Paimpol, un port dans la ville

Carnet de voyage
Samedi 24 octobre 2020 à 6h27

Au siècle dernier, Paimpol a été l’un des tout premiers ports de départ de la Bretagne nord pour la pêche à la morue sur les bancs d’Islande. Cette activité ayant disparue, il est devenu un port de plaisance. Sa proximité avec de l’île de Bréhat et avec la rivière du Trieux en font un port d’escale voire d’hivernage très prisé dans cette région. Les bassins au centre de la ville sont protégés des vents, de la houle et des courants.

Les bateaux de pêche cohabitent avec les bateaux de plaisance ©Albert Brel
Au siècle dernier, Paimpol a été l’un des tout premiers ports de départ de la Bretagne nord pour la pêche à la morue sur les bancs d’Islande. Cette activité ayant disparue, il est devenu un port de plaisance. Sa proximité avec de l’île de Bréhat et avec la rivière du Trieux en font un port d’escale voire d’hivernage très prisé dans cette région. Les bassins au centre de la ville sont protégés des vents, de la houle et des courants.

Navigation dans la baie de Paimpol

Nautisme Article
Chenal à l'entrée de Paimpol© Albert Brel

Plusieurs chenaux permettent d’accéder à Paimpol mais le plus fréquenté est celui de la Jument qui conduit jusqu’au musoir de la jetée du port. Mais, attention, il faut tenir compte non seulement de son tirant d’eau et du coefficient de la marée mais aussi des courants. En effet, ces derniers peuvent atteindre plus de 3 nœuds et portent au Sud au flot et au Nord au jusant, pour prendre, en fin de parcours, l’orientation du chenal. Par exemple, pour un coefficient de 45, 3 heures avant la pleine mer de Saint-Malo, il porte au SW à une vitesse de 1.4 nœuds alors que pour un coefficient de 95, il est de 3.7 nœuds. 3 heures après la pleine mer, il porte au NE avec sensiblement les mêmes valeurs. Ce chenal, bordé de bancs de vase, est particulièrement étroit à l’approche du port. Bien qu’étant bien balisé, il ne peut être pratiqué en sécurité qu’après la mi-marée montante. Inutile de s’y aventurer avant, de toute façon, les portes de l’écluse ne seront pas ouvertes.

Nautisme Article
Ponton d'attente devant l'écluse© Albert Brel

Les écluses

Nautisme Article
© Albert Brel

Les heures d’ouverture de l’écluse sont fonction du coefficient de la marée. Par exemple, pour un coefficient de 78, PM à 6h10 et à 18h40, l’éclusage se fera le matin de 3h40 à 8h30 et le soir de 16h10 à 21h00 soit environ 2 heures avant et après la PM. Avec un coefficient de 45, PM à 00h49 et 13h15, l’éclusage a lieu de 22h20 à 03h10 et de 10h45 à 15h35. Si vous arrivez avant l’ouverture de l’écluse, à bâbord de l’écluse se trouve un quai d’accueil. Une fois l’écluse passée, vous entrez dans l’avant-port. Cette écluse d’une longueur de 60 m pour une largeur de 12 m peut accueillir un nombre important de bateaux à chaque éclusage.

Nautisme Article
Sortie de l'écluse© Albert Brel

L’accueil

Nautisme Article
Capitainerie © Albert Brel

Dans l’avant-port, un employé du port vous indiquera la place que vous devez prendre. Il y a deux bassins pour la plaisance, l’un situé en sortie d’écluse (bassin n°1), l’autre (bassin n°2), distant de quelques centaines de mètres, est plus près du centre-ville. Pour les visiteurs, 40 places sur ponton leur sont réservées, mais le port disposant de 330 places, sauf événements exceptionnels comme la fête des vieux gréements en juillet, le personnel du bureau du port fera en sorte de vous trouver une place.

