12’,5 W), Bonne Nuit Bay (L 49°15’,2 N, 2°07’ W) ainsi que Bouley Bay (49°15’N, 2°4’,3 W)). Sur la côte Est, bien abritée par une jetée, se situe Sainte Catherine Bay (L 49°13’,3 N, G 2°1’ W). En continuant notre route pour rejoindre Saint Helier, devant le village de Gorey, derrière une longue jetée, il y a un mouillage (échouage) avec des bouées (L 49°11’,7 N, G 2°01’,5 W). Par beau temps, on peut mouiller à flot, au pied du château devant la jetée (L 49°12’ N, G 2°05’ W).

Nautisme Article
Jersey - Plage de la grève Leck© Albert Brel

 LES ILES CHAUSEY

Situé à 17 milles de Saint-Malo et à 6 milles de Granville, l’archipel de Chausey (français depuis le XIII è siècle) avec 365 ilots à marée basse et seulement 52 à marée haute, est un site unique en Bretagne Nord qui attire de nombreux plaisanciers.

Nautisme Article
Chausey - mouillage Blainvillais© Albert Brel

Un vaste plateau rocheux

Ce plateau rocheux qui s’étend sur 6 milles d’Est en Ouest et sur 2,5 milles du Nord au Sud est divisé en deux par un chenal dit la passe de Beauchamps. Cette passe permet de traverser les iles (du nord-ouest au sud-ouest) et de rejoindre en suivant un balisage précis le mouillage de Beauchamp profond de 3 m. A Chausey, il y a deux types de mouillages : 196 avec des autorisations individuelles d'occupation temporaire (AOT) et les lignes visiteurs (92 places sur bouées). Ces mouillages ont été réorganisés en mai 2019 pour inciter les plaisanciers à se regrouper au même endroit : Le Sound (L 48°52’,3 N, G 1°49’,3 W), mouillage en eau profonde. Une chaine de bouées alignées dans l’axe du Sound permet de s’amarrer en toute sécurité sur deux bouées une à l’avant du bateau, l’autre à l’arrière. Il est possible pour les bateaux qui peuvent échouer ou béquiller, de le faire sur la plage des Blainvillais (L 48°52’,4 N, G 1°49’,5 W), une chaîne découvrant à marée basse permet de s’amarrer. L’entrée du Sound en venant de Saint-Malo ou de Granville ne pose pas de problèmes particuliers à condition de bien suivre le balisage. On peut également rejoindre ce mouillage en venant du Nord à marée haute en empruntant un chenal balisé.

Nautisme Article
Chausey - mouillage Blainvillais© Albert Brel

GUERNESEY

Guernesey par son mélange de style géorgien et régence, est l’une des îles la plus pittoresque des Anglo-Normandes. Sa situation géographique moins de 70 milles de la côte anglaise, de 29 milles de la Normandie (Carteret) et de 50 milles de Saint-Malo, en fait une escale tout aussi appréciée des Anglais que des Français.

Nautisme Article
Port de Guernesey© Albert Brel

Relâcher à Guernesey

En venant du Nord, le passage principal est le Little Russel. En venant de l’Ouest, il est préférable de contourner l’île par le Sud et en venant du Sud, il suffit de mettre le cap sur la Pointe de Saint Martin. Dans l’avant-port de Saint Peter Port, vous devez vous présenter au ponton d’accueil, les autorités passeront à votre bord pour vous remettre les papiers. Lorsque l’entrée du port (Victoria Marina) est possible (3 heures avant et après la pleine mer), vous serez invité à entrer. Si vous ne souhaitez pas vous rendre dans la marina, le mouillage de Havelay Bay à l’entrée de l’avant-port, (L 49°27’,1 N, G 2°31’,7 W), vous permet de mouiller à flot sur des fonds de sable. Les eaux autour de Guernesey rendent la navigation et le mouillage délicat. Sur la côte ouest deux mouillages à flot Braye Rocks (L 49°26’,4 N, G 2°39’,8 W)) et à proximité de l’ile de Lihou (L 49°27’,9 N, G 2°39’,5 W). Sur la côte nord, il y a aussi deux mouillages à flot : Grand Havre (L 49°30’,1 N, G 2°33’,1 W) et l’Ancresse Bay (L 49°30’,4 N, G 2°31’,4 W). Sur la côte Sud, une fois passée la pointe Saint Martin, on trouve le mouillage de Moulin Huet (L 49°25’,3 N, G 2°32’,5 W). Pour ces mouillages ouverts, il est prudent de tenir compte de la direction du vent.

Nautisme Article
Mouillage sur la côte Est de Guernesey© Albert Brel

SERCQ : VIVEZ HORS DU TEMPS

Nautisme Article
Sercq - Grande Grève© Albert Brel

Cette petite ile (5 km²) à seulement quelques milles de Guernesey, ne laisse pas indifférent. Une fois débarqué, vous vous déplacer à pieds, à vélo, en calèches (tirer pas des chevaux ou des tracteurs). Vous pouvez venir avec votre propre bateau (mouillage), ou comme le font bon nombre de plaisanciers le laisser à Guernesey et emprunter le bateau de ligne. Si on passe une nuit, sachez que Sercq est devenue la première au monde (2011) à se voir attribuer le label « île de ciel noir » pour la pureté de son ciel.

Nautisme Article
Sercq - mouillage devant le port© Albert Brel

Les mouillages

Suivant les vents, à l’Ouest, on a le choix entre deux mouillages : la Grande Grève (havre de Gosselin) (L 49°,25’,3 N, G 2°22’,5 W) et dans la baie Banquette (L 49°26’,5 N, G 2°22’,7 W). Sur la côte Est, au Sud, on trouve Baleine Bay (L 49°25’,1 G 2°21’,5 W) et au Nord, la Grève de la Ville (L 49°26’,3 N, G 2°20’,7 W), proche de Port Creux. Ce petit port à échouage n’est accessible qu’à marée haute et dispose de peu de places. Quelques bouées gratuites mises à dispositions par des particuliers sont disponibles à la Grève de la Ville et au Havre de Gosselin.

Nautisme Article
Sercq - Port creux marée basse© Albert Brel

Avant de partir naviguer dans les îles anglo-normandes pensez à vérifier la météo marine sur METEO CONSULT Marine et à télécharger les Guides Escales du Bloc Marine sur votre smartphone.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.