Nautisme Article
Bassin de plaisance devant la ville© Albert Brel

Les services

La capitainerie est située sur le bassin N°1, elle dispose de sanitaires avec douches. Pour y accéder, en dehors des heures d’ouverture des bureaux, un code vous sera remis. Ce port ayant obtenu le pavillon bleu en 2019, la municipalité demande aux plaisanciers de préserver l’environnement. A cet effet, de ne pas utiliser les toilettes des bateaux sauf s’ils sont équipés de cuves (eaux noires). Ces dernières peuvent être vidangées au poste à carburant situé dans le bassin n°1 au pied de la capitainerie. Il y a également des containers pour la récupération des huiles usées et des batteries. Pour les manutentions, le port est équipé d’un roule-lève de 70 tonnes pouvant accepter des bateaux de 7 à 16 m d’une largeur maximum de 6.90 m, d’une grue de 100 tonnes et dispose de 3 cales de mise à l’eau.  

Nautisme Article
Bassin de plaisance n°2© Albert Brel

La ville et les environs

La ville de Paimpol, cité des islandais, a un patrimoine architectural qui a pu être préservé au fil des ans, ce qui lui a valu d’être labellisée en 2015 PIP (Port d’Intérêt Patrimonial). Dans la ville, vous pourrez refaire votre avitaillement car de nombreux commerces de bouche sont présents et le mardi vous pourrez faire votre marché. Mais vous trouverez aussi des boutiques qui vous proposeront des spécialités locales. En flânant dans la vieille ville, vous découvrirez de nombreuses boutiques parmi lesquelles de belles galeries d’art, vous ne manquerez pas les maisons typiques et surtout les belles demeures des armateurs. Certaines datent du XVI è siècle. Vous pourrez aussi voir ce qui reste de l’ancienne église de Paimpol son clocher appelé aujourd’hui la Vieille tour. Cependant, il ne faut pas oublier les alentours.

Nautisme Article
Pêche et plaisance© Albert Brel

Beaucoup de plaisanciers hésitent à aller à Bréhat avec leur propre bateau, ils donnent comme raison des mouillages peu nombreux, souvent encombrés et des débarquements qui ne peuvent se faire qu’en annexe. Une solution, laisser son bateau à Paimpol et prendre la vedette pour se rendre à Bréhat. A partir de Paimpol, un bus vous amène en 20 minutes directement à l’embarcadère de la vedette. Pour vous éviter l’attente, vous pouvez vous procurer les billets et prendre tous les renseignements au syndicat d’initiative de Paimpol.

Vous pouvez aussi visiter le musée de la mer qui présente tout un ensemble décrivant l’histoire de la ville du point de vue maritime mais aussi donne à découvrir des objets, tableaux et maquettes se rapportant à la navigation et à la pêche surtout à la « pêche à l’Islande ». Cette exposition permanente est complétée chaque année par une exposition temporaire. Toujours dédié à la grande pêche, on trouve à Ploubazlanec le musée des Islandais.

Pour les adeptes de la randonnée, vous pourrez emprunter le GR34 soit à gauche du port (départ de Kerpalud) pour vous diriger vers la pointe de l’Arcouest soit à droite (plage de la Tossen) pour vous rendre à la pointe de Guilben (site classé) afin d’atteindre l’Abbaye de Beauport. Cette abbaye monastique du XIII è siècle face à l’archipel de Bréhat, propriété du conservatoire du littoral, possède un domaine de 120 hectares. Elle forme un patrimoine exceptionnel, à la fois historique, culturel et naturel.

Saint-Malo Paimpol avec Guides Escales

Nautisme Article
© Guides Escales

Pour vous rendre de Saint-Malo à Paimpol, il vous suffit de rentrer, par simple pression sur l’écran le point de départ Saint-Malo, la sortie du chenal le phare du Grand Jardin, le Cap Fréhel, l’entrée du chenal de la Jument et l’écluse de Paimpol. Vous voyez apparaître à l’écran la route, les points de route et un tableau vous indiquant les points intermédiaires, la distance 42.9 milles, le temps estimé en fonction de la vitesse donnée ainsi que les informations météo (mer, vent).

Nautisme Article
Avant-port© Albert Brel

Les adresses utiles à Paimpol

Capitainerie 02 96 20 47 65, VHF canal 9

Ecluse 02 96 20 90 02, VHF canal 9

Aire de carénage (CCI 22) 06 77 96 99 74

Office du tourisme 02 96 20 83 16

Nautisme Article
Cimetière à bateaux© Albert Brel

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.